Question basique: rôle des résistances - Page 3

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: Question basique: rôle des résistance s
René Le Broc'h a écrit :
Quoted text here. Click to load it

ta question est très générale, du genre à quoi sert une vis!

une réponse précise nécessite un peu plus d'explications.

JJ

Re: Question basique: rôle des résistances
Au fait, c'est vrai. A quoi sert une vis?
                                                                jacques
Quoted text here. Click to load it


Re: Question basique: rôle des résistances

Quoted text here. Click to load it

Je ne sais plus : j'ai un trou ...

Re: Question basique: rôle des résistance s
René Le Broc'h a écrit :
Quoted text here. Click to load it

la question est trop précise pour faire l'objet d'une rubrique sur
Google ! sinon elle se repetera à l'infini des montages ! :-)

Mais c'est très simple avec un exemple  :

Ampli classique LM1875  30 Watts
alimenté de 20 à 60V
http://files.myopera.com/ceez/diy/images/1875/lm1875sch.png

R1 22K  sert à 2 choses :
    -en continu : polariser l'entrée de l'ampli au zéro Volt de
     l'alimentation
    -en alternatif : fixer une impédance d'entrée (en parallèle avec
     celle interne du circuit intégré) . le condensateur 2,2µF en série
     et la 22K constituent un filtre passe haut de 8Hz à-3dB (calcul
     simplifié : 159/RC avec R en K et C en µF)

R3 20K sur R2 1K  servent à déterminer "le gain" de l'amplificateur
   donc ici un gain de 20/1 = 20
   si on entre avec un signal de 0,3V efficace l'ampli sortira une
   tension de 6V efficaces. avec un haut-parleur de 4 ohms ca
   correspondra en gros à une puissance efficace de 9 Watts
   (puissance = U efficace^2/R)


Souvent on ajoute une résistance appellons là "R4" avec un condensateur
serie entre sortie HP et masse (par exemple 10 ohms et 0,1µF)
Cette résistance et sa capa constituent la "cellule de BOUCHEROT"
Cette cellule sert à fixer une impédance de charge stable alors que
l'impédance d'un haut-parleur s'éléve vers les hautes fréquences. Sans
cette cellule il pourrait y avoir des instabilités.

Voilà c'est tout.






Re: Question basique: rôle des résistance s
jfc a écrit :
e condensateur 2,2µF en série
Quoted text here. Click to load it

on aura rectifié de soi-même "3,3Hz" pas 8

réponse basique
...ça sert à résister.

selon qu'il est dit "question con, réponse con"....tellement que l'on
pourrait en remplir, de bibliothèques,...à vraiment vouloir y répondre.

Cordialement

Vincent


Re: Question basique: rôle des résistance s
René Le Broc'h a écrit :
Quoted text here. Click to load it


Merci donc à ceux qui ont tenté d'apporter une réponse claire et
adaptée. Aucun remerciement en revanche à ceux qui tentent de briller
vaniteusement en oubliant la question initiale ou à celui qui oublie
qu'il n'y a jamais de questions ( mais des réponses) bêtes.

Re: Question basique: rôle des résistances

Quoted text here. Click to load it

non, franchement, pour ce genre de questions, vous pourriez vous fouler un
peu:

http://fr.wikipedia.org/wiki/R ésistance_(composant)

plutôt que de mobiliser 36 contributeurs et faire après des jugements de
valeur...

c'est vous qui voyez, n'est-ce pas ???

Vincent


Re: Question basique: rôle des résistance s
Vincent Thiernesse a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Vous vous doutez bien que j'ai consulté Wikipedia avant de poser ma
question. Wikipedia explique ce qu'est une résistance et non pas ses
fonctions.

Par ailleurs je n'ai pas "mobilisé" 36 contributeurs: ils ont répondu de
leur propre chef et souvent de façon constructive pour moi. Les mots
ayant un sens, ne les déformez pas.

Enfin il me semble que vous êtes particulièrement mal placé pour parler
de "jugements de valeur", vous qui considérez que ma question est "con".

Re: Question basique: rôle des résistances

Quoted text here. Click to load it

OK, je plaide 'coupable'.

Voulez-vous que j'apporte ma petite pierre à l'édifice en vous disant comme
l'objet en question est enseigné à nos chers bambins ?

