Bilan "professionnel"... - Page 4

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: Bilan "professionnel"...
Le Fri, 06 May 2011 13:24:11 +0200,
Quoted text here. Click to load it
numérique:
Quoted text here. Click to load it

    Je t'arrête tout de suite. Au niveau bac+4 et bac+5 d'une école du
    groupe A dans laquelle j'enseigne, je suis tombé sur des étudiants
    incapables de dériver une expression simplissime. Le problème est
    général et n'est pas lié à la sélection.

    Et dans mon expérience de vieux con avec palmes et fourragères, j'ai
    toujours constaté qu'un élève qui était bon en math savait
    travailler et comprendre ce qu'on lui demandait en _technique_ pure.
    Aujourd'hui, ils font des tas de choses mais plus réellement de
    sciences et on se prend en école d'ingénieur des élèves qui ne
    devraient pas être là. La réforme du bac a commencé le mouvement.
    Celle du LMD l'a achevé et personne n'a rien dit.

Quoted text here. Click to load it

    Si tu ne veux faire que de l'informatique, tu ne fais pas une école
    d'ingénieur. Un ingénieur doit avoir un certain recul et le problème
    est qu'on forme actuellement dans les écoles d'ingénieurs en France
    des super techniciens. Souvent, le super est même en trop. Je ne
    connais pas de vrais ingénieurs qui ont été diplômé récemment. Par
    vrais ingénieurs, j'entends des gens capables de comprendre ce
    qu'ils font et qui font autre chose qu'appliquer des recettes.

    JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Bilan "professionnel"...

Quoted text here. Click to load it

oui je l'ai souligné aussi. Attiré par la paye et c'est tout. Dans mon
école, de rang A aussi, ils ont été dégoûté quand ils ont vu que la City
c'est fini. Ils rêvaient (presque) tous de partir là bas.

Quoted text here. Click to load it

je pense qu'il y a des étudiants qui ont travaillé sur des sujets tels
que l'informatique (mais j'en connais aussi dans le domaine de la
physique) depuis leur plus jeune âge. Généralement ces gens là ne
rentrent pas en école d'ingé car ils n'ont pas le niveau en math. Ils
font par contre le délice des universités.

Quoted text here. Click to load it

un ingénieur doit avoir du recul, je suis d'accord. Je n'ai pas dit de
ne leur faire faire que de l'informatique. J'ai proposé de mettre un
plus gros coef sur l'info aux ENSI. De la même manière qu'un
scientifique doit savoir s'exprimer correctement, on ne met quand même
pas le plus gros coef au bac S sur le français.

Quoted text here. Click to load it

ben si, il y en a, mais en fac. Des mecs qui ont du recul dans leur
discipline, qui pratiquent depuis des années chez eux le soir et le
week-end, qui en apprendraient à leurs enseignants. Eux ils n'appliquent
pas des recettes, eux comprennent ceux qu'ils font mais eux sont
rarement en école d'ingé.

Je reste convaincu que l'élite se trouve à la fac et uniquement à cause
de la sélection en prépa.

Laurent



Re: Bilan "professionnel"...
JKB a écrit :

Je ne connais pas de vrais ingénieurs qui ont été diplômé récemment. Par
Quoted text here. Click to load it
l'ENPC forme de bons ingénieurs, il me semble.

Re: Bilan "professionnel"...
Le Fri, 06 May 2011 15:13:08 +0200,
Quoted text here. Click to load it

    Il y a quinze ans, certainement.

    JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Bilan "professionnel"...
JKB a écrit :

Quoted text here. Click to load it

plus maintenant ?

mince alors, il reste quoi alors ?

remarquez, il parait que, dans un autre domaine, la femis c'est plus ça
non plus.

Re: Bilan "professionnel"...

xx  /  xx ont ecrit
Quoted text here. Click to load it
=============
C'est tout .....?
Mais c'est long  Her Doctor .. rien à voir avec ce groupe  intéressants
"bricoleurs"  en
électronique ..

Extraits  glanés sur le web  sur  <attitude de valorisation  >

récit des exploits personnels, vantardise, volonté de se faire reconnaître
comme sachant-tout ou ayant- tout-vu, en fait, refus de toute situation
d'infériorité. On est le meilleur parmi tous, car on en a là où il faut, et
on n'a donc peur de personne.

 utilisation du groupe comme un forum, un auditoire de plus pour déverser
ses idées ses sentiments, son idéologie personnelle : Moi Je vais vous dire
ce que je pense, car Moi  Je pense bien. Je suis pas comme les autres, il
faut dire que Je suis un peu au-dessus de tout ça.

manipulation du groupe, démagogie, interruption brutale de la parole des
autres, flatterie, autrement dit, comportement de lutte pour avoir la
première place dans le groupe, à tout prix, par tous les moyens. Je vais
vous montrer que Je suis le plus fort, et que c'est Moi - et Moi seul -
qu'il faut écouter et suivre.







