12Ax7 - Page 2

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: 12Ax7

Quoted text here. Click to load it


Je comprends. Et moi aussi j'ai eu a deplorer la presence envahissante
de commerciaux (soi-disant "technico"-commerciaux, la bonne blague)
qui vendent n'importe quoi sous de soi-disant arguments pseudo-
techniques
auquels il ne comprennent rien, et que par la meme, ils denaturent.
Heureusement ils n'ont jamais franchi l'entree du labo de R&D !
( en tout cas, jamais en ma presence :-)

Quoted text here. Click to load it

Merci VieuxGeo : je l'avais vu des le premier post (il y a quelque
temps deja)

Re: 12Ax7
VieuxGeo a Ă©crit :

Quoted text here. Click to load it

Faut pas exagérer...Quel rapport pour véhiculer du 50 périodes
avec des fils en or (?) ou en cuivre ?

--
era
http://tk5yp.fr/webcam/calvi_revelata.htm

Re: 12Ax7
era expressed precisely :
Quoted text here. Click to load it

Ca on sait, mais de prime abord pas tout le monde. Les grandes
Oreilles..........

Comme j ecrivai plus haut j ai surement choisis le mauvais Job.

Ca me rapelle l eau de douche super douce et tout et tout, tout ca
parce qu elle est produite a partir du soleil



Re: 12Ax7
Quoted text here. Click to load it

Les distorsion induites par les tubes ne sont elles pas de nature
diffE9%rentes que celles du silicium ?
Ne serait-ce pas cette diffE9%rence qui influencerait la perception du
son ( entre autre ( cf transfo) ).

--
-Stan





Re: 12Ax7

Quoted text here. Click to load it

Si, mais apparemment certains y sont sourds.

Quoted text here. Click to load it

Yep.

Re: 12Ax7
Quoted text here. Click to load it

Je crois que tout n'est pas si simple !

Mais en simplifiant beaucoup :

- L'amplification d'un signal (en tension) Ă  tube ou transistor, le
résultat est quasiment le même.

- Si on est dans un Ă©tage qui doit apporter des "effets" ou de la
"distorsion", le comportement tube et transistor est très différent. Sur
l'oscilloscope ou dans les oreilles on enregistre bien une différence !

- Le cas de l'étage de sortie (puissance) est très différent. En effet, un
ampli de puissance à tubes peut fonctionner sans contre-réaction, et il
représente alors une très forte impédance de source. L'ampli à transistors
sans contre réaction ne donne qu'une bouillie sonore. Il lui faut donc une
très forte contre réaction ce qui lui donne une très faible impédance de
source. Et celle-ci va fortement "contrôler" l'amplitude des déplacements
de la membrane du haut-parleur. Tout mouvement "parasite" de la membrane,
en fournissant un courant électrique ramené à la sortie de l'ampli, sera
Ă©nergiquement freinĂ©. Bien que curieusement  nĂ©gligĂ© par bon nombre de
praticiens, c'est ce "facteur d'amortissement ", ou "dumping factor", très
élevé des amplis à transistors et très faible pour les amplis à tubes qui
fait toute la différence. Une autre différence de comportement des tubes
et transistors dans un Ă©tage de puissance, c'est quand on atteint ou
dépasse la limite de l'écrétage. Le son devient généralement inaudible
avec des transistors mais reste acceptable avec les tubes. En effet ces
derniers se comportent plus comme un "compresseur" que comme un
"écréteur". Ce qui explique aussi très simplement pourquoi on est souvent
très surpris du volume sonore délivré par un ampli de 12 watts à lampes
par rapport aux mĂŞmes 12 watts d'un ampli Ă  transistors.

Bien cordialement,
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre


Re: 12Ax7

Quoted text here. Click to load it

Ok. (pour une amplification bien lineaire, sans aucune distorsion)

Quoted text here. Click to load it

Ok.

 tubes qui
Quoted text here. Click to load it

Si on part d'un meme cahier des charges (puissance, gain, taux de
distorsion
harmonique, impedance d'entree et de sortie, type de HP en sortie,
etc ...)
alors on ne devrait pas pouvoir differencier un ampli a transistors ou
a tubes.

Quoted text here. Click to load it

Ah, voila qui est interessant !
La difference viendrait du comportement des
tubes a l'approche de la limite de l'ecretage ?

