driver par UC des gradateurs

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
salut à tous
j'ai récupéré où je suis en stage (poubelle) un carton de ça ~ 100 pieces
http://cjoint.com/data/imojXBQrgk_grad01.jpg
A l'origine ce sont des gradateurs d'halogene 500 W
je me dis que la partie puissance est déjà faite alors
j'aimerais driver en simulant l'action du potentiometre par une sortie
output d'un µC.
mais je ne vois comment interfacer simplement une simple sortie 0 ou 5V
d'un µC avec le gradateur.
Si vous avez des idées a pas cher merci
Domi

Re: driver par UC des gradateurs
On Aug 12, 1:28 pm, plitchine :

Quoted text here. Click to load it

D'apres la photo il semble que le potentiometre
du gradateur ne soit pas isole du circuit 220V :
si c'est le cas, il faut prevoir une isolation
galvanique entre le uC et le gradateur.
En pratique il doit etre possible de brancher a la sortie
du uC un optocoupleur darlington pour declencher le triac.

Re: driver par UC des gradateurs
plitchine a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Slt !

c'est un circuit à commande de Phase, un condensateur se charge à
travers un potentiomètre (base de temps retard d'amorçage). Entre ce
condensateur et la gâchette du triac se trouve une diac , c'est une
diode qui devient passante quand la tension à ses bornes atteint son
seuil d'avalanche, généralement 32 ou 40V, ce qui a pour effet d'amorcer
le triac. Ce type de commande n'est donc pas compatible avec une
commande "gradateur" par µc. Les seuls éléments récupérables,pour votre
projet sont: le triac, son radiateur et son "snubber" circuit de
protection RC, la self antiparasite et ses condos, fusible, porte
fusible et bornier.
La commande par µc est relativement simple, il faut faire une détection
du passage par zéro de la sinusoïde, ensuite créer une horloge (base de
temps retard d'amorçage). Un sinus 50Hz a une période de 20ms, il est
composée de deux alternances de 10ms que l'on va pouvoir découper en pas
de 500 µs, avec une horloge de 2KHz, ensuite il n'y a plus qu'à compter.
Si par exemple je veux un éclairement maximum, au passage à zéro de la
sinusoïde je commence le comptage et je déclenche la commande du triac
sur la première impulsion d'horloge (2KHz), le triac s'amorce et reste
passant jusqu'au passage à zéro de l'alternance suivante Où il se
désamorce, et le cycle recommencera à chaque passage par zéro de chaque
alternance. Maintenant si je ne veux que la moitié de la puissance, au
passage à zéro du sinus je déclencherai sur la dixième impulsion ( 10 x
500µs = 5 ms soit 1/2 alternance) plus le retard au déclenchement est
important  et plus la puissance diminue, ce qui veut dire que si je
déclenche sur la 20ème impulsion (20 x 500µs = 10ms) je me retrouverai
sur un passage à zéro suivant et donc pas d'amorçage.
1) La commande se fera par un opto-triac pour isoler le µc du secteur
2) plus la fréquence d'horloge est élevée, meilleure est la régulation
(mais il y a une fréquence max qu'il ne servira à rien de dépasser)
3) l'horloge (départ comptage)devra être synchroniser avec le passage à
zéro de la sinusoïde
voili voilou ! Crdlt

Datatrack

Re: driver par UC des gradateurs
plitchine a ecrit
Quoted text here. Click to load it

bonjour
il me semble avoir vu passer il y a déjà un bon moment un article (mais
où et quand ??? ) à base de pic sur ce probleme.

de memoire le potentiometre etait remplaçé (shunté ?)  par une simple
ldrxx (verifier la tenue en tension) le pic generait un  pwm pour
l'illumination progressive d'une luciole appliquée sur la ldr.
Il me semble qu'il y avait un bs170 ? par voie  en sortie de pic pour
là driver la luciole.
ça ne devait pas etre tip-top en terme de linearité mais ça devait
fonctionner, et comme de toutes façons en gradation lumiere l'oeil est
plus que subjectif ! :D

Rvl



Re: driver par UC des gradateurs

Quoted text here. Click to load it


slt Rv1 !

Un système de gradation à base de triac est incompatible avec une
commande en PWM.
Crdlt !
datatrack

Re: driver par UC des gradateurs
datatrack a ecrit
Quoted text here. Click to load it

bonjour
je crois que tu na pas bien lu :D ou que je me suis mal exprimé (ou les
2 :D )
le triac n'est pas commandé en PWM
c'est juste la luciole qui eclaire la LDR qui est +/- lumineuse par une
commande en PWM issue d'un out du µC.
La LDR elle reagit à l'eclairement en simulant la resistance
proportionnelle à la lumiere reçu du potentiometre d'origine.
cordialement itoo
Rvl



Re: driver par UC des gradateurs
datatrack a ecrit
Quoted text here. Click to load it

bonjour
je crois que tu na pas bien lu :D ou que je me suis mal exprimé (ou les
2 :D )
le triac n'est pas commandé en PWM
c'est juste la luciole qui eclaire la LDR qui est +/- lumineuse par une
commande en PWM issue d'un out du µC.
La LDR elle reagit à l'eclairement en simulant la resistance variable
(proportionnelle à la lumiere reçue) du potentiometre d'origine.
cordialement itoo
Rvl



Re: driver par UC des gradateurs

Quoted text here. Click to load it

En synchronisme avec le passage par zero, pour varier la
puissance delivree par le triac, on fait varier la *duree*
de l'impulsion de commande: donc il s'agit bien d'un mode PWM.

Re: driver par UC des gradateurs
Quoted text here. Click to load it
...

Bonjour,

Remplacer le potentiomE8%tre linE9%aire par une combinaison led /
photorE9%sistance. On en trouve de toutes faites ici :
http://www1.silonex.com/audiohm/index.html dE9%couvertes par "laurent"
fin juillet. Isolation galvanique, commande PWM de la led etc ... en
revanche le prix ???
Et puis je ne sais pas si ces composants peuvent encaisser les
tensions vues par le potentiomE8%tre sur le circuit d'origine.

Site Timeline