D'abord, en quatrième, on prend une pile et une lampe...on les branche
ensemble...ça éclaire. Etape suivante on insère une résistance dans cette
boucle, on voit que cela éclaire moins et que le courant a diminué....on
fait conclure à l'élève qu'une résistance sert à abaisser le courant.
En troisième l'élève doit savoir mesurer un courant et une tension...le
cours culmine par le tracé de la caractèristique U(I) d'une
résistance...l'élève doit constater que c'est une droite et l'on introduit
la loi dOhm U=R*I.
Arrivé là les meilleurs élèves sauront calculer l'un de ces trois éléments
si on leur donne les deux autres.
On introduit également le code des couleurs: "Ne Manger Rien Ou Jeuner,
Voilà Bien Votre Grande Bétise" moyen pour retenir (noir, marron, rouge,
etc...).
En seconde, plus d'électricité sauf si on la prend en option.
Donc ensuite on parlera de dipôles actifs linéaires que sont les générateurs
de tension rééls: Simplement n'importe quel générateur possède un résistance
série plus ou moins indésirable. On prend un pile, on trace sa
caractèristique U(I). On trouve une droite dont le point à l'origine est la
tension à vide de la pile appelée tension de Thévenin et qui coupe l'axe des
abscisses au courant appelé courant de Norton mais on n'y va pas
expérimentalement pour ne pas détruire la pile. Tension de Thévenin /
courant de Norton = résistance de Thévenin/Norton qui sera appelée tout
simplement résistance interne du générateur de Thévenin.
Vous voyez là un exemple où une résistance non matérialisée par un composant
est quelque-chose d'indésirable. (c'est le cas pour tous les composants: les
bobines, les diodes, etc...). Ca peut être aussi le cas d'un moteur à
CC...il possède une résistance interne indésirable selon certains points de
vue (si l'on veut vitesse indépendante du couple, rendement, etc....mais
bien pratique si l'on ne veut pas griller le moteur et l'alim à chaque
démarrage).
De là on peut parler de polarisation: Je branche une lampe sur ma
pile....qu'est-ce qui me permet de prévoir courant et tension ? Et bien, les
deux éléments étant branchés ensemble, ils partagent même U, même I, avec
signe opposé pour I. Donc on trace U(I) pour l'un et pour l''autre et le
point dit de fonctionnement ou de polarisation se trouve nécessairement à la
croisée des deux caractéristiques...on en déduit U et I.
Ensuite on leur fait faire un diviseur de tension avec deux résistances et
une source de tension supposée parfaite E. On leur montre que la tension au
point milieu des résistances peut prendre n'importe quelle valeur entre 0 et
E selon le rapport des deux résistances. On pourra leur faire tracer la
caractéristique du générateur formé et calculer sa résistance interne en
fonction de la valeur des deux résistances. On pointe sur le rapport
expérience théorie et les amène à en conclure sur l'importance de la
tolérance des résistances: 5% pour les plus communes. Ce montage peut faire
l'objet d'une étude de rendement pour intruduire les RITs (régulateurs
intégrés de tension) ou les montages à diode zéner où là la résistance sert
à fournir plus de courant à la diode en amont qu'il ne sera consommé en aval
pour que la zener puisse maintenir une tension à peu près constante (à peu
près car elle possède elle-aussi une résistance interne en mode zéner).
Ensuite ou avant on peut s'intéresser aux appareils de mesures: faire
prendre conscience qu'un voltmètre possède une résistance non infinie et
qu'un ampère-mètre possède une résistance non nulle.
Puis le pont de Weastone qui n'est rien d'autre que deux diviseurs de
tension équilibrés ou pas.
etc...etc...etc...

Mais sur ce forum ce que vous trouverez beaucoup c'est histoire d'allumage
de leds. Une Led, c'est une diode. Si vous voulez l'alimenter avec une pile,
vous introduisez une résistance dans la boucle pour fixer la valeur du
courant. Vous pouvez fixer la polarisation avec le méthode ci-dessus, ou
vous avez l'habitude et vous savez qu'une Led aura peu ou prou telle ou
telle tension à ses bornes.

Les résistances, aussi, ça chauffe, on en met dans vos radiateurs
électriques et le rendement d'un tel chauffage et de 1 et c'est bien le seul
truc qui possède un tel rendement en électricité. Dans vos plaques à
induction aussi pour faire cuire vos carottes.

Mais les résistances, aussi, ça chauffe et toutes les resistances internes
des composants dissipent de l'énergie thermique comptée comme perte dans le
rendement d'un appareil électrique.

