Pro, Boite en carton, bricoleur, toner

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Bonjour et bon week end,

Pendant que le Pro galère avec des boîtes en carton et des photons
saouls, l'irresponsable bricoleur impressionne :
http://dl.free.fr/gfSNol3lc


--
VieuxGeo AVC (*) - http://goctruc.free.fr
(*) Authentique Vieux Con



Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Quoted text here. Click to load it
ah oui, mais ya irresponsable, et vieil irresponsable autoproclamE9%,
c'est pas du tout pareil :-)

 > http://dl.free.fr/gfSNol3lc
c'est joli :-)

par contre, j'ai besoin de plus de 4dm^2
de surface homogE8%ne. Si je n'avais eu qu'un
circuit de 5x5cm E7%a aurait E9%tE9% rE9%glE9% depuis
longtemps :-/

merci pour les encouragements et bon week-end,
yg
--20%
http://ygdes.com / http://yasep.org

Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
whygee a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Limite chez moi : A4 (Imprimante) et 21cm x longueur quelconque (presse
chauffante à rouleaux) et .. cuvettes !

Quoted text here. Click to load it

100 fois sur le métier remettez votre ouvrage...
Where is a wish, there is a way...
A coeur vaillant...
...

--
L'envoi d'un courrier commercial non sollicité à mon adresse doit être
accompagné d'un virement de 1000 Euros sur mon
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
| Limite chez moi : A4 (Imprimante) et 21cm x longueur quelconque (presse
| chauffante à rouleaux) et .. cuvettes !

Salut,
Juste par curiosité,
Pour les problèmes de nettetée.
On ne peut pas prendre un vieux scanner A4,
remplacer le tube par un tube UV...
Et faire plusieurs passages pour insoler de manière uniforme!
... ce n'est qu'une idée pour réutiliser les scanners réformés...
Ca peut marcher???
Combien de passage doit-on faire? (20...30?)
problèmes de vibrations?

D'ailleurs en tube fluo miniature il n'y a pas de tubes UV !
Mais, y a t'il une possiblilité d'addaptation pour un tube 6w 226mm?





Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
On Feb 7, 6:51 pm, "GzavSnap"

Quoted text here. Click to load it

Cela pourrait difficilement amE9%liorer la nettetE9%
car la lampe E9%tant en mouvement derriE8%re la glace,
l'angle sous lequel la lumE8%re arrive sur la carte
changera en permanence.

A mon avis l'E9%clairage ne sera pas uniforme,
E0% chaque instant chaque point de la carte ne
sera E9%clairE9% qu'une fraction du temps, ce qui
allonge pas mal la durE9%e totale d'insolation.

Logiquement, si le tube E9%claire 1/30e de la carte il faudra
30 fois plus de temps, mais l'E9%clairage ne sera pas continu:
il n'est pas dit que les rE9%actions en jeu y soient adaptE9%es.

Le moteur du scanner fera lE9%gE8%rement bouger l'ensemble
E0% chaque changement de sens, l'adaptation d'un UV sur
la mE9%canique du scanner peut se rE9%vE9%ler assez dE9%licate.

Par contre en laissant la lampe UV fixe pour E9%clairer en
permanence la totalitE9% de la carte, ca peut etre une piste :-)

Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner

Salut,

Quoted text here. Click to load it

(...)

Oui effectivement.
Uniformité de l'exposition : Ok.
Lumière diffuse : pas Ok.
On obtient une lumière UV rasante qui rend floue le PCB.

Mais, j'ai toujours appris qu'il fallait faire un négatif "à l'envers ...
(encre sur cuivre)
pour éviter que le transparent ne laisse passer les UV sur son l'épaisseur.
... et bien plaquer le typon sur le cuivre.
Oui...
J'y ai pensé sur le nouveau tread ... 180 passages ... ça prend du temps.
Autant placer le tube sur un ventilateur !



Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
GzavSnap a écrit :
Quoted text here. Click to load it

C'est tentant, mais, à la réflexion, je crois l'idée pas bonne.

- Je ne connais pas de tube UV entrant dans l'espace de 21cm du scanner
courant, peut-être un A3, mais ces cadavres-là ne courent pas les rues
!

- Le problème de netteté provient de la diffusion des rayons non
parallèles aux endroits où l'image à reproduire n'est pas plaquée au
contact de la couche sensible. C'est, depuis toujours, le problème de
la photo par contact. Une des solution est l'emploi d'une lumière
ponctuelle à l'infini : peu pratique. Une autre solution est le contact
parfait du coté noir du typon avec la surface sensible : on ne peut pas
tolérer l'épaisseur de la feuille transparente entre les deux surfaces.
Pour de grandes dimensions, on entre dans la galère de la machine à
vide!

