transformateur audio sur instrument de musique - Page 2

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: transformateur audio sur instrument de musique
Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it
ah donnes moi des exemples, car à mon niveau j'ai plus l'impression que
c'est toi qui argumente des réponses pour le moins floues ou pour monter
que tu as raison.

Quoted text here. Click to load it
Expliques toi, car si tu trouves la moindre affirmation que j'en connais
plus sur l'électronique qu'un électronicien. N'attribues pas tes actions
aux autres
Quoted text here. Click to load it
Quand ?
Quoted text here. Click to load it
Absolument pas, donnes des exemples sur tes affirmations ??
j'argumente sur des points particulier de tes affirmations pour m'aider
à faire des choix les plus efficace possible. Ça ne va pas dans ton sens
qui voudrait, probablement que tu ais le dernier mot sur tout, ce qui
explique ta réaction.

Quoted text here. Click to load it
Donnes des exemples de ce que tu avances ici ?

Quoted text here. Click to load it
tu as en effet répondu sur le départ du sujet pour ensuite partir sur un
autre sujet. Au passage tu es le seul à avoir répondu sur le sujet pourq
uoi dire "un moment" ?
Quoted text here. Click to load it
Peut-être, mais j'en doute, car tu reste des plus floue dans tes
affirmations et vu le nombre de tes interventions sur tous les sujets du
ng, je pense que ton but est plus de passer pour le spécialiste
indispensable que de vraiment faire preuve de didactisme.

  mais puisque
Quoted text here. Click to load it
Bof nul n'est indispensable contrairement à ce que tu pourrai penser.
Au passage, j'ai fait les mesures d'impédances et contrairement à ce que
tu affirmais, l'impédance est très différentes en fonction de la
fréquence et ce même en restant dans une plage de fréquence de 30 à 5khz.

30 hz -> 7.8kOhm 100hz ->9.46kOhm 500hz ->13k 2khz -> 25.3kOhm 5khz ->
106k Ohm

L'impédance augmente avec la fréquence, ce qui est tout à fait logique.

Re: transformateur audio sur instrument de musique
On 13 aoFB%t, 13:12, Victor

Quoted text here. Click to load it

Un micro bobinE9% a une impE9%dance selfique,
il semble logique que sa self reste
relativement constante - hors saturation.
Ces mesures montrent une self qui
varie d'un facteur 20, de 2 E0% 41 Henry ...
sous l'hypothE8%se qu'il s'agit vraiment de l'impE9%dance du
micro seul, sans rien d'autre entre le gE9%nE9%rateur et le scope.
http://cjoint.com/data/0HpmbszChrV_mic.gif

Mesures rE9%alisE9%es directement sur le micro
aprE8%s l'avoir *totalement* dE9%connectE9%
du reste du circuit de la basse ?
Ou depuis le jack de la basse, c'est-E0%-dire
E0% travers ses circuits internes (R,C,etc...) ?
Ces mesures sont-elles bien celles de
l'impE9%dance du micro seul, ou y a-t'il aussi
en sE9%rie une rE9%sistance (et/ou une capa) ?

SchE9%ma complet du circuit de mesure,
mE9%thode de mesure employE9%e,
amplitude du signal utilisE9%, etc.


Re: transformateur audio sur instrument de musique
Le 17/08/2011 20:06, Jean-Christophe a écrit :
Quoted text here. Click to load it
Après quelques jours de maintenance informatique (DD),
Je peux enfin répondre.

La mesure est faite comme tu l'as sugérée :
générateur de son + HP

(un CD avec plage de fréquence sinus pure + ampli et petit HP) le HP est
monté (scotché) sur le micro pendant la mesure.

Quoted text here. Click to load it
Oui, en dehors du potar de volume branché à fond dans un premier temps
et ensuite branché en résistance variable.

Quoted text here. Click to load it
Non, ma basse n'a plus rien, pour l'instant uniquement un blend mais qui
n'est pas branché durant la mesure.

