equivalent d'un transistor - Page 2

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: equivalent d'un transistor
Quoted text here. Click to load it

J'ai un peu joué avec (en simus uniquement, désolé!), et en fait, pour
l'attaquer avec un condensateur de liaison il vaut mieux mettre un transistor
en émetteur suiveur entre le pont de polar/condensateur de liaison et ce
transistor en limite de saturation. Sinon ça redresse le courant et le point
de repos bouge un peu trop ;)

Re: equivalent d'un transistor
cLx a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Oui, le schéma d'origine ajoute effectivement un émetteur suiveur entre
les étages, et un ajustage de la polarisation.

http://cjoint.com/?BAktYnFuXzr


--
Philippe C., mail : chephip, with domain  free.fr



Re: equivalent d'un transistor
On 10 jan, 19:49, "Philippe 92"

Quoted text here. Click to load it

J'aime bien le rebouclage de T4 sur T1,
et la facon dont est montE9% T14  ...

Ce schE9%ma est issu de quelle revue ?

Re: equivalent d'un transistor
Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Le T4 de ce schéma rebouclé sur T1 de ce schéma ... c'est l'oscillateur
à relaxation qui génére les dents de scie (T3-T4 étant un trigger de
schmidt, et T1 recharge C1, T2 est juste un émetteur suiveur)
Rien à voir avec le "T4 en pointillé" qui est en fait, lui, sur un
autre schéma (fig 3 alors que ce schéma-ci est fig 12)
Ce "T4 en pointillé" est un générateur de courant piloté par le clavier
(touche -> tension -> courant -> fréquence de l'oscillateur)

Quoted text here. Click to load it

Celui là c'est juste une "résistance variable" commandée par le signal
"silence" qui module l'amplitude (enveloppe du son : attaque et decay)
Pour les petits signaux le FET se comporte comme une résistance
quasiment pure, dont la valeur dépend de la tension de grille.
Que la tension drain-source soit positive ou négative (au voisinage
de 0), donc nul besoin de polarisation continue, au contraire !

Quoted text here. Click to load it

Je crois que c'est Le Haut Parleur (No 1441) mais je n'ai que les
pages détachées. Donc aucun moyen de savoir vraiment de quelle revue
il s'agit.
L'article (8 pages) est une réalisation complète, schémas et CI.
J'ai l'impression qu'il me manque une 9 ème page, car ça se termine
abruptement, sans la signature de l'auteur.

--
Philippe C., mail : chephip, with domain  free.fr



Re: equivalent d'un transistor
Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Ce serait le cas du montage d'ampli "normal"
http://cjoint.com/11dc/ALzwbo9kLVd.htm
Ici la résistance de polarisation relie la base au collecteur et pas à
l'alim ... et ça change tout !

Quoted text here. Click to load it

Si si, faut aussi compter l'injection de l'entrée vers la sortie
directe par la résistance de 10K ...

Allez, z'avez jusqu'à demain, après je donne le corrigé.

Quoted text here. Click to load it

A cause de Saint 10K, patron de cette discussion.

Bonne nuit.

--
Philippe C., mail : chephip, with domain  free.fr



Re: equivalent d'un transistor
Philippe 92 a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Comme promis.
Solution de la "plaisanterie de Noel", à l'ancienne.

http://cjoint.com/?ALAouclufcK

en notant la tension d'entrée Ve (= repos + signal) :
Ic = ß.Ib = Ie - Ib = Ie.ß/(ß+1)
Vc - Ve = Rp.I
Re.Ie = Ve - Vbe
Vc = Val - Rc(I + Ic) = Val - R.I - R.Ie.ß/(1 + ß)
   = Val - (Vc - Ve) - (Ve - Vbe)ß/(1 + ß)

soit 2.Vc = Val + Ve(1 - ß/(1 + ß)) + Vbe.ß/(1 + ß)
2.Vc = Val + Ve/(1 + ß) + Vbe.ß/(1 + ß)

Le gain du montage est donc dVc/dVe = 1/(2ß + 2) ~= 0 fois


Une autre façon de voir les choses :
le "théorème de superposition", bien oublié sans doute.