- Plus tard, le procédé photo concernant les CI aboutit à devoir
séparer une couche de gélatine légèrement durcie d'une masse un peu
plus molle. C'est loin d'être trivial. Et je ne parle que de plaque
présensibilisée industrielle : S'il faut la laquer hors poussières à la
bombe, ça devient un cauchemar.

La méthode du transfert de toner résoud pour l'amateur tous ces
problèmes. Le restrictif "pour l'amateur" vient de ce qu'il faut une
impression laser pour chaque exemplaire du CI.

- la précision du tracé est celle qu'a su mettre en oeuvre le fabricant
de l'imprimante, souvent 600 dpi.

- le transfert sur le cuivre demande seulement une température
suffisante et une forte pression. Le cuivre doit être parfaitement
propre et lisse (pas d'abrasif).

La température nécessaire est de l'ordre de 150 à 200° C. On pourrait
sans difficulté l'obtenir dans un four de cuisine ou avec un fer à
repasser. La difficulté est la pression : elle doit être élevée et
régulière sur toute la surface, mais elle n'a pas besoin d'être
appliquée sur toute la surface à la fois. Les fabriquants d'imprimantes
laser utilisent un "four" : deux rouleaux chauffants serrés par un
ressort. La force n'est pas très grande, mais la surface est très
faible : la pression est donc élevée.
Un appareil tout à fait similaire est vendu sous le nom de "machine à
plastifier". Ne comportant que deux rouleaux, deux résistances et un
moteur avec réducteur, ce matériel de fabrication asiatique est vendu
10 à 15 euros dans les rayons papetterie, grandes surfaces.
En quelques passages (5-10), le toner est soudé sur le cuivre.
Un trempage dans l'eau rend le papier spongieux et il s'élimine du bout
du doigt. C'est là qu'on se félicite d'avoir utilisé du papier glacé
(le toner n'a pas pénétré profondément) et mince : le type de papier
que les commerçants locaux font déverser par kilos dans votre boîte aux
lettres.

Si je retrouve rapidement les pages que j'avais composées sur le sujet,
je les monterai sur mon site bientôt.

--
VieuxGeo    ASVD *    <http://goctruc.free.fr/
* Amateur Sans Valeur Décelable



Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Salut,

| > Salut,
| > Juste par curiosité,
| > Pour les problèmes de nettetée.
| > On ne peut pas prendre un vieux scanner A4,
| > remplacer le tube par un tube UV...
|
| C'est tentant, mais, à la réflexion, je crois l'idée pas bonne.
Oui.
+1
Même chose.

| - Je ne connais pas de tube UV entrant dans l'espace de 21cm du scanner
| courant, peut-être un A3, mais ces cadavres-là ne courent pas les rues
| !
Si il y a.
21cm, mais sans les broches (+2cm!), donc...

| - Le problème de netteté provient de la diffusion des rayons non
| parallèles aux endroits où l'image à reproduire n'est pas plaquée au
| contact de la couche sensible. C'est, depuis toujours, le problème de
| la photo par contact. Une des solution est l'emploi d'une lumière
| ponctuelle à l'infini : peu pratique. Une autre solution est le contact
| parfait du coté noir du typon avec la surface sensible : on ne peut pas
| tolérer l'épaisseur de la feuille transparente entre les deux surfaces.
| Pour de grandes dimensions, on entre dans la galère de la machine à
| vide!
Larrouse est notre amis depuis long temps...
C'est pour ça que je ne peux plus l'utiliser ... 8-(

| - Plus tard, le procédé photo concernant les CI aboutit à devoir
| séparer une couche de gélatine légèrement durcie d'une masse un peu
| plus molle. C'est loin d'être trivial. Et je ne parle que de plaque
| présensibilisée industrielle : S'il faut la laquer hors poussières à la
| bombe, ça devient un cauchemar.
Oui, on parle d'un PCB par semaine... mois...
Donc, pas de machine à gaz...

