Re: Carte audio linux

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
On 22 déc, 03:25, snipped-for-privacy@gmail.com wrote:

Redirigé depuis <fsp> vers <fse>.  Post d'origine :
http://groups.google.com/group/fr.sci.physique/msg/6c14f77463b4bd37


Quoted text here. Click to load it

Peux-tu l'exposer ici ?


Quoted text here. Click to load it

Peux-tu le détailler ici ?


Quoted text here. Click to load it

Peux-tu poster le schéma ici ?

Re: Carte audio linux
Je sais que c'est la saison de Noel, qu'il faut accueillir toutes les bonnes
volontés, mais quitte a voir débarquer un gaillard venant du froid autant
qu'il soit rigolo et ai un gros nez rouge (non, je ne parle pas de  
Depardieu) et que ne
soit pas un troll baveux et dégoulinant ;>)

Bonnes fêtes .........


Re: Carte audio linux
On 23 déc, 14:32, "JP" :

Quoted text here. Click to load it

Pourtant, à lire son post
( ce qui nécéssite autant de courage que de patience )
il semble qu'il croit *vraiment* ce qu'il dit.
http://groups.google.com/group/fr.sci.physique/msg/6c14f77463b4bd37

Quoted text here. Click to load it

Bonnes fêtes aussi.

Re: Carte audio linux
Quoted text here. Click to load it

Bien pour être honnête il n'y aurait pas les fautes d'orthographe on  
croirait une gougoule traduction d'un petit délire perso destiné a faire  
réagir les participants d'un NG ............ et au vu de l'aperçu rapide de  
ce qu'est devenu fr.sci.phys mon dieu, pas besoin de faire trop dans la  
dentelle pour y créer une polémique, je crois que même la recette des  
nouilles a l'eau y parviendrait   ;>)

Bon, je descend dans la cave, a dans un an ;>)  


Re: Carte audio linux
On 23 déc, 16:13, "JP" :

Quoted text here. Click to load it

Tiens, c'est une bonne idée ...

Quoted text here. Click to load it

Remonte une bonne bouteille :o)

Re: Carte audio linux

Quoted text here. Click to load it

ouais justement, pour le repas de Noël :
eau froide ou chaude ou frémissante ou bouillante ?
salée, ou pas ?
sel de mer ou sel de rivière ou sel de schiste?
un peu ou beaucoup ?

et pour le temps de cuisson, hein ;-) ?

Joyeux Noêl à tous
Philippe

Re: Carte audio linux
Le 23/12/2012 14:43, Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it
j'ai essayé de lire et de comprendre...
j'ai rien compris, pourtant en 10 ans de développement en soft et électronique  
embarqués, j'ai vu pas de protocoles bizarres et foireux, mais là ! , je sèche .
ce doit être des bits quantiques ... ni à 0, ni à 1 (ou les deux en même temps)


Re: Carte audio linux
On 23 déc, 19:00, " snipped-for-privacy@rlefebvre.com"

| http://groups.google.com/group/fr.sci.physique/msg/6c14f77463b4bd37

Quoted text here. Click to load it
ctronique
 je sèche .
Quoted text here. Click to load it
 même temps)

C'est Noël : les explications sont là-dessous  ;o)
http://groups.google.com/group/fr.sci.physique/msg/a4d5706815ce66a1

... finalement, c'est pas plus mal que ca reste sur fsp.

Re: Carte audio linux
Le 23/12/2012 19:00, snipped-for-privacy@rlefebvre.com a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Je sais ce qu'est un bit à zero comme dit mon copain  
Mohamed à la sortie du stade mais j'ai cru  
comprendre que des chercheurs avaient trouvé il y a  
quelques mois qu' il pouvait être soit à :
zéro
Un
et un état intermédiaire.
ne me demandez pas de retrouver l'émission j'en  
serais incapable

Re: Carte audio linux
On 23 déc, 21:33, bernard 2+2 :

Quoted text here. Click to load it

Oui, mais pas en logique binaire standard :
c'est une extension dûe aux qbits (quantiques)

On connait l'opérateur NOT qui complémente un bit.

 NOT 1 = 0
 NOT 0 = 1
 NOT(NOT X) = X

Maintenant imaginons l'opérateur OP qui réaliserait
l'opération suivante, pour X binaire dans { 0, 1 }

 OP(OP X) = NOT X

On voit que l'opérateur OP appliqué
deux fois correspond à l'opérateur NOT.
L'opérateur OP correspond donc à
la racine carrée de l'opérateur NOT,
ce qui n'existe pas en logique standard.

