Perméabilité magnétique (OT?)

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Bonjour à tous!

On s'éloigne de l'électronique dans son entendement usuel mais on se
rapproche des électrons...
J'avais fais appel à vos compétences il y a 3 mois pour comprendre le
calcul de la force résultant des sécurités gaz (fil "Perméabilité
Magnétique"...)
Les réponses m'ont fourni toutes les infos permettant de retrouver une
force magnétique de 1 daN pour quelques milliwatts consommés!

Je suis certainement un peu "hors sujet" mais voilà mon pb:
J'ai essayé de reconstruire le même électroaimant à partir de noyau
torique de selfs coupé en 2 pour obtenir un "U"...
Cela ne marche pas! même si je m'astreint à un bel ajustage entre le
noyau et la pièce métallique fermant le circuit magnétique.

Les noyaux toriques de selfs sont-ils constitués de matériaux aux
propriétés très différentes de celles d'un noyau d'électroaimant?

Auriez vous une idée de matériau "doux" en forme de U (de taille
modérée: environ 1cm) susceptible de constituer un bon electroaimant?

les sécurités gaz sont vendues trop cher pour que je les désosse pour le
plaisir!

Merci par avance de vos contributions

Re: Perméabilité magnétique (OT?)
On Jan 15, 11:25 am, Yves

Quoted text here. Click to load it

Pour une self de limitation de courant HF, le rF4%le de
son noyau n'est pas de maximiser l'induction en continu.

Quoted text here. Click to load it

Du fer doux ... (?)

Quoted text here. Click to load it

Et par cannibalisation d'un vieux chaufe-eau hors-service ?


Re: Perméabilité magnétique (OT?)
On Jan 15, 3:00A0%pm, Jean-Christophe

Quoted text here. Click to load it

Suggestion : tu dE9%montes un relais 12 V E0% pas cher,
et puisque tu sembles avoir le matE9%riel pour couper
du mE9%tal, tu pourrais faire un U avec le noyau d'origine (?)
( tu aurais mEA%me la bobine en prime ... )

Re: Perméabilité magnétique (OT?)
Merci!
Effectivement un noyau de relai doit avoir les bonnes caractéristiques
faibles hystérésis pour ne pas rester collé!
Je n'y avais pas pensé!

Par contre récupérer la pièce sur les vieux vieux chauffe-eaux ce n'est
plus tellement évident depuis que les déchèteries sont "industrialisées"


Re: Perméabilité magnétique (+ Bison Ravi :o)
On Jan 15, 7:47 pm, Yves

| tu dE9%montes un relais 12 V E0% pas cher,
| et puisque tu sembles avoir le matE9%riel pour couper
| du mE9%tal, tu pourrais faire un U avec le noyau d'origine
| ( tu aurais mEA%me la bobine en prime ... )

Quoted text here. Click to load it

Cela me fait penser E0% cet extrait d'un
roman E9%crit par un ingE9%nieur bien connu :

" L'archE9%ologue faisait rE9%gner une discipline de fer dans
" son champ de fouilles, produisant ainsi des courants induits
" par le moyen desquels, E0% travers des solE9%noEF%des, il s'E9%clairait.

Boris Vian -  AB% L'automne E0% PE9%kin BB%


Re: Perméabilité magnétique (OT?)
Le Sat, 15 Jan 2011 11:25:46 +0100, Yves a écrit :

Quoted text here. Click to load it

AMHA une grande partie de la solution est le cycle d'hystérésis du
matériau magnétique. Ce n'est certainement pas de la "ferraille à ferrer
les bœufs".

Il doit être très "carré" donc assurer un flux magnétique maximum avec
très peu de courant(genre µmétal par exemple mais ça c'est vieux)
.
Le circuit magnétique doit en outre être sans entrefer. Un dixième de mm
suffit à complètement modifier (diminuer) le flux magnétique.

Contrairement aux apparences ce n'est certainement pas du bricolage de
bas niveau.

Re: Perméabilité magnétique (OT?)
Bonjour,
Je ne prétendais pas que trois spires enroulées à la "va comme je te
pousse" autour d'un vieux fer a cheval constituait la solution évidente
au problème!

le circuit est effectivement sans entrefer puisque que la pièce "collée"
ferme le U.
Les précédentes idées (noyau de relais) seraient intéressante exception
faite de le forme...
Reste qu'il est intéressant de percevoir la force générée par un
minuscule thermocouple sur ces anciens chauffe-eau!!
merci

Le

Site Timeline