| La méthode du transfert de toner résoud pour l'amateur tous ces
| problèmes. Le restrictif "pour l'amateur" vient de ce qu'il faut une
| impression laser pour chaque exemplaire du CI.
|
| - la précision du tracé est celle qu'a su mettre en oeuvre le fabricant
| de l'imprimante, souvent 600 dpi.
|
| - le transfert sur le cuivre demande seulement une température
| suffisante et une forte pression. Le cuivre doit être parfaitement
| propre et lisse (pas d'abrasif).
|
| La température nécessaire est de l'ordre de 150 à 200° C. On pourrait
| sans difficulté l'obtenir dans un four de cuisine ou avec un fer à
| repasser. La difficulté est la pression : elle doit être élevée et
| régulière sur toute la surface, mais elle n'a pas besoin d'être
| appliquée sur toute la surface à la fois. Les fabriquants d'imprimantes
| laser utilisent un "four" : deux rouleaux chauffants serrés par un
| ressort. La force n'est pas très grande, mais la surface est très
| faible : la pression est donc élevée.
| Un appareil tout à fait similaire est vendu sous le nom de "machine à
| plastifier". Ne comportant que deux rouleaux, deux résistances et un
| moteur avec réducteur, ce matériel de fabrication asiatique est vendu
| 10 à 15 euros dans les rayons papetterie, grandes surfaces.
| En quelques passages (5-10), le toner est soudé sur le cuivre.
| Un trempage dans l'eau rend le papier spongieux et il s'élimine du bout
| du doigt. C'est là qu'on se félicite d'avoir utilisé du papier glacé
| (le toner n'a pas pénétré profondément) et mince : le type de papier
| que les commerçants locaux font déverser par kilos dans votre boîte aux
| lettres.
|
| Si je retrouve rapidement les pages que j'avais composées sur le sujet,
| je les monterai sur mon site bientôt.
|
| --
| VieuxGeo    ASVD *    <http://goctruc.free.fr/
| * Amateur Sans Valeur Décelable

Oui il est toujours utile de remettre les anciennes techniques à jour.
Mais, ici, la meilleur technique est la plus simple... pour la fabrication
de protos.
Et la technique de l'impression jet d'encre direct sur cuivre avec de
l'encre water-proof ?



Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Le Sun, 07 Feb 2010 21:04:14 +0100, VieuxGeo a écrit :

Quoted text here. Click to load it

la température est au max de 125°.

j'ai essayé : la température n'est pas suffisante.

Un four d'imprimante laser est la solution.

Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Quoted text here. Click to load it
peut-C3%AAtre s'agissait-il d'un modC3%A8le un peu asthmatique ?

en tout cas je cherche
  - C3%A0 ralentir les rouleaux
  - passer au format A3 :-)))

Quoted text here. Click to load it
C3%A7a marche pour moi avec la plastifieuse pachC3%A8re,
je vais donc en rester lC3%A0.
En attendant mieux :-)

yg
--20%
http://ygdes.com / http://yasep.org

Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
moi-meme a écrit :
Quoted text here. Click to load it
.../...
Quoted text here. Click to load it

Sur mon exemplaire, la température est régulée par deux inter
thermiques : un à 125°, l'autre à 145°. Ils sont en parallèle. Je ne
vois pas à quoi sert le 125° ?? Pour monter plus haut, il suffirait de
remplacer l'un par le même modèle (standard) à une consigne plus
élevée. Toutefois, il y a une sécurité par un fusible à 150° ou 160°
(ma mémoire me joue des tours : l'âge).
A supposer que tout le plastique autour me fonde pas dans ces
circonstances, il y a donc moyen de monter.

Par ailleurs, Whygee, rebelle à la mécanique, va nous montrer l'emploi
d'un Pic et de quelques composants modernes dans l'ajustage de la
vitesse.

Quoted text here. Click to load it

En effet. Mais, en pièces, c'est cher. En imprimante de rebut, ça ne
court pas les rues et le rebut est souvent dû au four.

Le modèle indiqué, avec ses limitations, donne satisfaction à 3,
peut-être 4 participants.
Merci de nous donner un renseignement positif : une solution pratique
et économique.


--
VieuxGeo    ASVD *    <http://goctruc.free.fr/
* Amateur Sans Valeur Décelable



Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Quoted text here. Click to load it
je ne suis pas allE9% jusqu'E0% examiner E7%a.

Quoted text here. Click to load it
j'imagine que si on ralentit les rouleaux,
la chaleur aura plus de temps d'agir, ce qui permettra
aux circuits E9%pais de mieux capter l'encre.

Aussi un autre truc auquel j'ai pensE9% ya 10 secondes :
j'ai eu des pb de toner "poreux" E0% cause du mauvais papier,
mais si je "recuis" la plaque, E7%a devrait corriger
le problE8%me, non ? genre, 3min. au four E0% 150B0% ?


Quoted text here. Click to load it
on va m'affubler de tout et n'importe quoi ici :-D

Quoted text here. Click to load it
est-ce nE9%cessaire ? :-)

Quoted text here. Click to load it
ou plutot le ralentissement...

