intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Bonjour à tous,

Je veux "embarquer" un circuit électronique très simple dans un boîtier
plastique (avec une pile 9V pour alimentation). Je n'ai aucune expérience
dans le domaine, je ne connais que les plaques d'essais à contacts
(approche scolaire). C'est pourquoi je m'en remets à vous.

J'ai plusieurs questions:
* pour la connexion des composants entre eux, je ne veux pas faire de
gravure (typon, etc.). En effet, mon circuit est très simple. Quelle est la
meilleure solution? "Plaques d'essai" bakelite ou epoxy? Si je comprends
bien, c'est cartes sont pré-trouées pour passer les pattes des composants,
et il suffit de mettre un point d'étain? J'imagine que la plaque pastillée
est préférable à la plaque à bandes dans la plupart des cas? Il suffit
ensuite de découper la plaque suivant le nombre de connexions dont on a
besoin? Meilleure manière de la découper? Comment la fixer dans le boîtier?
Colle (si oui, laquelle)? Scotch?

http://www.selectronic.fr/soussousfamille.asp?fam_ref10%&sfam_ref10%&ssfam_ref30 %

* Comment fixer la pile 9V dans le boîter? Colle ou scotch?
* Je vais avoir besoin de percer le boîter pour intégrer un interrupteur, un
bouton-poussoir, et une LED:

http://www.selectronic.fr/soussousfamille.asp?fam_ref07%&sfam_ref20%&ssfam_ref40 %
http://www.selectronic.fr/soussousfamille.asp?fam_ref07%&sfam_ref40%&ssfam_ref26 %
http://www.selectronic.fr/article.asp?article_ref_entier90%.9154-9999

Quel est le meilleur moyen pour usiner une boîte (plastique ou métal)?
Mini-perçeuse avec accessoires?

http://www.selectronic.fr/soussousfamille.asp?fam_ref12%&sfam_ref02%&ssfam_ref30 %

Vaut-il mieux percer deux demi-trous à la jonction de la boîte, ou bien sur
une des deux faces?

Merci d'avance pour votre aide,

Julien
--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant


Quoted text here. Click to load it

Bonsoir,

à cette question je puis vous répondre qu'il existe des boitiers intégrant
un compartiment pour pile 9 volts.

Vincent


Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plast ique portable: questions de débutant
On Jul 28, 10:33 pm, TP :

Quoted text here. Click to load it

Comme tu veux.

Quoted text here. Click to load it

Oui.


Pas forcement, car les bandes permettent le passage du courant
et vont sans doute faciliter la realisation de ton circuit,
quitte a couper des bandes ici et la pour l'isolation.
Par contre avec des pastilles tu devras relier tes composants,
mais pour un circuit pas trop dense c'est realisable.

Quoted text here. Click to load it

Oui, et il vaut mieux la decouper avant d'y placer les
composants, pour eviter de les abimer lors de la coupe.

Quoted text here. Click to load it

Perso j'utilise une fine scie a metaux et ca marche bien.

Quoted text here. Click to load it

Il existe des boitiers plastique qui ont des rainures :
ta plaque s'insere dedans et sera maintenue ainsi.
Personnellement je prefere quatre vis, une a chaque angle.

Quoted text here. Click to load it

Non, evite le scotch, c'est vraiment pas terrible.

Quoted text here. Click to load it

Des boitiers ont un logement aux dimensions d'une pile 9V,
avec une trappe qui te permet de la remplacer sans tout ouvrir.
Sinon tu peux le realiser toi-meme avec de fines lamelles
de metal recourbees puis vissees a l'interieur du boitier.

Quoted text here. Click to load it

Pas de scotch, ca ne vaut pas un clou (ca ne vaut pas une vis)
Si tu colles la pile, tu vas galerer pour la remplacer.

Quoted text here. Click to load it

Pour l'interrupteur, puisqu'il est plus facile de faire des
trous ronds, tu peux en utiliser un avec un corps circulaire.