Les valeurs Y et Z pour

 OP 0 = Y
 OP 1 = Z

n'existent pas non plus en logique standard,
ce sont des états susperposés de 0 et de 1
( et qui ne valent pas 0.5 ! )

Voir par exemple cette description :
http://www-users.cs.york.ac.uk/schmuel/comp/node7.html

Re: Carte audio linux
merci pour les explications mais je suis très basic  
et je ne sais que transformer un nombre  en base 10  
  en décimal et encore il ne faut pas qu'il soit à  
rallonges

 >   NOT 1 = 0
 >   NOT 0 = 1
 >   NOT(NOT X) = X
 >

ça va encore mais n'en rajoute pas après je suis perdu
   ;-))

Par contre n'est il pas possible d'avoir un bit à 1  
par exemple à 5 volts, un bit à zéro 0 volts ou  
approchant et un état intermédiaire par exemple 2.5  
volts

Je sais qu'une porte (de salon) par construction  
doit être fermé ou ouverte, mais elle peut être  
entre-ouverte ce qui est un troisième état.


Le 24/12/2012 00:29, Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it


Re: Carte audio linux
On 24 déc, 15:47, bernard 2+2 :

Quoted text here. Click to load it

Pas en logique binaire, puisque, par définition,
les seuls états possibles sont dans { 0, 1 }
Bien sûr rien ne t'empèche d'inventer par exemple
l'état '0.5' et d'étendre l'ensemble des états possibles
à  { 0, 0.5, 1 } mais ce n'est plus du binaire !

Par exemple on peut définir 4 seuils de tension
{ 0V, 0.33V, 0.66V, 1V } de facon qu'un
seul fil puisse encoder 1 symbole parmi 4
(alors qu'en binaire on a 1 symbole parmi 2)
Donc avec N fils on aurait 4^N valeurs,
ce qui est plus efficace que le binaire
où avec N fils on a que 2^N valeurs.
Mais là le problème est que, pour une même tension
maximale, (par exemple +5 V) le bruit devient plus
prépondérant, et les comparaisons aux 4 seuils
compliquent sensiblement les circuits élémentaires.
Et les portes logiques réalisant les opérations
élémentaires AND, OR, etc, deviennent plus complexes
( amplis OP, comparateurs analogiques, etc )


Quoted text here. Click to load it

Certes, par exemple si on représente physiquement
les états logiques 0 et 1 par 0 Volt et +5 Volt,
( avec un delta de quelques centaines de mV )
lorsque le circuit change d'état la tension ne passe
pas de 0 Volt à +5 Volt en un temps infiniment court,
(il existe une infinité de valeurs entre zéro et cinq)
MAIS le circuit est justement concu pour ne 'lire'
les tensions qu'aux instants où elles sont stables.
( grâce à une horloge ou un circuit équivalent )
C'est comme si tu fermais les yeux, et ne
regardait la porte qu'aux instants où elle
est complètement fermée, ou complètement ouverte.
Et pour N états (avec N > 2) on peut toujours
encoder en binaire avec log2(N) bits ...

De toutes facons les qbits n'impliquent pas de
tension intermédiaire entre 0 V et +5 V puisque
ce n'est plus de la logique binaire standard.
Et il ne faut pas confondre les états logiques
avec les grandeurs physiques qui les représentent.

Brièvement, on a deux états logiques A et B,
que l'on peut SUPERPOSER en un état S tel que

 S = x|A> + y|B>

Maintenant si on réalise UNE opération logique sur S,
tout se passe comme si on avait réalisé cette opération
sur TOUS les états possibles de A et B.
C'est l'avantage des qbits, que de pouvoir superposer
en même temps plusieurs états pour réaliser
en UNE SEULE FOIS des opérations qui normalement
devraient être faites en PLUSIEURS fois.

Tout ceci est passionnant, mais si tu veux comprendre
tu es bien obligé d'entrer dans le détail des états
et opérateurs de cette logique-là ... ca vaut le coup !

Re: Carte audio linux
Le 24/12/2012 17:02, Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it

J'ai compris mais ma façon de penser simple a du mal  
à accepter ces deux états superposés que je pourrais  
comparer au pire à deux fréquences superposées qui  
donnent comme résultat une troisième fréquence

Re: Carte audio linux

Quoted text here. Click to load it

Dès qu'on touche à la physique quantique, en effet, difficile de se  
départir de son modèle de pensée classique (d'où l'opposition farouche  
entre Einstein et Planck, la relativité générale et la nouvelle physique  
quantique)

d'une manière générale, revoir les brillantes émissions de Brian Greene
http://www.arte.tv/fr/la-magie-du-cosmos/4183506,CmC69%86772.html
(surtout l'épisode 3 pour la physique quantique)
ça se trouve en TVRip sur des sites que je vous laisse rechercher
(magie cosmos tvrip)


en particulier à propos de l'ordinateur quantique :  
http://fr.wikipedia.org/wiki/Calculateur_quantique

ayez la foi mes biens chers frères, c'est l'avenir !
espérons que Windows tournera dessus (pas Windows 9 ou 10 à coup sûr  
mais peut-être Windows 45/50)

allez, ne pensez pas trop à tout ça, ça empêche de dormir ;-)

mais plutôt à Noël que je vous souhaite à toutes et à tous joyeux !