Et là, je vais me faire cuire quelques carottes avec ma plaque électrique à
résistance chauffante.


Vincent


Re: Question basique: rôle des résistances

Quoted text here. Click to load it

mais comme je vous disais on peut en écrire des kilotones...un peu comme si
on demandais à un charpentier à quoi sert le bois....à tout.

Vincent


Re: Question basique: rôle des résistance s
Vincent Thiernesse a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Merci pour ces explications !

Re: Question basique: rôle des résistances

Quoted text here. Click to load it

C'est UseNet, il y a de tout.
Une fois que tu as lance une thread, ce n'est plus sous ton controle:
cela ne t'appartient plus et peut partir dans toutes les directions.
Si des fois c'est penible, ca peut aussi etre enrichissant, meme
amusant.

Re: Question basique: rôle des résistance s
Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it


Oui c'est vrai, il peut y avoir, parfois, quelque chose de très
intéressant dans ces divagations imprévues si elles n'étouffent pas
l'objet initial. En revanche, la critique systématique de la question
posée est assez pénible.
Ceci étant,les réponses apportées à la question que je me posais me
montrent un forum où les contributeurs sont fort serviables.Encore merci.

Re: Question basique: rôle des résistances
C'est vrai qu'avec tous les pédants qu'on trouve ici, on ne pourrait acheter
une résistance qu'en spécifiant sa self , sa capacité, sa fréquence de
résonnance et son cos phi.
Mais j'ajoute qu'il n'y a pas que dans les amplis BF qu'il y a des
résistances.Il y en a tout autour de nous à notre insu. C'est basé sur le
fait que le fer est plus résistant que le cuivre. Il y a donc aussi le fer à
souder, le fer à repasser, le fer à gaufres et le fer à friser et même une
vulgaire ampoule à incandescence est une résistance quoique sans fer.
L'eussiez-vous cru ?
On oublie trop souvent ici l'art de l'ingénieur qui consiste à savoir ce qui
est important et ce qu'on peut négliger. C'est ce qu'on appelle le
bon-sens.
Sans rancune.
                                                                            
        jacques


Quoted text here. Click to load it


Re: Question basique: rôle des résistance s
Jacques a écrit :
Quoted text here. Click to load it
Ouais, il y a eu aussi la Résistance
à une certaine époque.

--
era
http://tk5yp.fr/webcam/calvi_revelata.htm

Re: Question basique: rôle des résistance s
Quoted text here. Click to load it
je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression
qu'on va atteindre et mEA%me dE9%passer le point Godwin bientF4%t...

l'E9%tE9%, sFB%rement.

yg
--20%
http://ygdes.com / http://yasep.org

Re: Question basique: rôle des résistances

Quoted text here. Click to load it

Pardon, a l'insu de qui ?

Quoted text here. Click to load it

Pourquoi seulement le fer et le cuivre, il y a d'autres metaux, et
tout materiau a une resistance electrique (sauf les supraconducteurs)

Quoted text here. Click to load it

Sans rire, c'est une blague ?
Il manque le chemin de fer, le bras de fer, le masque de fer,
le rideau de fer, la sante de fer, le mammifere, l'atmosphere ...

Quoted text here. Click to load it

La resistance d'une ampoule augmente avec le courant et la
temperature, R n'est pas constant et encore moins lineaire.

Quoted text here. Click to load it

Ici, sur fr.sci.electronique ?

Quoted text here. Click to load it

Et pourtant le bon sens nous joue des tours :
il nous dit que la matiere n'a pas de charge electrique,
puisqu'elles s'equilibrent, la charge nette est nulle.
C'est aussi le plus simple bon sens qui nous
montre que le Soleil tourne autour de la Terre.

Quoted text here. Click to load it

Re: Question basique: rôle des résistances

Quoted text here. Click to load it

à force de dire qu'il y avait des gens qui avaient la bêtise de croire que
le soleil tournait autour de la terre on oublie systèmatiquement de dire que
c'est un tout petit vrai, aussi vrai que le soleil n'est pas infiniment plus
lourd que le terre...

Vincent


Re: Question basique: rôle des résistances

Quoted text here. Click to load it

oups, j'ai dit 'lourd', je vais me faire attraper...si le grand Jacques est
dans le coin, en plus....

Vincent


Site Timeline