Quoted text here. Click to load it
micro seul

lecteur CD + CD avec fréquence de sinus -> petit ampli+petit hp -> hp
scotché sur micro chevalet (première mesure) puis micro manche (double
bobinage) visualisation du signal de sortie oscilo

Quoted text here. Click to load it
mesure de la résistance sur potar 500K lorsque la tension est à 1/2 de V
à vide.

Quoted text here. Click to load it
100mV pour micro chevalet et 20mV pour micro manche.



Re: transformateur audio sur instrument de musique
"Victor"

| Schéma complet
Quoted text here. Click to load it

A 30 Hz la self de ton micro fait 41 Henry ?
Et de 30 Hz à 5 kHz elle varie d'un facteur 20 ?
Est-ce que l'impédance mesurée n'est pas celle du micro seul,
mais celle du micro + une résistance (et/ou capa) en série ?
C'est pour cela que je te demandais
un schéma de ton montage de mesure.
 


Re: transformateur audio sur instrument de musique

Quoted text here. Click to load it
J'ai déjà dit que non, le micro est branché avec le potar 500K, sinon il
n'est pas possible de faire la mesure de l'impédance à vide (micro seul).

Quoted text here. Click to load it
J'ai donné l'explication dans mon dernier mail, je mesure la valeur en
Ohms sur le potar avec un multimetre Agilent.

Re: transformateur audio sur instrument de musique
Le 23/08/2011 00:19, Victor a écrit :
Quoted text here. Click to load it


l’inconvénient de cette méthode est qu'elle est tributaire des
vibrations parasites (corps de la basse, manche, autres cordes...)

en toute théorie, ton micro seul est un générateur de tension avec un R
et L parasite, normalement constantes en circuit équivalent série. je
suis très surpris de la grosse augmentation de la self, cela me
laisserai penser que la vibration des cordes a été amortie lorsque tu as
chargé le micro avec une impédance.

jj

Re: transformateur audio sur instrument de musique
Le 23/08/2011 01:24, jj a écrit :
Quoted text here. Click to load it
Humm, je veux bien tout faire pour ne pas te prendre pour un con, mais
je dirais que tu mets pas mal du tiens pour donner cette image.

La méthode en question est celle préconisée par JC : pas joule capacité,
mais Jean Christophe. :-)))

il est bien évident que pour faire la mesure, les cordes ont été enlevé.


Re: transformateur audio sur instrument de musique
"jj"

Quoted text here. Click to load it

Oui, en toute généralité un micro magnétique de guitare est un RLC avec
R = la résistance du fil de la self
L = la self qui génère le signal BF par l'aimant et l'induction des cordes
C = capacité du couplage parasite entre spires (généralement faible)

Quoted text here. Click to load it

Moi aussi.
Et sa valeur de 3 à 41 Henry : même avec les noyaux aimantés
au centre des selfs, n'est-ce pas un peu beaucoup à ton avis ?
http://cjoint.com/data/0HpmbszChrV_mic.gif
 


Re: transformateur audio sur instrument de musique
"Victor"

| Est-ce que l'impédance mesurée n'est pas celle du micro seul,
| mais celle du micro + une résistance (et/ou capa) en série ?

Quoted text here. Click to load it

Reste à savoir comment tu as câblé ton potard de
volume en résistance variable : un potentiomètre monté en
volume n'est pas la même chose qu'une résistance variable.
http://groups.google.com/group/fr.sci.electronique/msg/4533b025c9f14d12

| je te demandais un schéma de ton montage de mesure.

Quoted text here. Click to load it

Une explication écrite ne vaut pas un bon schéma :
d'après tes mesures, à 30 Hz la self de ton micro fait
41 Henry, et de 30 Hz à 5 kHz varie d'un facteur 20.
Ca ne te coûte rien de faire un crobard.



Re: transformateur audio sur instrument de musique
Le 23/08/2011 14:09, Jean-Christophe a écrit :

Quoted text here. Click to load it
Rappel : 1/ ce n'est pas moi qui ait posé la question donnée en lien.
2/ le potar est monté en R variable et pas en volume.
Quoted text here. Click to load it
euh, là vu la simplicité de la chose, je vois trop l'intérêt de poster
un schéma.