Dissocions "deux" entrées de signal e1 et e2.
La résistance Rb n'intervient pas (elle n'intervient que dans
l'impédance d'entrée du montage et le point de repos) et est
supprimée ici.
Le théorème de superposition va faire calculer s (le signal de
sortie) comme la superposition du signal avec e1 = 0, et du signal
avec e2 = 0.

Avec e1 = 0, Ic est constant donc le collecteur du transistor se
comporte (en première approximation hein) comme une impédance
infinie. Il reste donc s2 = 0.5 e2 (pont diviseur Rc = Rp = R)
Avec e2 = 0 l'impédance de charge du collecteur est la mise en
parallèle de Rp et Rc, soit R/2.
Le gain est alors classiquement s1 = -e1 * (R/2)/Re = -0.5 e1

Après superposition on a donc s = 0.5(e2 - e1)

Et si e1 = e2 (les deux entrées n'en font qu'une)... s = 0 !

En fait parler de contre-réaction est ici très abusif. Il n'y a
aucune contre réaction : on *ajoute* au signal de sortie le signal
d'entrée de phase opposée, avec anhiliation totale vu la valeur
des résistances ! (aux hFE = ß >> 1, vbe << Val et impédance de
sortie >> 10K du transistor près).

Il n'y aurait pas anihilation du tout si les résistances avaient
des valeurs différentes, en particulier si Rp >> Rc = Re
(Re = Rc = 1K, Rp = Rb = 10K, voire 100K) le gain du montage étant
dans ce cas ~= -1 comme proposé (un peu moins à cause de la
réinjection via Rp du signal d'entrée, et du hFE fini).

Ici c'est parce qu'on a "que des 10K"  qu'on obtient le gain ~= 0 !

Cordialement.

--
Philippe C., mail : chephip, with domain  free.fr



Re: equivalent d'un transistor
Jean-Christophe a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Rien de tel que les vieux ! Toujours là !

--
http://tk5yp.fr/webcam/calvi_revelata.htm


Re: equivalent d'un transistor
Quoted text here. Click to load it

Ah oui effectivement, ça me revient maintenant. J'ai du trouver ça dans un
schéma paru dans les pages jaunies et détachées d'un exemplaire de /le
haut-parleur/.

Ça marchait bien, à l'oreille en tout cas !

Quoted text here. Click to load it

OK.
Mais quand on fait un pont diviseur pour polariser, du coup, on est déjà
beaucoup moins sensible a la variation du hFE, non ?

Quoted text here. Click to load it

En tout cas ça donne envie de voir ça plus en détail dans pspice, parce qu'il
est rigolo avec toutes ces 10k!

Quoted text here. Click to load it

Une application personnelle ?
Tant que le full duplex ne se fait pas grâce au h12 du transistor ça va ;p



Re: equivalent d'un transistor
cLx a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Oui sans doute, c'était une technique courante à l'époque. Il me semble
qu'elle était dans les mini guides de Radio Prim, toutes les formules
de l'électronique en format 10cm x 7cm, en plus c'était jauni d'origine

Quoted text here. Click to load it

Sans pspice (à l'ancienne, à la main avec le bon vieux U = RI etc)
on a déja une approximation de ce qu'on veut obtenir !

On peut aussi réaliser le montage, en mettant une 12K ajustable qqpart,
à règler jusqu'à obtention de l'effet voulu.

Quoted text here. Click to load it

Dans le principe, hein... comme je le disais, dans la pratique l'une
des résistances doit être un chaouia modifiée. Et de plus dans cette
application, il faut même la changer complètement (car mise en // avec
celle de l'autre poste), et même en rajouter une pour éviter un gain
démesuré et ... dépendant direct des paramètres du tranbsistor.