Quoted text here. Click to load it

Le plastique se travaille tres facilement, pour le metal
(aluminium, etc) il faut effectivement avoir une perceuse.

Quoted text here. Click to load it

Comprends pas : c'est quoi un demi-trou ?
Et la jonction ... entre quoi et quoi ?

Les participants de ce groupe ont mis en place
une liste de liens qui peuvent t'etre utile :-)
http://powerdown.free.fr/ds.html

Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plast ique portable: questions de débutant
Quoted text here. Click to load it

re:

Quoted text here. Click to load it

moi je crois comprendre...
mais c'est trE9%s dur...
car il n'existe pas de demi mE9%ches....
;O]
vede
;O]

Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plast ique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it


Alors avec une meche entiere,
mais en faisant juste un demi-tour ?

Mais ce serait sympa un demi-trou :
d'un cote de la paroi il y a un trou,
de l'autre cote il n'y a pas de trou !
( c'est Maxwell qui va apprecier )

Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Bonjour Jean-Christophe, et merci pour ta réponse.

Quoted text here. Click to load it

Je ne vois pas ce que tu veux dire. Où peux-tu te procurer ces lamelles?
 
Quoted text here. Click to load it

Pour percer des trous rectangulaires, peut-être il sera utile de disposer
d'une mini-perçeuse, je vais me procurer ça.
 
Quoted text here. Click to load it

Idée abandonnée (voir réponse Oleave).
 
Quoted text here. Click to load it

Merci, je viens de la mettre dans les bookmarks.

--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plast ique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it


Je pense a une feuille de metal de meme epaisseur que les lamelles
des piles plates de 4,5 V : on peut les decouper assez facilement
aux dimensions voulues et les percer pour faire passer les vis.
Tu dois pouvoir en trouver dans une quincaillerie.
De mon cote j'avais recupere une plaque de separation
dans un rack, qui etait assez fine pour cet usage.

Quoted text here. Click to load it

Pour une ouverture rectangulaire, on commence par dessiner au crayon
a papier le rectangle a decouper, puis on perce une serie de trous le
long
de cette ligne : une fois qu'on a fait le tour du rectangle on ote le
morceau de metal et il reste a limer les bords pour que ce soit
nickel.

Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plast ique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it
tier

Tu peux dire de quel circuit il s'agit, pour quel usage ?

Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

C'est un circuit très simple:

http://www.eskimo.com/~billb/emotor/chargdet.html

Néanmoins, je vais vite partir sur des circuits plus compliqués, c'est
pourquoi je me renseigne de manière plus générale.

--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plast ique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

C'est etonnant que la gate ne soit pas polarisee, c'est sans
doute pour augmenter la sensibilite, mais je verrais bien une
resistance quelques dizaines Mohm entre gate et source.

Quoted text here. Click to load it

Peut-etre faudrait-il que le boitier soit en metal,
et relie a la masse, comme ca ton circuit ne detectera
que les champs electriques via son "antenne".
Dans le cas contraire, le simple fait de tenir le
boitier a la main risque d'allumer la diode constamment.

Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

L'idée est de pousser ou de tirer les électrons de la patte de la gate dans
la gate, de manière à diminuer ou augmenter la zone désertée dans le JFET.
Quelle est ton idée avec la résistance que tu proposes?
La jonction PN grille/source se polarise en inverse quand on les relie, car
on a une FEM d'origine thermique à la jonction. Si tu mets une énorme
résistance en série, cela a pour effet de contrer cette FEM. Va-t-il
baisser? Je n'en sais rien. Quelle est ton idée?

En tout cas, je viens d'essayer avec un MOhm, le circuit est alors incapable
de détecter le champ électrique de mon bâton d'ébonite chargé négativement.