Quoted text here. Click to load it
et ?

Quoted text here. Click to load it
Certes, juste de faire un le dessin, une photo de transférer la photo
sur ordi, de mettre la photo sur cijoint machin.

C'est bien de le faire quand c'est un montage un peu complexe ou autre,
mais là, c'est pas utile amha.
Quoted text here. Click to load it


Re: transformateur audio sur instrument de musique
"Victor"

Quoted text here. Click to load it

L'intérêt de ce lien n'est pas l'identité du posteur, mais la
différence entre potard de volume et résistance variable.

Quoted text here. Click to load it

L'intérêt est de lever le doute sur les mesures que tu as publié.
Voir ci-dessous ...

Quoted text here. Click to load it

Voir ci-dessus ...

Quoted text here. Click to load it

Ca te prendrait bien moins de temps que de pinailler.

Quoted text here. Click to load it

Ah, bon.
 


Re: transformateur audio sur instrument de musique
Le 23/08/2011 19:35, Jean-Christophe a écrit :

Quoted text here. Click to load it
En quoi je pinaille ?

Re: transformateur audio sur instrument de musique
Bonjour,

j'ai lu les échanges avec un vif intérêt..

mais je ne comprends pas l’intérêt d'un transformateur ?

En effet, l'adaptation d'impédance sur une entrée est tout à fait
inutile, la problématique du transfert du maximum de puissance est tout
à fait inexistant.

Il faut simplement que la source aie une impédance plus faible que
l'entrée pour ne pas écrouler le son.

Une remarque : sur les amplis à transistors, l’impédance de sortie de
l'ampli n'est pas du tout celle du HP, l'impédance de l'ampli tend vers
0 ohms, l'impédance du HP est simplement déterminée par le couple
tension / puissance. (cela permet des rendements de 80% au lieu de 50%
maxi sur un ampli adapté).

Bref j'ai vu que ton idée est de fabriquer un pédalier avec des
corrections de tonalité et présélections par commutateur rotatif.

je ne suis pas convaincu pour plusieurs raisons :

- tu ne pourras que faire des corrections de tonalité, tu seras loin de
ce que tu peux faire avec un DSP.
- la manipulation d'un commutateur rotatif n'est pas très pratique sur
scène, il faudra te baisser à chaque fois, et tu devras regarder
attentivement avant de voir quel est le réglage choisi (si tu as assez
de lumière...)
- le niveau va être différent d'un réglage à l'autre, de par la techno
passive, et donc tu seras obligé de jouer en plus sur le volume.
- et je ne parle pas des mauvais contacts, boutons qui se dérèglent, ...
- un correcteur de tonalité grave/medium/aigu ne va pas aller bien loin
en terme de possibilités de réglage

bref, rien ne vaut une pédale basse, avec un accordeur intégré, des
présélections, un gros afficheur, une sélection au pied qui ne craint
pas d'être brusquée, et enfin une pédale de volume.

Sinon, tu vas t'embarquer dans une usine à gaz et tu n'auras que des
déceptions.

JJ

Re: transformateur audio sur instrument de musique
jj a écrit :
Quoted text here. Click to load it
il me semble que l'adaptation d'impédance est nécessaire pour faire une
correction de tonalité au vu des impédances des micros ...
et l'idée du transfo n'était pas pour adapter l'impédance, mais bien
pour booster certaine fréquence en filtrage passif. Ce que l'on ne peut
pas faire sans transfo en passif.


Quoted text here. Click to load it
L'idée n'a jamais été de fabriquer un pédalier ...

Quoted text here. Click to load it
HS, il n'est pas question d'utiliser un système DSP, l'instrument est
analogique, pas numérique.
Quoted text here. Click to load it
HS, ce n'est pas le sujet de départ.

Quoted text here. Click to load it
Ça ne joue pas sur le niveau, c'est juste un réglage de tonalité, si il
y a baisse de niveau sur une fréquence donnée, c'est le but recherché.

Quoted text here. Click to load it
Quel mauvais contact, j'ai un contacteur rotatif à résistance depuis 30
ans sur un système audio, je n'ai jamais eu de soucis de contact. C'est
largement plus solide qu'un potar à piste cermet.

