Pentode & Triode. - Page 3

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: Pentode & Triode.

Quoted text here. Click to load it

   D'un autre coté, j'avais complètement oublié cette hybride :)
   Je pense que ça ouvre une nouvelle piste de réflexion...

--  
                          http://la.buvette.org/photos/myrys/g/dtpdcv.html

Re: Pentode & Triode.

Quoted text here. Click to load it

Les ECCx en noval ont de petites plaques et une dissipation assez réduite.
On peut jouer avec des loubardes genre ECC82/12AU7 mais mieux vaut leur
équivalent octal genre 6SN7GT qui se comporte mieux.

Pour le schéma, tout dépend de ce que vous voulez, sortie simple,
pousser-tirer, avec déphaseur séparé, etc.




Re: Pentode & Triode.
Jean-Christophe a exposé le 08/12/2013 :
Quoted text here. Click to load it

Bonjour,
les tétrodes de puissances à faisceau dirigées (6V6, 6L6) ont,  
paraît-il une meilleure réponse notamment en supprimant les harmoniques  
impaires contrairement aux penthodes qui auraient tendance à en ajouter  
; enfin c'était il ya un certain temps.
Cordialement



Re: Pentode & Triode.
Le Sun, 08 Dec 2013 19:25:49 +0100,
Quoted text here. Click to load it

    Mouaips. C'est surtout une histoire de montage autour de ces
    composants. Je n'ai rien contre une 7591A (mais je déteste les 6L6
    et 6V6, mon lampemètre aussi du reste...), mais je ne saurais
    choisir le meilleur tube entre une tétrode à faisceau dirigé et une
    pentode (en montage pentode à _deux_ alimentations HT).

    Le fait d'utiliser une tétrode permet d'avoir de bonnes
    caractéristiques avec une seule alimentation, ce qui est impossible
    avec une pentode. Il y a donc deux écoles pour les pentodes : un
    montage ultralinéaire avec des transfos de sortie spécifiques ou un
    montage pentode à la hussarde avec polarisation de la suppresseuse
    depuis l'alimentation HT générale. Les deux techniques sont moins
    bonnes que l'utilisation directe d'une tétrode (ou l'utilisation
    d'une pentode en pentode avec deux alimentations HT).

    JKB

PS: je déteste les 6L6 et 6V6 parce que ce sont les tubes de puissance
les plus fragiles que je connaisse. Pire que les ELL80, c'est dire ! Un
tube sur deux dans les machins que je répare est HS au lampemètre
(caractéristiques hors specs ou courts-circuits internes).

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Pentode & Triode.
wrote:

Quoted text here. Click to load it

Tout dépend de quelles 6V6 et 6L6 il s'agit. Les vraies, genre Sylvania
6V6GT ou RCA 6L6GC, sont d'une robustesse à toute épreuve quand on les
utilise correctement.

Re: Pentode & Triode.
Le Mon, 09 Dec 2013 10:43:17 +0100,
Quoted text here. Click to load it

    Et bien, justement, ce sont des vraies (NOS ou d'époque dans le
    circuit). En boîtier metallique ou verre. Il y a un peu de tout
    comme origine.

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Pentode & Triode.
wrote:

Quoted text here. Click to load it

Surprenant. J'ai moins de 1 ‰ de défectueuses à l'usage. Certes, après tris
serrés et qualification au banc, mais aucun des problèmes que tu soulignes.



Re: Pentode & Triode.
Le Mon, 09 Dec 2013 11:27:36 +0100,
Quoted text here. Click to load it

    Je n'ai peut-être pas de chance, mais c'est vraiment les tubes que je
    benne le plus, toutes références confondues. Il y a certainement une
    raison, mais je n'ai jamais investigué.

    Dans le style, les 6SL7 sont pas mal non plus, mais nettement moins
    courantes...

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Pentode & Triode.
wrote:

Quoted text here. Click to load it

Dans le genre, chez moi ce sont les EL34 récentes aux grilles collées dès
que les tensions zoubent un peu. Seul problo similaire sur un tube NOS : une
807 RCA qui s'est courjutée, emmenant pas mal de passifs et un cuivre avec
elle mais heureusement sans conséquences pour les transfos et autres
composants bien chers et difficilement remplaçables.



Re: Pentode & Triode.
Le Sat, 07 Dec 2013 18:30:41 +0100,
Quoted text here. Click to load it

    Et une erreur majeure lorsque le tube est câblé en pentode est de
    coller sur la même alimentation HT l'anode et la suppresseuse. Il
    faut deux alimentations différentes pour que la polarisation de la
    suppresseuse ne fluctue pas.

    Cordialement,

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Pentode & Triode.

Quoted text here. Click to load it

Les éléments supplémentaires apportent une meilleure efficacité au prix
d'une moins bonne linéarité.

On peut parfaitement utiliser des triodes en petits comme en grands signaux.



Re: Pentode & Triode.

Quoted text here. Click to load it
naux.

Comme la 2C39 qui est une triode et qui monte très bien (par conception
)
en UHF et peut même être refroidie par eau assez facilement.
Dans ce genre d'usage, la triode est assez souvent montée grille à la
 masse.

--  
Sylvain


Site Timeline