Philippe

Re: Carte audio linux
Philippe a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Ton anti-microsoftisme primaire t'aveugle.
Windows, depuis le début, est un précurseur de la logique quantique.
Il fait coexister l'état de démarrage et de plantage dès les premières
versions ;-))

--  
Sylvain


Re: Carte audio linux
On 24 déc, 18:53, bernard 2+2 :

| S = x|A> + y|B>  si tu veux comprendre tu es bien
| obligé d'entrer dans le détail des états et opérateurs
| de cette logique-là ... ca vaut le coup !

Quoted text here. Click to load it

Et tu es loin d'être seul.
En général, pour visualiser une chose nouvelle,
on tente une analogie avec d'autres choses
que l'on connait déjà; or, là ce n'est pas possible
puisqu'il s'agit d'un phénomène purement quantique
n'ayant pas de contre-partie classique.


Quoted text here. Click to load it

Ok mais c'est le réflexe (difficilement évitable)
de rapporter dans le domaine du classique ce
qui est exclusivement du domaine non-classique.
En physique quantique il y a des choses qui ont
leur correspondance dans la physique classique,
mais il y en a d'autres qui n'en ont aucune,
et les qbits sont un exemple (d'où leur intérêt)

Autres exemples avec l'effet tunnel que l'on retrouve
appliqué en électronique avec la diode du même nom,
ou la supraconduction, qui contredit la physique classique.

Re: Carte audio linux
Le 25/12/2012 15:30, Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Merci pour cette observation qui me correspond

Ciao
Bernard

Re: Carte audio linux
Bonjour,

Le 23/12/2012 19:00, snipped-for-privacy@rlefebvre.com a écrit :
Quoted text here. Click to load it
 foireux,
Quoted text here. Click to load it

"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement; et les mots pour l
e dire
arrivent aisément."

Je préciserais plutôt:
Ce qui se conçoit bien peut s'énoncer clairement si on le souha
ite;
même si les mots pour le dire nous arrivent plus ou moins aisém
ent.
(pas besoin d'aller chercher le "grec technique" ... )

Ce que j'en comprends consiste à décrire une forme d'onde en la

projetant (morceau par morceau) sur des fonctions exponentielles.
On aurait pu choisir bien d'autres jeux de fonctions (cosinus et sinus,
polynômes -éventuellement de Untel, Chebyshev, ...-, Bessel, ..
.)
Prétendre qu'on a choisi un espace de fonctions optimal pour ce qu'o
n
veut faire n'a rien d'absurde et c'est possible (à voir ...)
Personnellement, le seul cas où j'ai eu à choisir un tel optimu
m pour ce  
que je traitais, j'ai choisi de m'appuyer sur les filtres de Kalman.
Ce n'est pas à proprement parlé directement un espace de foncti
ons, mais
l'objectif est semblable (simplement un peu plus difficile à modé
liser).

Le filtre de Kalman est un "estimateur" "récursif" (et vous imaginez

tout l'ésotérisme que l'on peut construire dans un esprit qui n
e
comprends pas cette théorie avec ces deux seuls mots "estimateur"
"récursif" ... )

Dire "j'ai créé un logiciel qui reproduit la voix humaine sans
l'algèbre, sans cosinus ou sinus" mais sans dire que c'est simplemen
t
parce qu'on a choisi des exponentielles (Celles des circuit RC) relè
ve
de l'ésotérisme. (et même de l'inexactitude si on pré
tend qu'éviter les
cosinus et sinus permet d'éliminer "l'algèbre" alors qu'on util
ise des
exponentielles !!)

Quoted text here. Click to load it
les deux en même
Quoted text here. Click to load it
Mais non! Pas la peine d'aller chercher aussi loin!
L'encodage des paramètres du modèle basé sur des exponenti
elles n'est
qu'une couche de plus (nécessaire) dans laquelle on peut, pareilleme
nt,
faire des choix pertinents ... ou pas. (rien de rare ...)

Pour revenir sur "Ce qui se conçoit bien peut s'énoncer clairem
ent si
on le souhaite; même si les mots pour le dire nous arrivent plus ou
moins aisément. (pas besoin d'aller chercher le "grec technique" ...
)",
les explications peuvent être obscures quand on ne s'aligne pas sur  
la
culture convenue par ses pairs et qu'on n'explique pas le vocabulaire.

Je prendrais un exemple: Si pour dire "une des fonctions de la base de  
fonctions choisie" (ici des exponentielles) on dit "front" ... c'est pas  

bien clair mais cela peut s'expliquer. Imaginez un signal dit
"carré" et considérez un "front" vertical ... enfin ... presque
 vertical
"étalez la base de temps" et vous verrez ... une exponentielle; soit

"une des fonctions de la base de fonctions choisie" ...

Et tout à l'avenant ... Personnellement, en cas de difficultés
d'expression et face à un mur d'incompréhension, il est absurde
 de se
retrancher dans l'ésotérisme pour faire passer ...


Cordialement,
--  
|Claude Safon, AgriPacTe,                        ( snipped-for-privacy@wanadoo.fr)|
|----------------------------------------------------------------------|
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.

Site Timeline