De plus ce principe est utilisé depuis 25 ans chez Vigier ou Alembic ou
autre et sans aucun soucis.

Quoted text here. Click to load it
ah et tu penses à quoi comme autre solution ?

Quoted text here. Click to load it
HS, tu n'as pas compris le sens de ma demande.
Quoted text here. Click to load it
Non, un contacteur rotatif est de loin moins usine à gaz qu'un DSP ou
qu'un pédalier basse avec accordeur intégré.
Il faut mettre l'idée de départ en relation avec l'utilisation, à savoir
la création INBOARD d'un préampli pour une basse, pas d'un DSP avec
accordeur intégré.
Il faut savoir aussi qu'un bassiste à moins besoin de possibilité de
son, vu que le son est en grande partie fait par les doigts et qu'avec 3
à 6 sonorités bien étudiées, on couvre largement les besoins.
Ayant déjà testé pas mal de système DSP comme VB99 etc ou même système
MIDI sur basse, ça n'est clairement pas mon choix.
De plus j'ai déjà un préampli de qualité ADA MB1 qui fait merveille sur
un autre instrument. Le MB1 est analogique avec mémorisation numérique
(plus rien à voir avec ce qui se fait maintenant). J'ai un pédalier et
une pédale de commande midi pour le preampli ADA MXC et ADA quad switch
si tu jettes oeil sur internet tu verras que c'est du matos sérieux,
même encore maintenant.

@+
Victor

Re: transformateur audio sur instrument de musique
Le 13/08/2011 14:04, Victor a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Avec un transfo suivi d'un correcteur passif, tu vas effectivement créer
une résonance avec la self du transfo et les capas du correcteur.
Ce qui me gène, c'est que le résultat va être assez aléatoire, et
l’amortissement crée par l'entrée de l'ampli va changer la sonorité,
donc le son sera différent selon l'ampli.

Il vaut mieux baisser l'impédance pour attaquer un correcteur passif si
tu ne veux pas d’interférences entre les différents réglages.
C'est pour cela que je préconise un préampli actif.

De même un étage en sortie va permettre d'isoler le correcteur de
l'ampli et de supprimer l'effet de l'impédance de l'ampli.

Ceci dit, l'idée du transfo peut effectivement donner un résultat
intéressant, mais il faudra certainement tâtonner pour déterminer les
valeurs optimales des composants du correcteur...

Quoted text here. Click to load it

bon, alors un bouton sur la guitare, ok.

Quoted text here. Click to load it

C'est donc ton choix que de faire du 100% analogique, choix que je respecte.

Quoted text here. Click to load it

ok, pas de pédalier.

Quoted text here. Click to load it

Si, forcement cela va jouer sur le niveau.

Quoted text here. Click to load it

Ca dépend du commutateur et de sa fréquence d'utilisation.

Tous ces éléments (contacteurs, potars, etc...) ont toujours été la bête
noire de l'électronique, la majeure partie des pannes est due à des
défauts de contacts.
D'ailleurs les musiciens sont eux aussi régulièrement confrontés à ce
genre de problèmes, cela va du jack qui bouge et fait des contacts
aléatoires (et pourtant, il à l'aire propre !), idem pour les XLR, et
enfin des multiprises sur scène qui gésillent joyeusement et qui
crachent dans la diffusion...

Quoted text here. Click to load it

L'idée serait plutôt un correcteur en 1/3 octave ou encore un paramétrique.

Quoted text here. Click to load it

On es là pour échanger des idées?
Ceci dit, inutile de me faire passer pour un con.

Quoted text here. Click to load it


J'ai des potes bassistes qui vont être contents !

vu que le son est en grande partie fait par les doigts et qu'avec 3
Quoted text here. Click to load it

Je respecte ton avis, mais que je ne partage pas!
Cela dépend de quel style de musique tu joues.
La basse est loin d'être aussi limitée.
D'ailleurs, les pédaliers DSP basse existent et sont largement utilisés,
car ils offrent un panel de nouvelles possibilités aux bassistes.
Vois les Line6 qui te permet d'avoir plusieurs instruments en un seul.