Quoted text here. Click to load it
en tout cas, moi E7%a marche bien (mieux avec un meilleur papier)
sur du flexible (donc circuit fin, peu de capacitE9% thermique
E0% chauffer. J'ai pas mesurE9% la tempE9%rature, d'ailleur,
je risque d'avoir des surprises...

mais "if it ain't broke, don't fix it !",
le mieux est l'ennemi du bien...

Bon, pour la route et se redonner du bomoqueur :
http://ygdes.com/~whygee/MJJ/flexibles.jpg
http://ygdes.com/~whygee/MJJ/flexibles.mov
E7%a a marchE9%, c'est livrE9%, je passe dE9%jE0% E0% autre chose :-)
mais si vous savez oF9% se procurer du CI flexible
pour pas cher, je suis preneur.

yg
--20%
http://ygdes.com / http://yasep.org

Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Quoted text here. Click to load it
pour l'impression laser, c'est quand mEA%me limitE9% E0% 29.7 :-/
et pour le fer E0% repasser, comment faire pour chauffer une
grande surface sans faire bouger les couches ?

Quoted text here. Click to load it
au bout de 10 fois j'avais plus de fil /o\
mais bon, lE0% j'ai enfin trouvE9% du rab.
j'aimerais que ce soit fini CE soir :-)

yg
--20%
http://ygdes.com / http://yasep.org

Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Quoted text here. Click to load it

Pas mal du tout. On peut savoir quel type de papier et quelle presse
thermique vous utilisez ?

Le quadrillage sur le plan de masse, c'est pour faciliter le transfert
ou c'est juste pour faire joli?

v.

Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
vic a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Le papier est un papier mince à surface glacée qui encombre
régulièrement ma boîte aux lettres.

Quoted text here. Click to load it

C'est pour faire joli, un reste de l'époque où il fallait "économiser
le perchlo". Ca n'a plus d'intérêt aujourd'hui avec les bains perdus
acide + eau oxygénée revenant à quelques centimes. Mais c'est une
fonction très réussie de Eagle.

--
VieuxGeo TdcMC (*) - http://goctruc.free.fr
(*) Touriste dans ce Monde Cruel.



Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Quoted text here. Click to load it

Bonsoir,

Faire du hatch au lieu de plans de masses solides, ça économise le perchlo ?

Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
cLx a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Tiens, c'est vrai, ce que j'ai écrit est idiot !

Ce qui était une recette pour "économiser le perchlo", c'était la
gravure "à l'anglaise" : laisser tout le cuivre et n'enlever que les
séparations entre les îlots conducteurs.

Alors, pourquoi le hatch ? Pour alléger le plan de masse. Et pourquoi
mettre un plan de masse ? Là, les réponses sont defendables :
- avoir une référence la moins impédante possible
- former un blindage entre éléments du montage

Si ce plan de masse était jugé nécessaire, le hachurer ne lui faisait
pas perdre significativement son rôle dans les deux cas évoqués
ci-dessus. Alors, je ne vois pas beaucoup d'autre raison d'agir ainsi
que l'économie de soudure au bain en l'absence de vernis épargne
(industriellement, la soudure est un poste cher ?).

La question reste posée. Si quelqu'un détient une réponse plus avisée,
qu'il parle ou se taise à jamais !


--
VieuxGeo AVC (*) - http://goctruc.free.fr
(*) Authentique Vieux Con



Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
VieuxGeo a tapoté du bout de ses petites papattes :
Quoted text here. Click to load it

Sans prétendre avoir uen réponse plus avisée, il me semble important de
rappeler les règles de base d'un *vrai* plan de masse si on ne veut pas
faire de belles boucles de masse et choper tout ce qui passe : les
relier en un seul point à la masse alim. Par ailleurs, avec un CI
intelligemment divisé en une partie analogique et une partie logique,
il vaut mieux faire deux plans de masse séparés, surtout si ces deux
zones d'électronique sont archétypiques de leur catégorie (genre du
pulsionnel gourmand d'un côté et de la haute impédance sensible au
bruit de l'autre).
Par ailleurs, il vaut mieux sacrifier un boût de plan de masse à un
routage direct que le contraire.

--
LeLapin



Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Quoted text here. Click to load it

Avec du perchlo, il y a souvent la difficulté pour réaliser de beaux a-plats
en cuivre sans que ça soit un peu moche car à moitié bouffé.. Je pense que
c'est pour ça ?

-- cLx

Re: Pro, Boite en carton, bricoleur, toner
Quoted text here. Click to load it

Du temps où l'amateur (et même le professionnel) n'avait pour seule
ressource que des transferts et des feutres noirs pour réaliser ses
typons, un plan de masse quadrillé était bien plus rapide à réaliser
qu'un plan uni. Ca peut expliquer le pourquoi de la chose.

v.

Site Timeline