Transistor de table a induction en court-circuit - Page 2

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: Transistor de table a induction en court-circuit
On 14/10/2012 13:18, Jean-Christophe wrote:
Quoted text here. Click to load it

Oui, mais ça ne donnera qu'une information "logique" et "distordue", en plus
faut mettre des résistances en série sur la puissance et ... autant faire une
sonde différentielle.

Quoted text here. Click to load it

T'es un marrant ;)

Quoted text here. Click to load it

Ce qui modifie les conditions de mesure, et en plus ça commence a faire
beaucoup de boulot tout ça ! En plus j'en ai pas sous la patte, même de
puissance raisonnablement plus faible, et en acheter un reviendrait plus cher
que de racheter une plaque.

Re: Transistor de table a induction en court-circuit
On 11/10/12 09:47, cLx wrote:
Quoted text here. Click to load it

Usure d'une résistance. Chercher une résistance de puissance qui aurait
chauffée.

Voir aussi si ça coïncide avec un évènement particulier (pluie, orage,
casserole renversée, utilisation dans la maison d'un appareil inductif,
nouveau, construction d'une nouvelle maison ... )

Voir aussi le trop classique ... condos qui sèchent. Une défaillance de
l'alimentation de la plaque de signal peut facilement être une cause de
problème de synchro sur la partie puissance. Ca ne coûte rien de doubler
tous les condos chimiques.

Y a pas grand chose qui use dans un circuit ... à part les chimiques, et
les pistes noircies.

Pour certains appareils couteux, je fais de réguliers démontages
préventifs, et quand ça devient brun, j'augmente les dissipateurs, et
ajoute des petits ventillos.

--  
 >o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Transistor de table a induction en court-circuit
On 12/10/2012 00:49, Benoit-Pierre DEMAINE wrote:
Quoted text here. Click to load it

Je ne vois pas de résistance de puissance, et rien qui n'a "visiblement" trop
chauffé.

Quoted text here. Click to load it

Non, rien de tout ça.

Par contre j'ai remarqué depuis un moment que ça faisait un bruit plus aigu,
comme un accrochage, en plus du bruit habituel d'une plaque à induction, et
ça, ça ne le faisait pas avant.

Quoted text here. Click to load it

Ah oui, il y a quelques petits chimiques, ils n'ont pas l'air "gonflés", mais
bon ça travaille quand même dans un truc qui chauffe globalement donc pas bête.

Quoted text here. Click to load it

En tout cas y'a pas de gros chimiques (pas de gros filtrage), mais il y a de
grosses capas pour la partie "circuit résonnant".

Quoted text here. Click to load it

Rien n'est brun. C'est assez frustrant ce re-cramage de transistor quand même.

Re: Transistor de table a induction en court-circuit
On 10/10/12 20:08, cLx wrote:
Quoted text here. Click to load it
pattes...
Quoted text here. Click to load it

si tu as comme moi un scope avec des voies de 1MR, pour faire simple, tu
prends un quad voie, et juste avant tes entrées, tu met en série des
résistances de 10MR; tu obtiens un pont diviseur, avec des signaux
d'entrée sur tes circuits de 38V max. Ensuite tu inverse B et D, et tu
ajoute A+B,C+D. Je le fais très souvent.

Si tu n'as pas un quand, mais qu'un bi, tu es parti pour faire toi même ta
sonde différentielle: quatre ponts diviseurs, deux AO ... tu prends la
terre comme référence. Ca m'arrive aussi de le faire.

Il m'arrive de faire sauter des différentiels sans m'en rendre compte,
parce que mon scope est sur onduleur (un vrai online, qui alimente mon
scope et mes alims avec une VRAIE SINUSOIDE, parce comme ce qui sort de
mon compteur EDF); et quand je me branche mal, et que j'envois une tension
continue dans une terre, ce qui saute, c'est systématiquement le
différentiel de l'onduleur ^^

Si tu as un bon diff, faut pas avoir peur du secteur.

Et même sans, faut pas non plus :) faut juste ... savoir ce que tu fais.

Et travailler avec des gants. Des gants "anti coupure" à 13? chez
bricotruc, ça convient très bien.

--  
 >o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Transistor de table a induction en court-circuit
On 12/10/2012 00:43, Benoit-Pierre DEMAINE wrote:
Quoted text here. Click to load it
pattes...
Quoted text here. Click to load it

Je crois que ça peut-valoir le coup de faire le montage oui, mais il faut des
résistances de sécurité non ? Genre l'équivalent des classes Y pour les condos ?

Pour le fun, je suis allé demander comment ils font dans ce genre de cas dans
un truc de dépannage. Ils m'ont dit qu'ils avaient virés la terre de
l'oscillo. Oh pu**in je savais pas que cette pratique se faisait encore !