Mais je suis d'accord avec toi (quand même!), les doigts du musicien
sont un élément majeur.

Quoted text here. Click to load it

Oui, sans doute du bon matériel, je ne connais pas, mais je pense
surtout que le son est avant tout une affaire de gout, sauf lorsque l'on
cherche à reproduire un son bien particulier.

Quoted text here. Click to load it


Re: transformateur audio sur instrument de musique
Le 16/08/2011 02:19, jj a écrit :
Quoted text here. Click to load it
L'idée était justement dans mettre deux en tampon par canal.
J'ai ça sur un filtre passif en niveau ligne et ça marche très bien.
D'où l'idée qu'il serait possible de l'utiliser dans une basse.
Seule intérrogation, c'est que les niveaux d'impédance ne sont pas les
mêmes
Quoted text here. Click to load it
Oui, c'est justement là l'intérêt de mettre des transfo.
Quoted text here. Click to load it
l'actif fonctionne pour ça mais le passif via transfo aussi.

Quoted text here. Click to load it
Je donnais  comme exemple un préampli RIAA fait avec un transfo PACIFIC
AUDIO, mais je crois que l'exemple n'a pas été compris.

Si on peut faire du RIAA via transfo ou même des potars de volume avec
transfo+selecteur rotatif, je me disais qu'il serait, peut-être possible
de le faire dans une basse.


Quoted text here. Click to load it
utilisation journalière de manière intensive et tout à fait parfait pour
un contacteur rotatif avec galettes de contact.

Quoted text here. Click to load it
Bof, je veux bien être d'accord pour du matos qui ne tourne pas
régulièrement, pour du matos solide et bien fait, la maintenance est
relativement simple. Vérifier les soudures de temps en temps. A mon
niveau, certain potar de volume en échelle de résistance sur contacteur
rotatif font toujours merveille sans aucune intervention depuis 10 ans.

Quoted text here. Click to load it
Oui mais il y a un remède radical à ce type de phénomène, utiliser du
câble de qualité, des fiches adaptées à l'utilisation que l'on en fait
et surtout faire ses câbles soi-même au lieu d'acheter un câble tout
fait à 3 euros le bout.
  idem pour les XLR, et
Quoted text here. Click to load it
Le matos de sonorisation est pour le moins plus sollicité que celui du
musicien. Sans compter le démontage et remontage etc. Pour un musicien,
le but est simple, tu fais un rack avec ampli préampli et de bon câble
et tu n'as que très peu de risque d'avoir des problèmes. Mais comme tout
bon musicien est prévoyant, tu as toujours un câble ou du matos en
double au cas où voir une boîte à outil pour réparer entre deux dates.
Quoted text here. Click to load it

Oui éventuellement, le seul problème serait qu'il est plus moins
pratique en situation de direct. D'où l'idée de faire un pré réglage
interne de deux ou trois sonorité par micro et d'y ajouter un seul
réglage paramétrique ensuite.


Quoted text here. Click to load it
Je n'ai jamais dit que la basse était limitée, j'en suis la preuve, je
bosse en Jazz et en musique contemporaine (basse et contrebasse).
J'ai même fait de la synthèse analogique en directe avec la basse etc.

Quoted text here. Click to load it
Je connais les DSP, j'ai une Harmony machine de Digitech, et j'ai testé
la VB99 de Roland. Mais c'est un autre sujet.

Quoted text here. Click to load it
Oui c'est dans ce sens que je disais ça.