Avec un ampli a transistors (NPN/PNP) je constate que l'ecretage est
une belle droite qui decapite franchement le sommet d'une sinusoide :
une periode de ce signal presente des angles francs, qui amenent des
harmoniques qui sont des multiples IMPAIRS de la periode fondamentale
du signal, et nous conaissons tous la sonorite d'une sinusoide
ecretee
par un ampli en saturation.

Par contre, avec un ampli a tubes j'observe que la sinusoide n'est
pas
decapitee : il y a une COURBURE qui commence AVANT la tension
maximale.
Puisqu'il y a distorsion il ne s'agit plus d'une sinusoide, mais
comme
les periodes du signal ne presentent pas d'angle franc et reste
arrondie,
cette fois les harmoniques sont principalement des multiples PAIRS
de la periode fondamentale du signal, contrairement a ce que l'on
constate
avec des transistors (NPN et PNP) ... et la difference vient de la.

Je me demande quelle est l'origine physique de ce comportement des
tubes ?

Quoted text here. Click to load it

Ok. Merci Max pour ces precisions.

Re: 12Ax7

Quoted text here. Click to load it

À noter que dans les étages à bas niveau à tubes, la distorsion est très
faible puisqu'on travaille sur une très petite partie de la
caractéristique et en son milieu. De plus, une distorsion harmonique
inférieure à 2% est pratiquement inaudible.

Quoted text here. Click to load it

Oui mais..., de conception, un ampli Ă  transistors classiques a
*obligatoirement* un très fort taux de contre réaction ce qui conduit à un
facteur d'amortissement toujours très important, sans rapport avec ce
qu'on peut obtenir d'un ampli à tubes. On peut faire une petite expérience
d'écoute musicale (instruments acoustiques) très simple :
Avec un ampli à transistor (de forte puissance pour éviter tout écrétage),
alimenter une enceinte et Ă©couter Ă  niveau raisonnable... alimenter la
même enceinte en insérant en série une résistance de quelques dizaines
d'ohms, remonter le gain de l'ampli pour obtenir le mĂŞme niveau sonore...
et vous constaterez que la "sonorité" se rapproche beaucoup de ce
donnerait un ampli Ă  tubes...
Par contre, je ne me prononce pas en ce qui concerne un ampli Ă  base
de mosfet..., je ne connais pas et jamais utilisé !

Quoted text here. Click to load it

Entre autres, oui !

Quoted text here. Click to load it

Ben voilà, c'est le comportement à l'écrétage tube/transistor qui est très
différent !

Quoted text here. Click to load it

Il faut regarder du côté des courbes Ia/Vg et Ia/Va du tube

Quoted text here. Click to load it

C'est pas tous les jours qu'une vieille barbe comme moi peut encore parler
de tubes. C'est un vrai plaisir et c'est moi qui t'en remercie ;-)

Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre


Re: 12Ax7
Quoted text here. Click to load it

pas d'accord, ce n'est pas obligatoire. rien n'interdit de concevoir des
amplis avec des contre réactions faibles voire nulles.

C'est simplement que le *"standard"* de conception a évolué en même
temps que les technologies, les transistors *permettent* de faire des
amplis à grand gain, avec peu de déphasages, ce qui rend facile la mise
en œuvre d'une contre réaction très forte, mais elle n'est pas obligatoire.

d'ailleurs, les premiers amplis Ă  transistors n'avaient pas de
contre-réaction.

JJ

Re: 12Ax7
Quoted text here. Click to load it

J'évoque le circuit classique (circuit de Lin) de la paire complémentaire
(ou pseudo complémentaire) fonctionnant en classe B procurant toujours de
fortes distorsions ne serait-ce qu'au croisement.

Quoted text here. Click to load it

Jamais vu, peut-ĂŞtre pour de faibles puissances en classe A ?
Pour ce que je connais, le premier ampli BF Ă  transistors avec lequel j'ai
"bidouillé" (PP de transistors au germanium classe B d'une douzaine de
watts, il y a une quarantaine d'années) était déjà pourvu d'un fort taux
de contre réaction (et heureusement !) dans la configuration classique du
circuit de Lin, configuration toujours d'actualité quand j'ai arrêté mon
activité professionnelle en 2002.