Quoted text here. Click to load it

Effectivement, bonne remarque: si le boîtier est en plastique (i.e.
diélectrique), peut-être dans certaines conditions celui-ci pourra avoir le
comportement d'ébonite (chargé -) ou du plexiglas (chargé +), et fausser
les mesures. Je pensais pouvoir éviter la mise à la masse; je ne pourrai
pas y couper, en réalité!

Dans les maisons, on est en TT (neutre à la terre, masse à la terre). Je
peux donc relier le circuit à la masse du réseau domotique. Dans la
pratique, puis-je utiliser une pince crocodile?

Quoted text here. Click to load it

En fait, le circuit est dimensionné pour que la diode soit allumée tout le
temps lorsque potentiel de gate et de source sont égaux. Mais elle doit
plus éclairer quand on rapproche un objet +, et moins quand on rapproche un
objet -.

En revanche, il y a quelque chose qui m'échappe: j'ai essayé de faire ce que
dit l'auteur de la page:

"With a couple feet of gate terminal wire, I could turn it on and off by
waving an electrified plastic comb back and forth from over ten feet away.
(With longer antennas it started picking up 60Hz hum, and was overloaded.)"

Ça ne marche pas du tout! Si j'approche mon barreau d'ebonite, pas de
diminution de luminosité. Alors que cela marche parfaitement avec comme
longueur d'antenne la longueur de la patte du JFET (de l'ordre de 1 cm).

Une idée? Sinon je demanderai à l'auteur. Je pense que c'est dû au fait que
plus l'on a une longueur importante de métal:
* plus les effets de mouvement de charges se passent au bout de l'antenne:
les électrons se répartissent de manière à annuler le champ inducteur. Mais
les effets n'ont aucune raison de se propager jusqu'au JFET?
* plus le volume est important, et... cela m'échappe. E=-grad V, donc si le
champ induit annule le champ inducteur, a priori ce qui compte ce sont les
variations de V. Cela ne veut pas dire qu'on va avoir V grand ou petit. Le
rapport avec le volume m'échappe.

Une idée d'explication?

Julien

--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plast ique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

Polariser la gate pour ne pas la laisser flottante, par
une resistance de plusieurs dizaines ou centaines de Mohm,
mais vu le montage ca n'a pas l'air d'etre critique.

Quoted text here. Click to load it

Normal, un Mohm c'est bien trop faible et les charges s'ecoulent
vers la masse ... de plus la tension est divisee par deux !
Si tu mets une resistance, elle doit etre grande devant
la resistance qui est en serie dans la gate, et ne la relie
pas directement a la gate, mais *avant* la resistance
en serie, pour eviter d'avoir un diviseur de tension.

Quoted text here. Click to load it

Je pense que c'est indispensable pour ce circuit.
A l'interieur d'un batiment tu vas recuperer le champ du 50 Hz.

Quoted text here. Click to load it

Attends, je n'ai pas dit de relier le metal du boitier a la terre du
secteur EDF,
mais de relier le boitier a la *masse* de ton *alim*, c'est a dire la
pile 9 V !
Ce qui est important est la difference de potentiel entre gate et
source,
si la gate "sort" du boitier en metal qui est relie a la masse du
circuit,
il pourra y avoir une difference de potentiel, donc ca devrait etre
ok.
Par contre si tout le circuit (y compris l'antenne) est au meme
potentiel,
alors il ne se passera rien.

Quoted text here. Click to load it

Ok


L'ebonite n'est pas du plastique, est-ce que les charges statiques
ne sont pas opposees pour ces deux types de materiaux ?
Surtout, ce genre de manip depend du champ local dans la piece,
de la conductivite et de l'isolation electrique,
(meubles en metal ou en bois, sol avec moquette ou autre, etc ...)
et aussi de l'hygrometrie ... c'est tres variable suivant les lieux.

Quoted text here. Click to load it

Ben si, pourquoi ?
Le courant reste tres tres faible, le fil doit etre equipotentiel
puisqu'il est conducteur, la tension devrait s'y repartir et
se retrouver entre gate et source, et le FET devrait y reagir.