Quoted text here. Click to load it

http://www.adadepot.com/adagear/gearpages/preamps/ADA-MB-1.htm
http://www.roland.com/products/en/VB-99 /
http://www.frugalcoop.com/product_images/large/rqpoozvklxbma.jpg

Re: transformateur audio sur instrument de musique

4e44f225$0$30751$ snipped-for-privacy@reader.news.orange.fr...
Quoted text here. Click to load it

Euh, non. En effet l'impédance de la source n'est jamais nulle... et du
bruit est toujours présent. Imaginez que la source a une impédance de
10Kohm. Vous pouvez effectivement considérer cette source comme une source
de tension, et la connecter à une entrée dotée d'une impédance beaucoup plus
haute pour ne pas "ecrouler" le signal comme vous dites, par exemple 1Mohm.
Dans ce cas l'entrée verra la tension de la source à vide. Imaginez alors
qu'il y a une source de parasites à proximité, comme un champ
électromagnétique haute fréquence : ces parasites seront très bien reçus par
une entrée d'impédance 1Mohm... car tout bout de fil fera une très bonne
antenne de réception et présentera justement une impédance haute.

La meilleure manière de réduire le bruit est d'exploiter au mieux la
PUISSANCE disponible dans la source, et non sa tension. De là il faut une
adaptation d'impédance, c'est à dire dans ce cas une entrée d'impédance
caractéristique la plus proche possible de 10Kohm. Le transfert de puissance
de la source à l'entrée sera maximal, et en conséquence l'influence relative
d'une source de bruit sera minimisée (car justement celle ci sera moins
adaptée en impédance).

Bien sûr c'est très schématique et donc approximativement vrai, mais le fond
reste vrai ;+)

Cordialement,

--
Robert Lacoste
ALCIOM - The mixed signal experts
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: transformateur audio sur instrument de musique
Le 16/08/2011 08:56, Robert Lacoste a écrit :
 > 4e44f225$0$30751$ snipped-for-privacy@reader.news.orange.fr...
 >> Bonjour,
 >> (...)
 >> En effet, l'adaptation d'impédance sur une entrée est tout à fait
inutile,
 >> la problématique du transfert du maximum de puissance est tout à fait
 >> inexistant.
 >>
 >> Il faut simplement que la source aie une impédance plus faible que
 >> l'entrée pour ne pas écrouler le son.
 >
 > Euh, non. En effet l'impédance de la source n'est jamais nulle...

oui, je suis d'accord, mais je ne comprend pas l’intérêt de cette remarque ?

et du
 > bruit est toujours présent.

Je ne vois pas le rapport avec l'impédance.

  Imaginez que la source a une impédance de
 > 10Kohm. Vous pouvez effectivement considérer cette source comme une
source
 > de tension, et la connecter à une entrée dotée d'une impédance
beaucoup plus
 > haute pour ne pas "ecrouler" le signal comme vous dites, par exemple
1Mohm.
 > Dans ce cas l'entrée verra la tension de la source à vide. Imaginez alors
 > qu'il y a une source de parasites à proximité, comme un champ
 > électromagnétique haute fréquence : ces parasites seront très bien
reçus par
 > une entrée d'impédance 1Mohm...

c'est tout à fait ... faux, car le courant ira au plus facile, là ou
l'impédance sera la plus faible, vers la source, peu importe l'impédance
de l'entrée.

Bien que si tu analyses, le circuit RC crée par l'entrée aura une f de
coupure d'autant plus faible que son impédance est élevée!
d’où on peut penser que plus l'impédance est élevée, moins on est
sensible aux parasites?

C'est un sujet intéressant, qui à, lui seul mériterait un autre thread !

car tout bout de fil fera une très bonne
 > antenne de réception et présentera justement une impédance haute.

un simple bout de fil peut aussi faire un magnifique 1/4 d'onde !

 > La meilleure manière de réduire le bruit est d'exploiter au mieux la
 > PUISSANCE disponible dans la source, et non sa tension.

Oui dans le cas de HF ou de lignes téléphoniques 600 ohms !

Dans le cas d'un micro guitare, on s'en moque car il y a bien assez de
mv pour le préampli.

De là il faut une
 > adaptation d'impédance, c'est à dire dans ce cas une entrée d'impédance
 > caractéristique la plus proche possible de 10Kohm. Le transfert de
puissance
 > de la source à l'entrée sera maximal, et en conséquence l'influence
relative
 > d'une source de bruit sera minimisée (car justement celle ci sera moins
 > adaptée en impédance).
 >
 > Bien sûr c'est très schématique et donc approximativement vrai, mais
le fond
 > reste vrai ;+)
 >

Oui c'est vrai en HF, mais cela ne s'applique pas en audio !

