ligne bifilaire et énergies mises en jeu. - Page 3

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

y-a rien qui me chagrine, juste pour faire avancer le schimilibilik

Quoted text here. Click to load it

pareil, m'en fous un peu :)

j'ai une montagne de vaiselle qui m'attend.

Vincent


Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it
nes

Tout a fait d'accord.

Quoted text here. Click to load it

C'est cette derniere phrase qui me gene.

Ce n'est pas la ligne bifilaire qui ne rayonne pas,
c'est le modele en question qui le passe sous silence,
physiquement on sait bien qu'une variation de courant
dans la ligne fera varier le champ et rayonner.

La modelisation de la ligne bifilaire ne prevoit pas
de rayonnement, precisement parce-que le modele
ne le prend volontairement pas en compte !

On confond le phenomene physique avec son modele,
car c'est pratique, mais il ne faut pas oublier que le
modele ne represente qu'une des abstractions possibles
du phenomene, et non pas le phenomene lui-meme.

Je crois que c'est un glissement semantique ?

Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

snipped-for-privacy@u10g2000vbd.googlegroups.com...

Quoted text here. Click to load it




Tout à fait d'accord, je voulais reprendre mon dernier post parce qu'il
prêtait à confusion...il a été repris avant...on ne m'a pas loupé :-)



Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

on avait compris quand même.

Vincent


Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

"Thiernesse Vincent" a écrit
Quoted text here. Click to load it

Pourquoi complexe et non pas réelle ? il s'agit d'énergie active qui est
rayonnée non ?  l'énergie électrostatique est prise en compte par les
condos.

"Jean-Christophe" a répondu
Quoted text here. Click to load it

Oui, tout ça me paraît plausible,...mais pourquoi personne ne fait cette
modélisation ? Pourquoi "Gardiol, électromagnétisme, traité d'électricité
volume 3" dit que "dans
l'étude des lignes l'emploi des concepts de circuits, comme les courants et
les tensions, résulte d'une approximation (...) : cette approximation n'est
plus suffisante lorsque les impulsions sont très courtes" car si on modélise
le rayonnement par une résistance (en début de ligne ou distribuée), ça
revient bien à faire un concept de "courant" et de "tension" ?



Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

Oui, je suis agréablement surpris :-) !



Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

Les questions qu'on me pose m'intéressent toujours parce que
1/ ça me permet de considérer que ma question n'est finalement pas si
triviale que ça
2/ ça me permet de me poser les bonnes questions, voire de recadrer ma
question

Si je n'arrive pas à répondre à une question, c'est qu'il y a un aspect
théorique qui m'échappe, donc que je dois creuser...
La question de ce "post" est en fait la prise ne compte du modèle équivalent
d'une ligne bifilaire dans la théorie des lignes de transmission.
Par exemple la capacité linéïque de la ligne prend en compte le champ
électrostatique, ou le champ électrique en situation de "champ proche" (ce
qui est équivalent au champ électrostatique).
L'inductance linéïque prend en compte le champ magnétostatique (ou champ
magnétique en "champ proche") et donc le flux qui règne entre les
conducteurs de la ligne, et donc la limitation de courant à la mise sous
tension (par réaction d'induit, la loi de Faraday).
Le rayonnement n'est pas modélisé dans la théorie des lignes de
transmission, parce que l'énergie mise en jeu est négligeable dans les
applications qui concerne les lignes. Cependant, pour bien séparer le
négligeable du non négligeable, pour savoir si l'on a le droit de faire des
approximations ou non, il faut bien faire un bilan total...



Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

Oui, et c'est bien comme ca que j'avais interprete ton post.

Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

Merci pour l'aide, Tatoche m'a donné une référence dans laquelle il est
stipulé que le phénomène de rayonnement peut être important.
Cela dit, c'est uniquement le bilan "qualitatif" et non "quantitatif" qui
m'intéresse. A priori, sauf si je n'ai pas compris tous les posts, personne
n'est venu infirmer ma proposition (sauf ceux qui avaient mal lu : coax au
lieu de bifilaire).



Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

 (Le câble ne stocke
Quoted text here. Click to load it

Non : il y a une énergie électrostatique stockée (dans le milieu qui sépare
les conducteurs) car il y a présence d'un champ électrostatique...La
capacité rend compte des charges surfaciques portées par les conducteurs
soumis à une tension non nulle (= E en régime permanent).



Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.
FulgureAuPoing se fendait de cette prose :

Quoted text here. Click to load it

Si on va par là : et le champ magnétique terrestre ? Et les rayons
cosmiques ?

--
LeLapin

Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it


Ils ne proviennent pas du generateur en question.

Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.
Jean-Christophe se fendait de cette prose :

Quoted text here. Click to load it

Mais ils les influencent !
C'est comme si on voulait expliquer un tourbillon sans parler de la
Coriolis !

--
LeLapin

Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it



Tu ecoutes trop Mr Spock  :-)

Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.
Jean-Christophe se fendait de cette prose :

Quoted text here. Click to load it

Ah non en ce moment je regarde DS9, c'est le chief O'Brian l'ingénieur de
la station.

--
LeLapin

Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

non, pas électrostatique....électromagnétique...pour parler électronicien
vous oubliez l'inductance linéïque.

Vincent


Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

 l'inductance linéïque n'intervient que pendant la présence d'un courant,
càd pendant le régime transitoire où i(t) n'est pas nul. En régime permanent
(contant) seule la tension subsiste, donc le champ électrostatique (champ
magnétique nul)...



Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

OK, on avance, vous envoyez donc un échelon de tension, encore fallait-il le
préciser.


Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.
On Jun 6, 8:09A0%pm, "Thiernesse Vincent"

Quoted text here. Click to load it

Il le dit dans son 1er post : gene de tension continue, puis mise sous
tension.

Re: ligne bifilaire et énergies mises en jeu.

Quoted text here. Click to load it

en effet.

Site Timeline