Re: self et transfo pour alim' à découpage - Page 2

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: self et transfo pour alim' à découpage


Quoted text here. Click to load it

tes doutes me filent des doutes. Mais non, tout n'est pas fly-back.

Vincent


Re: self et transfo pour alim' à découpage
Quoted text here. Click to load it

On ne peut comparer les choses que dans des conditions identiques, on
parlait des pertes dans le circuit magnétique, donc a induction  et volume
identique



Si tu veux un rappel plus précis

Les pertes par hystérésis = F . V . A   ( V : volume du ci , A Constante due
a la largeur du cycle d'hysteresis, donc de l'indution et du matériau
utilisé ) quoique la aussi la formule n'est plus trop valable pour F > 1 kHz
et pour les ferrites

Les pertes par courant de Foucault = F² . B² . K ( avec K dépendant la aussi
au type de circuit magnétique )
Donc suivant la nature des matériaux, on aura un léger avantage pour le fer
doux pour les pertes par hystérésis ( en pratique ce n'est pas vrai puisque
l'on travaille avec les ferrites avec une induction inférieure ) et un
énorme avantage des ferrites pour les courants de foucault


Alors, pourquoi les transfos secteurs ne sont pas réalisés en ferrite ? La
surface du circuit magnétique est dépendant de l'induction maxi accepté par
le matériau or de ce point de vue les tôles silicium couramment utilisées en
industries sont 4 a 6 fois plus performantes que les ferrites. Donc pour la
même puissance a même fréquence les tôles sont plus avantageuses que les
ferrites au point de vue encombrement. Et  pour les pertes cela se discute
puisqu'elles sont dépendantes du volume du CM, la aussi compromis


Quoted text here. Click to load it
cycle d'hystérésis est étroit et plus la distorsion est faible...

Cycle qui n'est pas forcement très différent entre les ferrites et les tôles
..... donc ce n'est pas un critère essentiel




Re: self et transfo pour alim' à découpage

Quoted text here. Click to load it

c'est ce que je fais. Je compare à tension identique.

Quoted text here. Click to load it

Considérer l'induction constante a moins de raison d'être que de considérer
une tension constante. On n'est pas en train de parler de machine tournante.
Dans le cas d'une alimentation à découpage, est-ce que l'on s'amuse à faire
varier la fréquence à induction constante....cela demanderait de travailler
à V/f constant....Vous avez, vous, un variateur à V/f constant jusqu'à 100
kHz ???...stupido...

Quoted text here. Click to load it

merci, mais.....


...puisque vous en parlez, donc, la surface du cycle d'hystérésis varie en
Bm^2, Bm, l'induction maxi qui a le bon goût d'être inversement
proportionnel à la fréquence. A n'est donc une constante qu'en cas
d'induction constante....ce qui ne correspond à rien.

Quoted text here. Click to load it

Ah, ici, vous n'avez pas oublié l'induction....qui varie en 1/F

Quoted text here. Click to load it

OK mais tout ça c'est pour réduire les pertes...indépendamment du paramètre
fréquence.

Quoted text here. Click to load it

c'est vous qui parlez de ferrites...pas moi.

Vincent


Re: self et transfo pour alim' à découpage
enfin, c'est l'excitation qui varie en 1/F...soyons plus précis.

Vincent

PS: j'espère que je ne suis pas parti dans une conversation interminable
avec un monsieur avec qui je ne suis pas fondamentalement en désaccord.


Site Timeline