Re: Bilan "professionnel"...
Quoted text here. Click to load it


(snip)

Quoted text here. Click to load it

tu causes à qui ?


Re: Bilan "professionnel"...
essomba84 a tapoté du bout de ses petites papattes :
Quoted text here. Click to load it

Prends un newsreader correct, comme ça tu peux remonter le fil au post
parent.

--
LeLapin



Re: Bilan "professionnel"...
Quoted text here. Click to load it

j'avais bien compris qu'il répondait à mon message. Mais je ne me suis
pas du tout reconnu comme étant le mec vantard qui prends le groupe
comme un forum pour imposer la manière de penser. J'ai du poster ici
quelque chose comme 20 messages en un an...

Re: Bilan "professionnel"...
On May 6, 3:08A0%pm, John

Quoted text here. Click to load it

Et par suite, une fois ex-E9%tudiants ils s'imaginent toucher
un salaire en faisant simplement acte de prE9%sence dans leur boite.
( je ne plsisante pas, j'ai vu ce genre de comportement )

Re: Bilan "professionnel"...
On May 6, 3:54A0%pm, cLx :

| 06/05/2011 15:32, LeLapin :
| de nos jours, le franE7%ais ne doit plus avoir un trE8%s fort coeff.

Quoted text here. Click to load it

"au temps" pour toi ... :o)

Re: Bilan "professionnel"...
Jean-Christophe a tapoté du bout de ses petites papattes :
Quoted text here. Click to load it

Non, justement, il a parfaitement conjugué le verbe dire. ;)

--
LeLapin



Re: Bilan "professionnel"...
écrit :

Quoted text here. Click to load it

Oui, même que certains arrivent à postuler à certains
postes grace à la VAE... Encore un exemple des
imbécilités que "John" sort sur les newsgroups...

:)))


Re: Bilan "professionnel"...
Bonjour Bruno,
c'est tout à fait les interrogations que j'ai en ce moment !
J'aimerais évoluer "techniquement"! En fait, depuis que je suis sur le
marché du travail, je n'ai pas eu énormemment de poste dans la
"conception"... Dommage, car c'est ce que je rêvais de faire au sortir de
mes études !

Car si je ne le fait pas à 34 ans, je vois pas quand est ce que je pourrais
le faire... Sinon je risque d'être largué !

le message de news:
Quoted text here. Click to load it



Re: Bilan "professionnel"...
Le message ci-dessus est bien de moi ;)

Pascal

4dc0ed2a$0$11240$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Quoted text here. Click to load it



Re: Bilan "professionnel"...
Le 04/05/2011 08:18, Pascal06 a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Ok. ;-)

Quoted text here. Click to load it

Il n'y a pas d'âge limite pour se remettre en question, mais c'est sûr
qu'il vaut mieux le faire à un peu plus de 30 ans qu'à 60 (quoique, avec
le recul de l'âge de départ à la retraite...).

Concernant la teneur des postes que vous avez occupés, je ne suis pas
étonné outre-mesure: encore une fois, en France, les diplômes comptent
pour beaucoup, et la conception est souvent considérée comme une tâche
de niveau ingénieur. Je reste néanmoins conscient du côté caricatural de
cette affirmation (et du coup, de sa fausseté dans certains cas): il
existe (fort heureusement) des entreprises qui permettent à leurs
salariés d'évoluer et d'occuper des postes d'"ingénieur maison".

Cela dit, en regardant votre CV, on voit que vous avez tout de même fait
un peu de conception, vous pourriez vous servir de ces éléments pour
"forcer" un peu les choses dans le cas d'une réorientation
professionnelle, en mettant en avant ces compétences... Il ressort aussi
autre chose de ce CV: votre plus longue mission a été d'un peu plus de 4
ans, entre 2001 et 2005: là, vous arrivez justement à une durée
identique chez votre employeur actuel. Du coup, si vous êtes quelqu'un
qui aime bouger, vous ressentez peut-être une impression
"d'encroûtement" ? Interrogez-vous là-dessus, et essayez de voir si cet
encroûtement est réel ou si c'est juste une faiblesse passagère...

Après, en fonction de votre situation personnelle et professionnelle, il
faut "peser les patates", comme on dit. Le nombre de facteurs entrant en
compte est tellement élevé que personne d'autre que vous ne peut décider
de ce qui est le plus adapté à votre cas. Mobilité interne au sein de
votre entreprise actuelle ? Congé formation ? VAE ? Changement d'emploi
? Comme toujours dans ce genre de cas, l'acteur principal dans
l'affaire, c'est vous... Votre CV donne des éléments, bien sûr, mais il
y en a tellement d'autres que vous seul connaissez...