Mais ce principe, je l'avais vu (avec un schéma différent pour réaliser
cette même fonction) dans un schéma publié (HP ou radio plan etc)
Celui-ci (le présent montage) est en fait une sorte de plaisanterie de
1er Avril. Ou une colle pour électroniciens "bizutés".


--
Philippe C., mail : chephip, with domain  free.fr



Re: equivalent d'un transistor
On 25 dE9%c, 20:30, "Philippe 92"

Quoted text here. Click to load it

D4% Heureux Homme ...
D4% toi qui sait encore lire un schE9%ma ...
D4% toi qui sait encore faire une multiplication ...

Sache que depuis quelques annE9%es la tendance est d'utiliser
des logiciels de simulation puis de changer au pif les
valeurs de certains composants jusqu'E0% ce que ca marchotte.

Peu calculent un circuit AVANT d'en faire le montage,
d'une part parce-que les dE9%tails ne sont plus appris E0% l'E9%cole
( c'est trop risquE9% quand on veut 80% de rE9%ussite aux examens,
voir les QCM postE9%s sur ce NG : ca plante mEA%me en donnant la
solution )
d'autre part, les rares qui le font encore sont de vieux
schnoks ringuards, comme toi et moi et quelques autres.

Quoted text here. Click to load it

Ok pour un montage perso quand on ne compte pas son temps,
(ce qui n'enlE8%ve rien aux montages improbables mais qui
fonctionnent :o)
mais hors de question pour de la prod sE9%rie,
pour cause du coFB%t suplE9%mentaire dFB% au tri et au rE9%glage.

Quoted text here. Click to load it

Ah !  ;o)

Et pour boucler la boucle : quel est le gain de ton montage ?

Moi je vois G 3D% -Rc/Re 3D% -1 et vous, que voyez-vous ?
( de tEA%te - sans internet ni simu ? )

Re: equivalent d'un transistor
Le Sun, 25 Dec 2011 12:10:04 -0800, Jean-Christophe a écrit :

Quoted text here. Click to load it

d'où l'intérêt d'une 10nF entre émetteur et masse ...

Re: equivalent d'un transistor
Quoted text here. Click to load it

Ça, ça dépend des fréquences des signaux que l'on veut faire passer. Si c'est
pour de l'audio va falloir choisir une plus grosse capa sinon ça va pas bien
passer les basses ;)

(pour JC : Fc = 1/(2.pi.R.C) = 1/(2.pi.10k.10n) # 1,6KHz, c'est bon ?)

Re: equivalent d'un transistor
On 25 dE9%c, 21:38, cLx

Quoted text here. Click to load it


Oui : doucement les basses.
http://groups.google.com/group/fr.sci.electronique/msg/8c73e0a45ce4513e

Quoted text here. Click to load it

Oh lui hE9% !
C'est pas JC mais c'est -jwC ...
( mEA%me pas peur d'abord )

Quoted text here. Click to load it

Je ne sais pas : le calcul est en train de tourner
sur mon cluster de CRAY plongE9%s dans l'azote liquide.
( mais j'espE8%re une rE9%ponse d'ici MMXII :o)


Re: equivalent d'un transistor
On 25 dE9%c, 21:25, moi-meme

| Moi je vois G 3D% -Rc/Re 3D% -1 et vous, que voyez-vous ?
| ( de tEA%te - sans internet ni simu ? )

Quoted text here. Click to load it

La valeur prE9%cise de cette capa dE9%pend de la rE9%sistance
d'E9%metteur et de la bande passante voulue, cela dit je crois
EA%tre sur la mEA%me longueur d'onde que ... "moi-meme" :o)

Re: equivalent d'un transistor
Le Sun, 25 Dec 2011 12:41:55 -0800, Jean-Christophe a écrit :

Quoted text here. Click to load it

je parlais du montage pas de ses caractéristiques.