Quoted text here. Click to load it

Non, je ne sais pas trop. J'imagine que plus le fil est long,
donc volumineux, plus il faudra un champ eleve pour le charger.

Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

Après réflexion, je ne suis pas sûr.
Avec mon bouton-poussoir dont j'ai déjà parlé, je comptais relier la gate à
la source, de manière à faire un "reset" au niveau potentiel. En reliant la
boîte métallique à la source, lorsqu'on appuiera sur le bouton-poussoir, on
mettra au même potentiel gate, source, et boîte métallique. Si la boîte
métallique a un volume suffisamment important, le potentiel global sera
négligeable. Mais on peut aussi imaginer qu'à force, on arrive à charger la
boîte, de manière à ce que l'ensemble gate, source, et boîte, soit à un
haut potentiel (perdu beaucoup d'électrons). Dans ce cas, une mesure du
champ d'un objet via la gate sera faussé par le fait que le champ de la
boîte sera susceptible d'influencer les charges de l'objet. Donc en
théorie, une liaison à la masse domotique serait encore mieux: on
s'assurerait que la boîte soit électriquement neutre. Dans la pratique, la
solution que tu proposes est sûrement suffisante du fait du volume de la
boîte.
Quoted text here. Click to load it

Je ne comprends pas ta question? L'ebonite est chargée - après l'avoir
frotté avec un chiffon.

Quoted text here. Click to load it

Ce n'est pas le cas, du tout. Aucune réaction. Naïvement, je l'aurais cru
aussi. L'effet du volume de l'antenne? Pourtant l'auteur semble dire que ça
a marché chez lui; je ne vois pas où je peux me tromper: je soude l'âme
métallique d'un fil monobrin 0.5mm dénudé, pour prolonger la gate.

D'un autre côté, l'effet volume me semble possible: il me semble que c'est
le principe même de la mise à la terre: quelques électrons en + ou en -
dans un gros volume ne changent pas le potentiel de manière importante. En
revanche, les variations du potentiel électrique seront les mêmes que pour
un petit volume, seul le champ E=-grad V est important, de manière à
s'opposer au champ inducteur.

--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plast ique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

Pourquoi faire ?
Je relierais plutot le boitier metallique au (+) ou au (-)
de la pile, mais c'est peut-etre un reflexe de ma part !
D'apres le schema que tu as donne, la masse est reliee
sur l'anode de la LED, s'agit-il du metal du boitier ?
http://amasci.com/electrom/e-field2.gif

Quoted text here. Click to load it

Pour ecouler les charges qui pourraient s'accumuler sur la gate,
il suffirait d'inserer entre l'antenne et la masse,
(ou entre gate et source) une resistance de tres
grande valeur, ou peut-etre meme une diode zener.
Mais puisque le transistor est un JFET et non un IGFET,
sa gate n'est pas isolee du barreau source/drain,
donc a mon sens il n'y a aucune raison pour que
des charges s'accumulent sur la gate, qu'en penses-tu ?

Quoted text here. Click to load it

Certes, mais ca fait beaucoup, quand meme. Si les distributions
de charges sont telles que les potentiels deviennent aussi eleves,
elles vont bien finir par s'ecouler grace a la force Coulombienne,
sans doute a travers la personne qui tient la boite dans sa main.

Quoted text here. Click to load it

Oui.
Dans ce cas, tout element conducteur present
dans la piece devait aussi etre mis a la terre ?
Mais du fait qu'il y a une alim par pile, je pensais
que ton boitier devait etre autonome (pas de fil) ?

Quoted text here. Click to load it

Faut tester ...

Quoted text here. Click to load it

Chargee oui, mais avec des charges de quel signe ?
Si tu frottes une baguette de verre contre un pull-over,
la charge acquise par le verre est positive.
Si tu frottes une baguette d'ebonite contre un pull-over,
la charge acquise par l'ebonite est negative.
Je me demandais quel est le signe de le charge acquise par du
plastique, est-elle du meme signe que celle acquise par l'ebonite ?