Cordialement,

--
Bruno Tréguier

Re: Bilan "professionnel"...


Bruno TrC3%A9guier a C3%A9crit :
Quoted text here. Click to load it



Bonsoir Bruno,
effectivement mon poste le plus long a C3%A9tC3%A9 un peu plus de 4 ans..=
.
J'avais C3%A9tC3%A9 licenciC3%A9 pour raison "C3%A9conomique" ! Le seul=
 poste oC3%B9 j'ai
dC3%A9missionnC3%A9 a C3%A9tC3%A9 celui occupC3%A9 en 2000... Par cont=
re, pour celui que
j'occupe actuellement, il s'agit cette fois ci d'une lassitude !
C'est vrai qu'il faut je pC3%A8se le pour et le contre... Pour l'instant
je pense qu'il y a pas mal de pour: ma sociC3%A9tC3%A9 est en bonne sant=
C3%A9
financiC3%A8re, elle n'a pas C3%A9tC3%A9 impactC3%A9e par la crise, au =
contraire elle
a embauchC3%A9 (l'effectif a quasiment doublC3%A9 en 3 ans...), le march=
C3%A9
qu'elle occupe n'a "que" 3 autres concurrents, elle ne peut qu'C3%A9voluer
technologiquement parlant... Mais  le fait d'C3%AAtre au service
production actuellement est trC3%A8s cloisonnC3%A9, et la lourdeur des
procC3%A9dures qui se mettent en place me pC3%A8se (sans jeu de mots) de =
plus
en plus ! J'aimerais retrouver un poste plus crC3%A9atif !
Sinon aujourd'hui j'ai parlC3%A9 C3%A0 ma DRH, elle va se renseigner pour=
 moi
sur des centres de bilan de compC3%A9tence... Elle m'a parlC3%A9 aussi de=
 la
VAE !
En fait, me concernant, le seul "boulet" que je traine depuis
toujours, c'est le manque de confiance en moi.
Bonne soirC3%A9e,

Pascal

Re: Bilan "professionnel"...
Le 04/05/2011 à 21:36, Pascal06 a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Ok, c'est donc carrément différent de la 1ère fois...


Quoted text here. Click to load it

Si vous avez déjà pris contact à ce niveau, et que votre entreprise est
prête à vous donner un coup de pouce (ce qui semble être le cas si votre
DRH commence à se renseigner) au moins dans les premières phases, c'est
déjà une très bonne chose.


Quoted text here. Click to load it

C'est classique...

Si vous souhaitez des compléments d'info sur la manière dont les choses
se sont passées dans mon cas (et pour éviter de polluer encore plus le
newsgroup), vous pouvez me contacter par mail (mon adresse réelle est
très facile à déduire de la ligne "From" de mes messages, du moins pour
quelqu'un de normalement constitué ;-) ).

Cordialement,

--
Bruno Tréguier

Re: Bilan "professionnel"...
Pascal06 a tapoté du bout de ses petites papattes :
Quoted text here. Click to load it

Je ne sais pas ce qu'il en est dans les entreprises actuelles, mais
dans les 80s, dans une grosse boite privée qui travaillait beaucoup
pour le public et le militaire, le hard, le soft et l'intégration
étaient très cloisonnés (physiquement parlant pour l'intégration : un
autre bâtiment assez loin).
Malgré tout, un très bon technicien en intégration (et en alcoolisme :
c'est lui qui m'a presque tout appris dans ce dernier domaine) a
manifesté le désir de venir bosser au dev hard. Un comité ad-hoc
composé des ingénieurs du labo a été mis en place par la DRH, et il a
passé son test avec succès (mitigé mais la politique maison
encourageait l'accueil de bons éléments potentiels quitte à ce qu'ils
soient mieux formés sur place).

En fait, tout s'est mis en place parce qu'il en a parlé à ses
supérieurs les plus amicaux, ainsi qu'à ceux du labo hard. Ca a buzzé
un moment, puis les chefs de service ont fait remonter la demande,
epivoila.

On ne saura jamais si sa grande compétence dans l'organisation de pots
l'aura ou non servi. ;)

--
LeLapin



Re: Bilan "professionnel"...
On May 4, 8:06 am, "toto"

Quoted text here. Click to load it

Alors fais-le maintenant.
Ce n'est que quand on est dE9%ja mort qu'il est trop tard.
Avant, tout est possible.

Quoted text here. Click to load it

Non : cela ne tient qu'E0% toi de te
tenir au courant des nouvelles technos.

Si tu as, comme tu le dis, la passion pour le R&D,
je ne vois pas ce qui pourrait te bloquer le chemin,
si ce n'est un manque de confiance en toi.
Tu es celui qui peut le plus pour toi.

Aide-toi, et ____________ t'aidera.
( remplir le blanc selon tes convictions :o)

Site Timeline