transfos d'isolation - Page 2

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: transfos d'isolation
Jean-Christophe a écrit :

Quoted text here. Click to load it

La bobine n'est pas fait pour 12V c'est le rapport entre primaire et
secondaire qui donnera autour de 12V au secondaire si tu appliques
autour de 220V.

Si tu respectes l'intensité acceptée par la bobine, il n'y a pas de
soucis. C'est pas la solution idéale bien entendu, mais ça marche.
Perso je préfère utiliser de vrai transfo d'isolement ...

Woody

Re: transfos d'isolation

snipped-for-privacy@n7g2000prc.googlegroups.com...

Quoted text here. Click to load it

Tant que le transfo est symetrique, ces pertes
sont les memes dans un sens que dans l'autre.

Justement, c'est bien là tout le probléme.  Pour compenser les pertes, le
primaire à un peu moins de spires que prévu par le simple calcul (Nb spire
prim/ nb spires secodn)
(voir les abaques de réalisation de transfo).
Du coup quand on utilise le transformateur dans l'autre sens, c'est
l'inverse qu'il faudrait soit plus de spire au primaire, soit un peu moins
au secondaire (mais là on a pas beaucoup de marge). Du coup l'écart est
assez grand. Et mon exemple 15V vers 12V est à peine suffisant pour
comprnser avec des transformateurs de petite puissance.

Quoted text here. Click to load it

Tu vas appliquer 15V a l'entree d'un transfo prevu pour 12V ?

Aucun souscis, il faudra peut être plus.



Re: transfos d'isolation

Quoted text here. Click to load it

Je suis sensiblement du même avis.
A la limite, il faudrait expérimenter:
- alimenter un transformateur 230/12V par exemple, avec le 230V appliqué  
au primaire, charger le secondaire jusqu'à ce que la tension secondaire à  
vide soit réduite de 10%, mesurer l'intensité sur la charge au secondaire,  
et calculer la puissance obtenue.
- refaire la même manipulation en inversant les rôles.
- comparer les résultats.

Le principe de mêtre en tête bêche deux transfos peut fonctionner, mais il  
faudrait surdimentioner la taille de ces transfo pour que les pertes  
soient minime en regard du peu consommé...


Du coup l'écart est assez grand. Et mon exemple 15V vers 12V est à peine  
suffisant pour
Quoted text here. Click to load it


A la nuance près que l'on risquera certainement de s'approcher de la  
saturation u noyeau (des tôles) si mes souvenir ancestraux sont encore  
valides.
D'ou un rendement en berne.



Jean-Luc

Re: transfos d'isolation

Quoted text here. Click to load it


Merci pour l'info, je croyais qu'un transfo etait absolument
symetrique.
( je n'ai jamais bobine moi-meme de transfo, juste des selfs )

Quoted text here. Click to load it

D'accord ... une question :
Est-ce que cet ajustement depend de la frequence ?
Par exemple, un transfo 50 Hz aura t'il un rapport de spires
primaire/secondaire different d'un transfo BF,
ou d'un transfo d'alim a decoupage ?

Quoted text here. Click to load it

J'entends bien, mon doute ne porte pas sur le fait de rattrapper les
pertes
en augmentant ainsi le rapport total de transformation au-desus de
1:1,
mais sur la tenue dans le temps d'un transfo en regime de sur-
alimentation.
Je m'explique : si un bobinage, ayant ses fils dimensionnes
pour un certain courant, est attaque avec une tension 25%
superieure a sa tension nominale, le bobinage va chauffer.
( a moins que je ne fasse erreur ? )
A mon sens, pour limiter cela il faudrait sur-dimensionner le
diametre des fils au primaire pour qu'ils encaissent le courant.

Quoted text here. Click to load it

Ce serait interessant de faire la manip : charger le secondaire
du second transfo, et mesurer la temperature apres 24h.

Re: transfos d'isolation
La suralimentation du transformateur présente un risque vis à vis de la
saturation magnétique de la tôle. Mais il y a de la marge, les produits
supporte déjà des variation notable de la tension secteur (au moins 15%).
les normes imposent le fonctionnement des appareils (alim par exemple) à
264V.

La section de fil utilisée dépend bien sur des courants permanents  (en
charge) envisagés. La section de fil n'est pas ajustée tip top, on prend des
diamètres standard.
Dans les transfos (fer ou ferrite), le probléme c'est le refroidissement du
cuivre, plus il y a de couches plus c'est difficile. La section de cuivre
est augmentée de façon à réduire l'échauffement à un niveau acceptable. Dans
les cas extrèmes on est même pas capable d'atteindre 1A/mm².

Les pertes dans un transfo fer augmente avec la fréquence  (pertes fer) donc
la correction apportée peut être un peu plus forte sur un transformateur
400Hz.
Il est d'ailleurs d'usage pour ces fréquences de choisir des tôles fines à
faible perte.

