Circuits imprimés

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Bonjour,

Cela fait bien 20 ans que je n'ai pas refait de circuits imprimes pour moi
perso ( au boulot j'avais un fournisseur qui s'en chargeait a ma place ;>) .
Pas envie de racheter un banc d'insolation et ce qui va avec pour les deux
trois bricoles que j'ai a réaliser. On va donc réutiliser la méthode
ancestrale avec marqueur et mon ancien stock de pastilles transfert.

Par contre j'ai trouvé ceci que je ne connaissais pas
http://www.gotronic.fr/catalog/circuits/films.htm#12080 ( PNP Blue ), qq.
aurait essayé ?

Merci

JP




Re: Circuits imprimés
Bonjour ,

si vous avez une imprimante laser peut etre pourriez vous
tenter la méthode par transfert direct de toner qui
a souvent été évoqué souvent ici.

On doit trouver des pistes sur internet avec les mots clés
circuit transfert toner... PCB toner transfer, etc...

J'espère que ses utilisateurs sont toujours dans les parages
et pourront vous en dire plus.
Perso j'en suis resté à la bonne vieille méthode photo.

Seul  évolution, j'ai abandonné le perchlorure ferrique
pour l'eau oxygénée/acide chlorhydrique.

Cordialement

Franck



Quoted text here. Click to load it


Re: Circuits imprimés
Franck T a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Salut,

la solution persulfate de sodium marche pas mal également, je l'utilise
avec succès depuis de nombreuses années, et ça a l'avantages de ne pas
être tachant ni trop poluant.

Marc.

--
L'I2C sous Windows
http://perso.club-internet.fr/mbouget/index.html

Re: Circuits imprimés

Quoted text here. Click to load it

Chauffage et bulles de rigueur je suppose ?

Ce que j'aime bien maintenant avec l'eau oxygénée,
c'est de pouvoir faire rapidement des petits bains sur mesure
sans avoir à attendre que la graveuse chauffe.

Je viens juste de faire une petite "verrue" de 2x3 cm
pour une modif de circuit dans un petit becher...
C'est bien pratique.

Mais bon je ne veux pas faire du prosélytisme de H202,
quand on emploie une méthode qui vous convient
pourquoi en changer.

Bonne soirée !


Re: Circuits imprimés
Quoted text here. Click to load it

Quelques explications sont disponibles sur mon site:

Tirage : http://www.obones.com/webpage/26
Gravure : http://www.obones.com/webpage/27

Re: Circuits imprimés

Quoted text here. Click to load it


Ah bien voilà , on n'a pas tardé à avoir un retour ;-)
Ca fait plaisr de voir que le groupe n'est pas abandonné !

Bonne soirée


Re: Circuits imprimés
Quoted text here. Click to load it

 > Verser un volume d'eau du robinet
 > Verser deux volumes d'eau oxygénée
 > Verser deux volumes d'acide chlorhydrique

Eh ben, ça doit être pire que Mururoa dans ta bassine ;-)

Une remarque concernant la gravure au HCl + H2O2 : le produit final de
l'attaque du cuivre est du CuCl2 qui est ... un produit de gravure du
cuivre ! Donc le sous produit peut être réutilisé pour graver d'autres
circuits. Personnellement j'utilise exclusivement le CuCl2 et plus le
HCl + H2O2 seul car la solution a tendance à trop chauffer et à
endommager le vernis, même si c'est moins rapide.

Autre remarque, le CuCl2, une fois qu'il a mangé le cuivre, se
transforme en CuCl qui peut être régénéré en CuCl2 avec un peu de HCl et
de l'oxygène provenant de l'air ou d'eau oxygénée. Donc plus on grave
plus on a de produit de gravure, et en plus on sauve les petits poissons
puisqu'on ne rejette plus de sels de cuivre mortels pour eux.

Expliquer la méthode en détail serait un peu trop long ici mais ça se
trouve facilement sur le net.

vic.

Re: Circuits imprimés ( gravure CuCl2 )

Quoted text here. Click to load it

Ouahh, certes ca c'est du concentré pour homme très pressé... Gravure quasi
instantanée ? ;-)

Quoted text here. Click to load it

Parviens tu à trouver facilement le chlorure "cuivrique"  ou est ce que tu
le "fabriques" ?
Tu utilises une regénération à l'air ?
J'ai trouvé ce lien à ce sujet qui semble assez sérieux :
   http://members.optusnet.com.au/eseychell/PCB/etching_CuCl/index.html
Ca correspond à tes sources ?

Franck


Re: Circuits imprimés ( gravure CuCl2 )
Quoted text here. Click to load it

Je l'ai fabriqué très simplement en dissolvant des chutes de fil de
cuivre rigide pour secteur dans le mélange H2O2 + HCl.

Quoted text here. Click to load it

Oui exactement c'est le site sur lequel je me suis basé. J'utilise une
régénération au H2O2 pour le moment. Une régénération à l'air combinée à
un "bain moussant" pour la gravure me semble idéale mais je n'ai pas
encore eu l'occasion de fabriquer le bac adéquat.

vic.

Re: Circuits imprimés
Quoted text here. Click to load it

Oh non, ça grave vite, mais on voit encore à travers la solution pour
vérifier l'état de la gravure. J'ai fait la version 50/50 sans eau du
robinet, là, ça fait tellement de bulles que ça risque même de déborder
du bocal ;-)


Quoted text here. Click to load it

Oui, c'est la regénération à l'air ambiant. J'ai pas encore essayé, mais
ça a l'air bien, effectivement.