Quoted text here. Click to load it

Je veux bien, mais le transistor ne reagit pas qu'a une tension,
meme si son impedance d'entree est tres elevee, meme si la jonction
est polarisee en inverse, il faut bien un courant, meme infime,
sinon l'energie serait strictement nulle. Est-ce que ca se tient ?

Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

Je ne sais pas si la flèche sur son schéma correspond à une connexion au
boîtier.

Quand je dis vouloir relier gate et source lors d'un reset avec un
bouton-poussoir, c'est dans l'idée que lorsque VGS=0, on a le courant
maximal de drain IDSS, donc dans la LED. Vois-tu ce que je veux dire?

Je comprends bien que si après le reset, on approche un bâton d'ebonite
chargé -, alors la taille du canal va diminuer: on aura diminution du
courant drain, donc diminution luminosité LED.

Maintenant, je t'avoue que ce qui m'échappe un peu, c'est ce qui se passe
dans le JFET lorsqu'on approche un objet chargé +.
Normalement, approcher cet objet + de la gate du JFET revient à polariser la
diode gate/source en direct, c'est-à-dire à faire quelque chose qui est
interdit pour le JFET, non?
Malheureusement, je n'ai pas encore reçu de bâton "acrylique" pour tester,
et avec le chiffon frotté sur l'ebonite, chiffon sensé alors être +, ça ne
donne rien. J'ai essayé avec une règle transparente d'écolier, et ça donne
comme l'ébonite: c'est chargé -.

Autre sujet: je viens de me rendre compte d'un effet que pour l'instant je
ne m'explique pas, très net et reproductible. L'auteur n'en parle pas sur
sa page.
Voici cet effet: lorsque j'approche l'ebonite à une certaine distance d1 du
JFET depuis l'infini, la LED s'éteint. Je rapproche encore à d2<d1; la LED
est toujours éteinte. Je reviens à d1: la LED s'allume! Il semble qu'il n'y
ait pas seulement un effet électrostatique, mais également un effet
dynamique.

D'où viendrait cet effet dynamique?

En électromagnétisme:
* un champ magnétique se déplaçant à une vitesse V par rapport à un
observateur crée pour l'observateur une electromotive force E=BxV.
* un champ électrique se déplaçant par rapport à un observateur crée pour
l'observateur un champ magnétique B=VxE/c^2 (forme équivalente à
Biot-Savart).

Ici, on serait dans le deuxième cas. Problème: un champ magnétique n'agit
que sur des charges en mouvement, suivant la force de Lorentz F=qVxB. Donc,
pour éventuellement expliquer l'effet, il faudrait invoquer le fait que les
électrons bougent de manière non instantanée, et subissent l'influence du
champ magnétique induit. Problème: la force de Lorentz est perpendiculaire
au mouvement; on ne peut donc expliquer une plus grande ou plus faible
accumulation de charges sur la gate via cette explication.

Une idée?

Cet effet est assez incroyable, il me semble.


Quoted text here. Click to load it

Pour un JFET canal N, la diode gate/source est polarisée en inverse,
c'est-à-dire qu'il y a un petit courant thermique de la source vers la
gate, donc les électrons de la gate s'écoulent effectivement vers la
source. Cela dit, cet effet est suffisamment faible pour être ignoré?

Quoted text here. Click to load it

Exact; je voulais l'écrire dans mon dernier post, mais j'ai oublié.

Quoted text here. Click to load it

Effectivement, dans l'absolu, pour éviter les décharges électrostatiques
avec les humains.
Pour le circuit, on se contentera de deux hypothèses:
* que le volume de la boîte est suffisant pour qu'après un reset, le
potentiel gate/source/boîte reste presque nul (ou, plus précisément, que
gate/source/boîte est à peu près électriquement neutre, puisque le
potentiel est défini à une constante près).
* que l'utilisateur videra de temps en temps les éventuelles charges
excédentaires ou déficitaires sur gate/source/boîte via la boîte, sa main,
son corps, vers la terre.