Mais j'avoue avoir toujours été plus à l'aise avec les amplis à tubes ;-)
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre


Re: 12Ax7
Max a Ă©crit :
Quoted text here. Click to load it

c'est effectivement cela, avec qq remarques:

un tube donne des harmoniques paires, et les préampli à tube sont sans
contre réaction, ce qui donne ces harmoniques.
un transistor bipolaire donne des harmoniques impaires, mais avec une
contre réaction très forte, elles sont à un niveau très faible.

pour les amplis de puissance, c'est bien une question d'impédance de
sortie et d'amortissement du HP qui fait la différence.
pour la distorsion, un ampli à transistor va écrêter très brutalement,
alors que l'ampli à lampes, en raison de son manque de linéarité va
Ă©craser progressivement le son, et taux de de distorsions augmente alors
plus progressivement

ceci fait la différence dans les amplis de guitare, car ils peuvent
cracher des pointes très fortes, avec un taux de distorsion acceptable,
alors que l'ampli Ă  transistors donne tout de suite un son inaudible
quand il sature.

c'est pour cela que les guitaristes jouent encore sur des amplis Ă  tubes..

JJ

Re: 12Ax7
Quoted text here. Click to load it

Certes, mais dans les Ă©tages Ă  bas niveau Ă  tubes, on utilise une toute
petite partie des caractéristiques et en leur milieu dans un étage bien
conçu ce qui produit une distorsion infime. De plus, avec 2 étages classe
A qui se suivent, la dissymétrie des alternances engendrée par le premier
est souvent quasi-annulée par le second.

Quoted text here. Click to load it

Ben voilĂ , CQFD !!!
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre


Re: 12Ax7

Quoted text here. Click to load it

Tout le monde ou presque... C'est la petite double triode la plus commune.

Quoted text here. Click to load it

C'est un tube pour préampli, pas ait pour sortir du jus.

Quoted text here. Click to load it

Dix piastres pour du chinois ou du rus pas mal foutu, tout plein plus cher
pour des tubes parés de vertus magiques en appelant à l'idiophile qui
sommeille.




Re: 12Ax7
François Yves Le Gal explained :
Quoted text here. Click to load it

Avec contact dore en 18 carat et tout ca.....:):):)

Y a bien un couillon qui va mettre au point un processeur numerique qui
reproduit tout les defauts des tubes. Un processeur par tube et par
canal c est mieux (Diaphonie quand tu nous tiens....) Avec des pipes
thermiques paaaaartout, le top.....
Je me suis mange toute cette periode "lampe -> transistor".

Pffffffffffffffffff............................

Je crois que j ai pas le bon job.



Re: 12Ax7
François Yves Le Gal se fendait de cette prose :

Quoted text here. Click to load it

Eh ben FYLG, on ne te voit pas souvent ! Tu te souviens de moi ?

--
LeLapin

Re: 12Ax7

Quoted text here. Click to load it

Ben, Usenet-fr Ă©tant moribond, pas trop de raison d'y passer du temps.

Quoted text here. Click to load it

Pouf, pouf, Apple ][ et fer Ă  souder Ordinateur Solitaire et hambourgeois
derrière les Champs.



Re: 12Ax7
François Yves Le Gal se fendait de cette prose :

Quoted text here. Click to load it

T'as connu beaucoup de lapins dans ta vie pro ? ;)

--
LeLapin

Re: 12Ax7

Quoted text here. Click to load it

-)



Re: 12Ax7
Quoted text here. Click to load it

Pour le "prix" et la "sonorité" de ce tube, pas mieux que les
contributeurs
précédents ;-)
Cet excellent tube a été extrêmement courant dans les utilisations BF.
J'avais téléchargé de je ne sais plus où (*), ce document :
http://www.cijoint.fr/cj200907/cijbEmcgWF.pdf
On y trouve les caractéristiques ainsi que les différents montages de base
avec les valeurs des éléments et caractéristiques résultantes.

(*) Sans doute de :
http://www.philipse.info /
ou :
http://www.mif.pg.gda.pl/homepages/frank /

Bonnes bidouilles,
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre


Re: 12Ax7

Quoted text here. Click to load it

Ok, merci !

Site Timeline