Re: Circuits imprimés
"Franck T"  a écrit
Quoted text here. Click to load it

Tiens, j'avais l'idée d'essayer cette méthode vu que j'ai épuisé mon stock
de perchlo tout en ruinant un pantalon tout neuf...
Mais pas moyen de remettre la main sur les proportions que j'avais notées
dans un coin.
Quelle est la formule magique pour que ça grave sans exploser (je blague) ?
Claude



Re: Circuits imprimés

Quoted text here. Click to load it

En ce qui concerne le pantalon, l'eau oxygénée concentrée
risque aussi de l'abimer... ;-)

J'utilise de l'eau oxygénée 130 volumes qu'on peut trouver
dans certaines GSB ou dans des drogueries de quartier
, si ces raretés existent encore par chez toi , et de l'acide
chlorhydrique "standard" ( 30% environ ) facilement dénichable.

Les proportions pifométriques utilisées sont environ les suivantes :
2 volumes d'acide, 1 volume d'eau oxygénée, 7 d'eau

On trouve sur le net des solutions beaucoup plus concentrées qui te
bouffe le cuivre à vue d'oeil...

Avec les proportions évoquées, assez économiques,  la réaction est douce,
la gravure prend quelques petites minutes et permet une bonne finesse.
J'ai eu l'occasion de graver des trucs avec des circuits au pas de 0,5 mm.

Lors d' expérinces avec des solutions plus concentrés,
c'etait certes rapide et amusant..., j'ai parfois rencontré des soucis de
micros trous dans la résine.
La solution s' échauffait trop rapidement avec un fort dégagement gazeux.
Vu en transparence le cuivre ressemblait à un gruyère...

A la limite je te conseille d'abord de tatonner sur des chutes...

Le tout est à manipuler évidemment avec précaution .

L'eau oxygénée concentrée notamment est extrêmement corrosive
et comburante ( favorise l'inflammation des matières inflammables )

La solution ne se conserve pas et est à préparer à chaque gravure

Donc prudence , mais avec un minimum de précaution rien non plus de
terrifiant.

Si tu as des gamins... il est évident que tout cela ne doit pas trainer à
leur portée.
Désolé d'insister lourdement mais comme ce n'est pas non plus anodin ,
je ne pouvais l'évoquer sans quelques mises en garde.

Franck





Re: Circuits imprimés
Franck T a écrit :
Quoted text here. Click to load it
Mais çà fonctionne si bien !
Pas de chauffage.
Pas de doigt marron pendant 15j.
En moins de 3', le circuit est prêt.
C'est bien mieux !

Re: Circuits imprimés

Quoted text here. Click to load it

C'est vrai.
Par contre j'avoue avoir du pas mal tatonné...

Il m'est arrivé d'avoir des ratés inexpliqués :
En utilisant pourtant les proportions habituels,
j'ai une parfois un curieux comportement :

Le cuivre devenait très brillant, preque miroir , alors qu'en général il
brunit
pendant la réaction , mais rien ne se passait comme s'il était passivé ?
Il fallait soit que je rajoute de l'eau oxygénée au pif avec des résultats
aléatoires soit que je refasse un bain.

Jamais compris que qui merdait.
Quelqu'un a déja eu ce cas ?

Bonsoir


Re: Circuits imprimés
"Franck T" a écrit
Quoted text here. Click to load it
Merci, c'est pile ce que je cherche à faire. Le perchlo m'allait bien comme
vitesse, je cherche juste l'équivalent en incolore ;)

Quoted text here. Click to load it
C'est sûr, je vais commencer petit.

Quoted text here. Click to load it
J'approuve totalement. J'ai bien prévu de faire gaffe aux yeux en faisant le
mélange...
Merci beacoup pour ces conseils
Claude



Re: Circuits imprimés

Quoted text here. Click to load it

Bonjour à tous
Personnellement, j'aime bien le perchlo, car on voit où il y aura les
trous.
Plus sérieusement, je trouve qu'on fait plus attention avec un produit
qui tache. Vu que les autres solutions jouent aussi les mites.
Jipi

Re: Circuits imprimés
JP a écrit :
Quoted text here. Click to load it

J'ai le bac, l'insoleuse, je l'echange contre un
disque dur externe, si cela vous interresse
bernard


Re: Circuits imprimés
C'est gentil mais je n'ai pas envie de m'encombrer, j'ai 3 bouts de CI a
faire ......et les prochains dans 20 ans ;>))))


JP





Re: Circuits imprimés
4a202d13$0$17740$ snipped-for-privacy@news.orange.fr...
Quoted text here. Click to load it

et bien alors un prestataire en ligne, c'est tout
simple et pas très cher...




Re: Circuits imprimés

Quoted text here. Click to load it
============
Oui, imprimante laser obligée , mais  même, pas "terrible"  étamage(à chaud
indispensable) est  un plus grand problème que la gravure,  tout dépend de
la qualité du ci à "obtenir" de sa  densité , de la finalité du travail
(perso , commercial ...)
Pour 2 ou 3 bricoles (ou plus)  ,  chez "Atexa" par exemple , simple face ,
environ une dizaine d'euros le dm²  étamé sans bavure ...  cela ne vaut
guère la peine de ..
même discuter sans fin ....





Site Timeline