Quoted text here. Click to load it

Oui, cela sera mieux sans fil.

Quoted text here. Click to load it

Je viens d'essayer avec deux boîtes en plastique de marque différente.
Résultat: les deux sont chargées - après frottement. Le plastique des boîtes
se comporte donc comme l'ebonite.
Merci d'avoir posé la question.

Quoted text here. Click to load it

Je ne comprends pas le sens de ta question par rapport à ce que je viens de
dire?

--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

Peut-être une piste: l'influence du champ magnétique créé par le bâton
d'ebonite en mouvement sur le courant drain/source: la force de Lorentz
subite par ce courant est similaire à l'effet Hall: les électrons libres se
décalent vers une des zones dopées P du JFET. Mais du coup, l'effet devrait
être symétrique: une zone P grandit, l'autre diminue: le courant drain
devrait rester le même. Donc l'explication ne semble pas satisfaisante.
Sauf si... il y a une seule zone P:

http://en.wikipedia.org/wiki/File:Jfet.png

Dans ce cas, on pourrait expliquer l'effet ainsi.
Savez-vous s'il y a effectivement dans un JFET une zone P, ou deux zones P
comme ici:

http://www.onr.navy.mil/sci_tech/31/312/ncsr/images/d_jfet_n.gif

--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

Bon, après réflexion, ça ne peut être ça l'explication: si c'était le cas,
il y a aurait à mon avis une asymétrie: en approchant d'un côté, la diode
s'allumerait, en approchant de l'autre, elle s'éteindrait (B change de sens
car E change de sens). Je continue à réfléchir.

--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

Ce n'est pas encore sûr, mais l'effet est peut-être bien dû non pas à la
force de Lorentz, mais à un effet d'induction par accélération.

En effet: si je rapproche mon bâton d'ebonite, la LED s'éteint. Maintenant
je la maintiens suffisamment longtemps (20s) au même endroit: la LED se
rallume progressivement. Pourtant le bâton d'ebonite n'a pas perdu sa
charge: si je l'éloigne puis le rapproche, à nouveau la LED est éteinte.

Or, que se passe-t-il lorsque je maintiens la bâton au même endroit? Je
tremble forcément un peu, donc la vitesse est tantôt positive, tantôt
négative. L'intégrale temporelle de la vitesse est nulle puisque la
position ne change pas.
Donc si je regarde la moyenne de la force de Lorentz sur les électrons
passant dans le canal N:

\int Fdt = \int qvxB dt = qv x \int Bdt (je suppose qv constant)
= qv x \int VxE/c^2 dt = qv/c^2 x \int VxE dt

où q est la charge d'un électron, v la vitesse des électrons dans le canal,
V la vitesse de mon barreau d'ébonite, E le champ électrique du barreau, B
le champ électromoteur créé par le champ E de mon barreau bougeant par
rapport au canal N.

Si je suppose E constant, j'ai donc:

\int F dt = -qv/c^2 x E x \int Vdt

Mais on a vu que \int Vdt = 0. Donc \int Fdt = 0
Donc lorsque je maintiens mon barreau à proximité du JFET, il ne peut y
avoir de contribution nette de la force de Lorentz si l'on suppose E
constant. Le fait que le JFET se rallume ne peut donc être expliqué par
ceci.

Alors, à mon avis, tout vient du fait que E n'est pas constant dans
l'intégrale \int VxE dt: par exemple lorsqu'on approche le barreau, le
canal N sera soumis à des valeurs de E généralement plus importantes.
Il faut donc garder la forme:
\int Fdt = qv/c^2 x \int VxE dt

Cela devient un problème complexe...