En audio, c'est plus simple, on parle de niveau en db (ou en volts), on
ne cherche pas à récupérer le maximum de puissance.

Je mets quiconque au défi de me donner les impédances sur sa chaine
HIFI, ou encore de son home cinéma !

Comme je le disais, même dans le cas d'un ampli, son impédance est quasi
nulle pour attaquer des HP de 4 ohms. alors pourquoi spécifier une
impédance de HP ?? simplement parce que cela correspond à la tension max
délivrée par l'ampli.
Un hp de 8 ohms donnera 2 fois moins de puissance (en watts), mais ce
n'est pas un problème d'*adaptation* au sens propore du terme, c'est
simplement que la tension en sortie de l'ampli sera relativement
invariable, et un hp de Z double absorbera moitié moins de puissance.

 > Cordialement,
 >
JJ

Re: transformateur audio sur instrument de musique
"jj"

Quoted text here. Click to load it


Je pense aussi que c'est faux, mais pour une autre raison :
quand on sait qu'il *peut* y avoir des champs HF perturbateurs,
l'entrée d'un (pré)ampli BF a souvent un shunt HF
( un petite capa de quelques pF entre signal et masse )
De plus on utilise systématiquement des câbles blindés,
justement pour ne pas ramasser tous les parasites ambiants.

Quoted text here. Click to load it

Par prudence on limite la bande passante de l'étage
d'entrée à celle que la source peut fournir :
si on suppose un passe-bande de 20 Hz à 20 kHz
alors la HF ne passera pas.
( tant que sa puissance n'est pas démesurée,
et que les capas sont de bonne qualité, etc )

Quoted text here. Click to load it

Plus l'impédance d'entrée est élevée,
et plus le montage (préampli par exemple)
sera sensible aux moindres variations de tensions de bruit.
A l'opposé, plus l'impédance d'entrée est faible et plus les
parasites seront court-circuités par cette faible impédance.
( les parasites eux-mêmes peuvent êtres vus
comme une source de bruit à impédance élevée )

Quoted text here. Click to load it

Bonne idée, je vote pour.

Quoted text here. Click to load it


Oui, là on est plus dans le cas général, car on a un câble blindé,
la source est soigneusement blindée elle aussi (quand c'est bien fait)
et l'ampli a une impédance d'entrée élevée. On ne recherche pas l'adaptation
d'impédance, car on ne cherche pas à maximiser le transfert de puissance.
En général, un ampli d'instrument est conçu pour qu'on puisse y brancher
pas mal de sources différentes, de puissance et d'impédances variées.
Ce qui compte le plus est de ne surtout pas déformer le signal.

Quoted text here. Click to load it


Ce qu'il dit est vrai d'une facon générale, pas qu'en HF,
c'est vrai aussi en en BF et même jusqu'au continu.

Quoted text here. Click to load it

Oui, tout à fait d'accord.

Quoted text here. Click to load it

Si mes souvenirs sont bons, il fût une
époque où le standard était de 47 K (?)

Quoted text here. Click to load it

Oui mais là tu décris une sortie de puissance,
et on a le choix d'adapter l'ampli et le HP.
Ce n'est pas à cet étage-là d'un ampli que tu auras de *vrais*
problèmes délicats de bruit et/ou d'adaptation d'impédances.

Par contre dans le cas d'une source donnée telle quelle,
avec sa puissance P et son impédance Z
auxquelles par construction on ne peut rien changer,
les choix et solutions d'adaptations me semblent différents.
( même si les principes de base et calculs restent comparables )
 


Re: transformateur audio sur instrument de musique
Le 17/08/2011 03:28, jj a écrit :

Quoted text here. Click to load it
Pourtant c'est relativement simple à faire, généralement on utilise un
signal de 1khz pour faire la mesure.

L'adaptation d'impédance est importante pour ne pas, par exemple
perturber un préampli RIAA ou pour attaquer un filtre actif numérique.
le but étant d'avoir un signal le plus idéal pour attaquer chaque étage.


Site Timeline