Quoted text here. Click to load it

Haha oui je me souviens que quelqu'un ici avait mis son scope sur un onduleur
pseudo-sinus, et la trace revenait en arrière dans le temps aux commutations,
pas top pour bosser ;))

Quoted text here. Click to load it

Pas de dijoncteur différenciel chez moi, et j'ai pas le droit d'en mettre un
car je suis locataire. Par contre je vais peut-être me faire un petit tableau
déporté avec quelques prises et un 30mA dedans pour bricoler, parce que j'ai
pas trop envie de mourrir.

Quoted text here. Click to load it

+1. Mais l'électronique de puissance en configuration résonnante me rend
plutôt prudent.

Quoted text here. Click to load it

J'aurais du imprimer ton message et le montrer au type de l'habilitation
électrique, ça lui aurait fait faire des bonds :)

Re: Transistor de table a induction en court-circuit
On 14 oct, 11:57, cLx :

Quoted text here. Click to load it

Un bon gros transfo d'isolation secteur
de rapport 1:1 c'est assez utile aussi.

Re: Transistor de table a induction en court-circuit
On 14/10/2012 12:07, Jean-Christophe wrote:
Quoted text here. Click to load it

de plus de 2Kw ?

Re: Transistor de table a induction en court-circuit
cLx a écrit :

Quoted text here. Click to load it


On peut en faire un pas trop mauvais à partir de deux transfos de four  
micro-ondes :
- ouvrir les deux transfos
- enlever le bobine HT de l'un
- remplacer par le bobinage 220 de l'autre
- refermer le transfo.

Cordialement

Dominique.

Re: Transistor de table a induction en court-circuit
cLx a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Pure supposition de ma part : n'y aurait'il pas quelque part d'autres diodes  
de roue libre (autre que celle des MosFet) qui auraient rendu l'ame et  
n'absorberaient plus les surtensions ?

Cordialement.

Dominique

Re: Transistor de table a induction en court-circuit
On 11/10/2012 08:26, Dominique MICOLLET wrote:
Quoted text here. Click to load it

Bien vu, il y en a une grosse sur les rails d'alimentation juste avant le
transformateur de courant.


Re: Transistor de table a induction en court-circuit
Le 09/10/2012 19:53, cLx a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Bonjour,

Combien aviez vous payé le FET IRGP4068D?

Il y en a ici:

http://cgi.ebay.fr/IRGP4068D-EPBF-Manu-IR-Encapsulation-TO-247-INSULATED-GATE-BIPOLAR-TRANSISTOR-/110894155936?pt=LH_DefaultDomain_0&hash=item19d1ce88a0

Cordialement

pf




Quoted text here. Click to load it


[resolu pour le moment] Re: Transistor de table a induction en court-circuit
Bonjour,

Juste pour donner des news, j'ai finalement re-essayé :

- les deux transistors ont été changés en même temps (par des  
transistors achetés en même temps)
- changés avec strap anti-esd, chose que je n'avais pas fait la première  
fois (or on m'a dit que les IGBT était ridiculement sensibles sur  
sci.electronics.repair)
- les condensateurs électrochimiques des alentours changés (même si leur  
ESR semblait "honnêtes" et que leur capacités était encore dans la  
tolérance), mais comme ça chauffe pas mal là dedans...
- j'ai testé puis remonté les condensateurs au polypropylène qui se  
prennent tout le courant, pareil avec ceux qui servent a amortir les  
surtensions aux commutations.

Ça fait quelques semaines - même si je n'ai pas encore osé aller jusqu'à  
la puissance maximale - et pour l'instant ça tient. Je n'entends plus le  
bruit d'"accrochage" qui se produisait quelques mois avant que cela ne pète.

Pourvu que ça dure.

A+

--  
cLx
"L'électronique de puissance, ça fait peur !"

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Transistor de table a induction en court-circuit
responding to
http://www.electrondepot.com/electronics_french/transistor-de-table-a-induction-en-court-circuit-32736-.htm
> clx.kat  wrote:
>
> Bonjour,
>  
> Ma table ? induction est tomb? en panne, comme si elle ne voyait pas la
> po?le
> pos?e dessus : un des deux transistors de sortie est en court-circuit,
> l'autre semble OK (en mode test de diode). Le transistor cram? est un
> IRF750P, en package plus large qu'en TO220, genre 15x20mm (s?rement du
> TO247), ? le drain et la source en CC franc et une fuite vers la gate
> de ~130
> ohms au multim?tre.
>  
> Mes questions :
> 1. Est-ce que je devrais remplacer aussi l'autre transistor
> (pr?ventivement)?
> 2. Par quoi je pourrais remplacer l'IRF750 par quelque chose dispo chez
> electronique-diffusion ?
> 3. La patte thermique est verte. C'est marrant, j'avais jamais vu de la
> patte
> comme ?a, ou alors c'est un pad thermique qui a mal vieilli. Pas
> d'objection
> ? ce que je mette de la patte thermique blanche classique ?
> 4. Est-ce que je devrais m'attendre ? trouver un autre composant HS sur
> la
> carte, genre un driver de mosfet ?
>  
> Merci d'avance, et bonnes vacances !
>  
 
Il me semble que sur le site www.irfp064n.com il y a ce qu'il faut.
Cdt.

Site Timeline