--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plastique portable: questions de débutant

Quoted text here. Click to load it

C'est même pire que ça. Je viens d'essayer la manip avec un tuyau en cuivre
à la place du barreau d'ébonite. Je l'approche doucement. Puis je l'éloigne
rapidement: la LED s'éteint. Bien que le tuyau ne soit pas chargé (le fait
de le tenir à la main l'assure).
Au bout d'une dizaine de secondes, la LED se rallume.
Maintenant je connecte le tuyau à un des points du montage (drain, source,
ou cathode de la LED): l'effet disparaît, la LED brille tout le temps.

Là, je donne ma langue au chat: qu'est-ce qui peut provoquer cet effet? Pas
de champ électrique ni champ magnétique induit car le barreau n'est pas
chargé.

Notons que:
* ces effets dynamiques ne sont pas observés avec un vrai électroscope.
* et qu'évidemment un barreau de cuivre tenu dans la main n'a aucune
influence sur la feuille d'or d'un électroscope.

--
python -c "print ''.join([chr(154 - ord(c)) for c in '*9(9&(18%.\
9&1+,'Z4(55l4('])"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: intégration d'un circuit dans un boîtier plast ique portable: questions de débutant

Oops, desole d'avoir loupe tes messages, j'etais aux fraises.

Quoted text here. Click to load it

Je ne vois pas ce que ca change pour ton detecteur :
c'est de l'electrocinetique, les charges circulent
dans le circuit et ne vont pas s'accumuler en un point,
donc pas besoin de leur forcer un passage via un poussoir.

Quoted text here. Click to load it

Oui, car la jonction gate/source se comporte comme une diode,
mais c'est pas grave car la resistance en serie dans la gate
va limiter le courant, c'est d'ailleurs sa raison d'etre.

Quoted text here. Click to load it

Le phenomene que tu decris ressemble plus a un hysteresis ou a un
latch-up.
J'ai comme l'impression que tu essaies d'appliquer l'electrostatique
a
l'electrocinetique (?) et je ne suis pas sur de la validite de cette
approche.

Quoted text here. Click to load it

Bon, si tu me permets cette remarque, a mon avis tu te prends
un peu trop la tete avec l'algebre vectorielle des champs.
Note que je ne pretends pas que ce n'est pas la bonne approche
en ce qui concerne l'aspect electrostatique, mais en ce qui concerne
le fonctionnement du circuit, en general en electronique on s'occuppe
plutot d'electrocinetique, et dans ce cas cela devrait etre
suffisant ?

Quoted text here. Click to load it

Je ne comprends pas "potentiel gate/source/boEE%te" puisqu'il s'agit
toujours d'une difference de potentiel, pas du potentiel en un point.

Quoted text here. Click to load it

Oui, cela evacuera effectivement les charges du boitier,
et si on part du principe que que le boitier est relie au circuit
(par exemple, relie au "-" ou au "+" de la pile)  alors
cela evacuera aussi les charges du circuit lui-meme.

Toujours est-il que je ne vois pas la raison d'etre d'un reset :
l'antenne collectrice est bien reliee a ton circuit, elle en fait
partie,
les charges peuvent donc s'ecouler de l'antenne vers le circuit et je
ne
vois pas de quelle facon elles pourraient s'accumuler en un lieu
particulier.

De toutes facons au lieu d'ajouter un poussoir,
j'ajouterais une resistance tres elevee (ou une zener)
entre antenne et source, vu que dans le schema la gate
n'est pas du tout polarisee, elle est laissee flottante.

D'autre part, avec un potentiometre entre "+" et "-" de la pile
ayant son curseur relie a la resistance de polarisation de gate,
tu pourrais regler le seuil de conduction du JFET
ainsi que la sensibilite du detecteur pour tes manips.

Il te serait sans doute fort utile, pour etayer tes idees,
de recuperer la data sheet du MPF-102 : tu y trouveras entre
autres les courbes de transfert du quadripole pour U et I
http://powerdown.free.fr/ds.html#D

Site Timeline