Re: equivalent d'un transistor
moi-meme a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Ca dépend de ce qu'on veut. Si on veut justement un gain de -1 ...
(sans ma "contre réaction sauvage" hein ;-)
avec http://cjoint.com/?ALzwbo9kLVd

on a effectivement un gain ~= -1 ...

--
Philippe C., mail : chephip, with domain  free.fr



Re: equivalent d'un transistor
Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it

;-)
On va pas jouer les vieux schnocks et disserter de la société de
maintenant avec son "efficacité" ses "rendements" et autres "profits à
deux chiffres" etc... sans parler de l'éducation hein...

A j'vous dis pas, mon bon monsieur, à l'époque, avec nos règles à
calcul, c'était l'bon temps... maint'nant les jeunots ils savent mêm'
pas d'quoi y parlent, c'est des robots qui font tout à leur place,
même penser.
;-)

--
Philippe C., mail : chephip, with domain  free.fr



Re: equivalent d'un transistor
On 25 dE9%c, 22:12, "Philippe 92"

Quoted text here. Click to load it

Non bien sFB%r, ni des Chinois qui innondent notre marchE9% avec
des trucs qui ont le mE9%rite d'EA%tre pas cher mEA%me s'ils crament
deux jours aprE9%s, tout en mettant l'Europe entiE8%re au chF4%mage.

Ne parlons pas non plus de l'E9%ducation ... si ? Allez, parlons-en :o)

AB% La qualitE9% de l'E9%ducation donnE9%e aux classes infE9%rieures doit =
EA%tre BB%
AB% de la plus pauvre sorte, de telle sorte que le fossE9% de l'ignorance
BB%
AB% qui isole les classes infE9%rieures des classes supE9%rieures soit BB%
AB% et demeure incomprE9%hensible par les classes infE9%rieures. BB%
AB% Avec un tel handicap initial, mEA%me de brillants E9%lE9%ments des BB%
AB% classes infE9%rieures n'ont que peu d'espoir de s'extirper du lot BB%
AB% qui leur a E9%tE9% assignE9% dans la vie. Cette forme d'esclavage est =
BB%
AB% essentielle pour maintenir un certain niveau d'ordre social, BB%
AB% de paix et de tranquillitE9% pour les classes supE9%rieures dirigeantes=
.
BB%
AB% Ceci est obtenu en fournissant des programmes d'E9%ducation de basse
qualitE9% BB%
AB% en mathE9%matiques, logique, design des systE8%mes, et en dE9%couragean=
t
la crE9%ativitE9%. BB%

Regarde autour de toi et tu verras que ce programme est rE9%alisE9%.


Quoted text here. Click to load it

Ce que tu dis lE0% me fait douter que tu bosses dans l'E9%lectronique.
Je ne vais pas rabE2%cher ce que j'ai subi au boulot avec des Bac+2
(sic)
et des IngE9%s (sic) : il y a dE9%ja eu sur ce groupe des E9%changes sur ce
sujet entre gens de diverses gE9%nE9%rations, et c'E9%tait assez
significatif.
Et ne te mE9%prends pas : il y a des djeunz qui cartonnent, mais ce que
je souligne est que ce n'est pas dFB% E0% l'E9%ducation, mais E0% leur
passion.

Cela dit, mon Philippe, ce n'est pas un jugement: juste une
constatation :o)


Re: equivalent d'un transistor
Jean-Christophe a écrit :

Quoted text here. Click to load it
et moi,
j'insiste, toujours les vieux...


Re: equivalent d'un transistor
Le Sun, 25 Dec 2011 15:20:48 +0100, Philippe 92 a écrit :

Quoted text here. Click to load it

je croyais que c'était du temps des transistors germanium à cause des
courants de fuite.

Ça marche aussi pour le silicium bien sûr.


Site Timeline