Dans les alimentations à découpage,  d'autre problémes apparaissent. Le
coefficient de couplage par exemple prend de l'importance, à tel point qu'il
faut imaginer des techniques de bobinages particuliéres. De plus la section
de fil utilisable est réduite par l'effet de peau. (C'est effet est déjà
notable à 50Hz pour les conducteurs de plus de 1cm de diamètre).


snipped-for-privacy@u9g2000pre.googlegroups.com...

Quoted text here. Click to load it


Merci pour l'info, je croyais qu'un transfo etait absolument
symetrique.
( je n'ai jamais bobine moi-meme de transfo, juste des selfs )

Quoted text here. Click to load it

D'accord ... une question :
Est-ce que cet ajustement depend de la frequence ?
Par exemple, un transfo 50 Hz aura t'il un rapport de spires
primaire/secondaire different d'un transfo BF,
ou d'un transfo d'alim a decoupage ?

Quoted text here. Click to load it

J'entends bien, mon doute ne porte pas sur le fait de rattrapper les
pertes
en augmentant ainsi le rapport total de transformation au-desus de
1:1,
mais sur la tenue dans le temps d'un transfo en regime de sur-
alimentation.
Je m'explique : si un bobinage, ayant ses fils dimensionnes
pour un certain courant, est attaque avec une tension 25%
superieure a sa tension nominale, le bobinage va chauffer.
( a moins que je ne fasse erreur ? )
A mon sens, pour limiter cela il faudrait sur-dimensionner le
diametre des fils au primaire pour qu'ils encaissent le courant.

Quoted text here. Click to load it

Ce serait interessant de faire la manip : charger le secondaire
du second transfo, et mesurer la temperature apres 24h.



Re: transfos d'isolation

[ snip ]

FAB, merci pour ces precisions !

Re: transfos d'isolation
Quoted text here. Click to load it
symetrique.

A vide un transfo est symétrique mais ne pas oublier qu'en charge la tension
secondaire chute en raison des pertes dans les bobinages. C'est pourquoi par
exemple un transfo 240 donné pour 12v en charge fera 15v a vide. Le rapport
n1/n2 apparent change suivant la charge.

Quoted text here. Click to load it

Comme Fab l'a bien expliqué les pertes changent avec la fréquence, certaines
linéairement, d'autre avec le carre.

Quoted text here. Click to load it
pour un certain courant, est attaque avec une tension 25%
supérieure a sa tension nominale, le bobinage va chauffer.
( a moins que je ne fasse erreur ? )

Tu confond un peu tension et courant, a vide et en charge et tu oublie les
chutes de tension

En simplifiant,  U1=n* U2 et I1 = I2/n  ( n le rapport de transformation )

A vide I2=0 et I1=0 ( pour i1 ce n'est pas totalement vrai, et c'est du aux
pertes fer principalement ). Donc théoriquement tu pourrais augmenter la
tension primaire sans que le courant change, sauf quand tu va rentrer dans
la domaine de saturation du circuit magnétique, la belle théorie du transfo
parfait s'effondre alors et le courant primaire va grimper rapidement.
Les transfos étant conçus avec de la marge de ce coté passer de 12 a 15 ne
pose pas de problème. Ne pas oublier que notre cher EDF nous alimente en
230v +/- 10% ( en encore parfois c'est pire ;>)


En charge tu a tes deux transfos, un de 12, l'autre de 15v, tout deux de
50va. Les deux étant interconnectés le courant du secondaire I2a et le meme
que celui du primaire 2e transfo I1b.
Comme au maxi tu ne peux peux tirer que 50/15=3.3A sur le premier transfo,
tu n'aura que
3.3*1240%VA de disponible sur le second. La j'ai simplifié a outrance car il
faut bien sur
prendre en compte les pertes sur les deux, ce qui peux tout changer


Dans ce cas on peut raisonner rapidement aussi, la puissance max du transfo
est donné pour le primaire. Si on dit que chaque transfo a 10va de pertes,
et que je veuille 40va en sortie de l'ensemble le second transfo devra faire
50va et le premier 60.

Ne pas oublier en plus que ton 15v a vide ne fera plus que 13 en charge ce
qui limite aussi les choses


Quoted text here. Click to load it

Quand je dis que la tension de sortie va se balader, c'est bien sur entre a
vide et en charge max. Si les transfos on des chutes de tension de 10%
chaque ( et cela c'est courant ), la tension de sortie de l'ensemble variera
de 20% .






Re: transfos d'isolation

49f5d0f0$0$16981$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Quoted text here. Click to load it
==========
Un transformateur d'isolation se trouve facilement dans n'importe quelle
boutique ou en VPC  (Conrad, Farnell  par exemple)
Moulé, sécurité, pas plus onéreux qu'un bricolage avec deux transformateurs
230 => xx / xx=>230  qui devront etre chacun de 25-30 VA
Bonne soirée



Site Timeline