pannes courantes des ampoules fluo-compactes ? - Page 3

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Le 12/01/2011 19:00, JP a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Oui. C'est un objectif. Et il n'est pas idiot.

Quoted text here. Click to load it

Je parle là d'installations solaires à la base sur lesquelles on greffe
d'autre sources de moindre importance. Comment faudrait-il les désigner
? Installations hybrides a base d'énergies renouvelables ou IHER ?

Quoted text here. Click to load it

Y a-t-il le choix dans le cadre d'une révolution prochaine sur base de
photovoltaïque ? Si c'est pour envoyer l'énergie sur le réseau, on s'en
passe, mais pas pour l'individuel. Et puis, avec la bataille des
voitures électriques, les batteries, ça va changer...

Quoted text here. Click to load it

Tu n'as pas compris. J'ai parlé de PACs (clims et autres) alimentées en
continu. Le moteur lui est alimenté par inverter (brushless, rotor à
aimants, à vitesse variable), les SCROLLs étant les plus performants.
Même avec un compresseur rotatif on peut gagner jusqu'à 50% en
rendement. C'est pas juste le moteur (synchrone) qui réalise ce gain,
c'est l'ensemble.

Quoted text here. Click to load it

Oui, il y a les deux. Cette terminologie couvre certains moteurs qui
sont alimentés en DC, en apparence, puisqu'ils intègrent un
micro-inverter. Mais il est exact que ce sont quand même des moteurs
synchrones et souvent à vitesse variable, lorsque l'inverter est séparé.

Quoted text here. Click to load it

C'est déjà le cas : tous les appareils modernes ont une alim a découpage
en entrée. Pourquoi ne pas les alimenter direct en DC ? L'économie du
redresseur d'entrée n'est pas importante, c'est simplement que bientôt,
de plus en plus de maisons auront leur énergie à partir de batteries.

--
JC Pinoteau


Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Quoted text here. Click to load it

Pas du tout d'accord: le continu, c'est la pEA%che aux parasites, et aux
oxydations. PassE9% 12V (exclus: en 12v l'oxydation est minime, mais dE8%s
15 ou 18 V elle augmente rapidement - quoi que certains diront que dE8%s
5v on a eu des surprises dans certaines baies FT).

Pourquoi le 802.3, et le RS485 sont en LVD/HVD ? j'allais dire que
conrtairement au RS485 (certifiE9% jusqu'E0% 4km en basse frE9%quence, 250m
pour les HF), le RS232 utilise du TTL ... sur les longueurs de 2 E0%
50m ... mais non; mEA%me le SCSI est en HVD/LVD ... sur E0% peine 6m. Et
plus rE9%cemment, un autre bus a quittE9% le TTL pour le LVD: l'IDE, qui
est passE9% du PATA au SATA. C'est bien la preuve que tout ce qui
fonctionne en tensio fixe, c'est la grosse louze.

Certes, j'ai parlE9% signal, alors que tu parles alim. Mais, du continu
50V n'intE9%resse personne; tout le monde veut 12, 5, voire 3V. Donc,
chaque appareil devrai de toute facon inclure une DCDC. Voir mon comme
d'y a 10mn. Le continu, E7%a reste la peche aux parasites, et pour
filtrer E7%a ... tous les indus te rE9%pondront: "pour pas avoir E0%
filtrer, il faut en premier lieu ne pas se faire polluer". Contre la
pollution, y a pas 36 solutions: les cables UTP, et coaxiaux, qui
rE9%sistent trE8%s bien. Mais voilE0% les couts de prod au mE8%tre pour les
gros diamE8%tres (ton 50V, c'est pas pour 10mA; si tu me donne du 50V
pour ce dont tu as parlE9%, moi, je demande 5A minimum, rien que pour
les bricoles genre rE9%veil, chargeur de portable, bases DECT, modems et
hubs, sans parler mEA%me des E9%ventuels E9%clairages E0% LEDs). 5A, 1mm2
minimum.

Imagine que dE9%jE0% sur un cable USB de 5m, quand je tire E0% fond (1A :D =
-
suis pas lE0% pour jouer aux pogs ) j'ai un drop pas du tout nE9%gligeable.

Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Le 12/01/2011 23:57, Benoit-Pierre DEMAINE a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Il n'y a pas de problème technologique insoluble. Un avenir très proche
nous obligera à avoir l'énergie fournie via des batteries. Reste à
s'adapter le mieux possible.

....

Quoted text here. Click to load it

C'est pas difficile d'avoir une DCDC partant de 50 V au lieu de 300
actuellement et en supprimant le redresseur d'entrée.

--
JC Pinoteau


Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?



Quoted text here. Click to load it

pourquoi pas,


la c'est totalement incomprehensible
il y a un melange entre tout et n'importe quoi.
la norme RS485 definit une norme electrique, avec des niveaux c'est du
differentiel, ca s'arrete la.
le rs232 n'est pas du ttl
le SCSI ( qui est un bus) est soit en LVD soit en SE (et dans ce cas ce
n'est pas du diffrentiel)
l'IDE est passé au SATA pour amliorer le debit

Quoted text here. Click to load it

c'est sur que faire passer de l'information (tout ce que tu as cité
precedemment) tu auras du mal en n'utilisant que le continu..

Quoted text here. Click to load it

donc aucun rapport

Quoted text here. Click to load it

non, on cherche a avoir la tension max pour avoir le courant min.

Quoted text here. Click to load it

oui, pour transformer ton 3V en 48V pour ton moteur d'aspirateur

Quoted text here. Click to load it

donc il faut travailler en continu pour ne pas polluer les autres ?

Quoted text here. Click to load it

quel mic-mac, du coax pour passer du continu, du cable UTP pour faire ???
et 250W pour le chargeur de portable .?


Quoted text here. Click to load it

quel rapport avec l'usb et une alimentation d'appareils menagers ou autre ?


pour info, cela fait un bon moment que les constructeurs de voitures
voudraient passer en 24V, mais ca ne se fait pas pour un tas de raisons
la version 24V n'etant pas encore sortie, que l'on parle deja de 48V, et pas
pour les voitures electriques.

le 50V, je ne sais pas si c'est une bonne solution ou pas, mais il est sur
que plus la tension est élevée, moins on a de pertes en ligne.
maintenent travailler avec du continu pose des problemes. la sécurité des
personnes (au dela de 50V), problemes de coupure des circuits, e.t.c.
maus c'est un autre debat





Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Le 13/01/2011 21:26, jlp a écrit :

...

Quoted text here. Click to load it

La sécurité des personnes, en 240 VAC ou 400 VAC, j'ai l'impression que
c'est pas pareil qu'en 50 V. Le 50 VDC, ça chatouille tout juste. Bon,
moi, je supporte le 240VAC si ça dure pas trop.

La justification de 50 VDC max, c'est juste pour dire qu'on peut faire
des installations dotés de peu de protections, des bornes à l'air libre,
des conducteurs pas très isolés. Mais, on pourrait avoir des
installations dans l'habitat avec du 240 VDC, avec les normes identiques
à celles de l'AC. Et il y a beaucoup d'appareils qui fonctionneraient
pareil, avec leur pont redresseur en entrée pour passer en DCDC.

--
JC Pinoteau

Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?

ignrep$ru6$ snipped-for-privacy@solani.org...
Quoted text here. Click to load it

50V c'est la limite

Quoted text here. Click to load it

oui, mais c'est beaucoup plus compliqué de couper du continu que de l'ac

on peut avoir une composante selfique a couper.
avec de l'ac, la tension s'annulle 100 fois par seconde, avec du dc, non, il
faut donc souffler l'arc.
quelqu'un qui se fait electriser avec du continu a moins de chance de
pouvoir se decrocher lui meme.
il faut prendre en compte le continu dans le differentiel ( donc type A).

pour les machines tournantes, il faut un convertisseur, ca revient plus cher
( quoique ..)

ca vient. ma perceuse sans fil festool utilise un moteur brushless, quel
confort, mais a quel prix !


Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Le 13/01/2011 22:02, jlp a écrit :
Quoted text here. Click to load it

...


Je me demande d'ailleurs pourquoi on s'est accroché à cette valeur,
alors qu'il y a belle lurette que tous les professionnels sont habitués
à manipuler sous tension des conducteurs avec des voltages plus élevés.
La question du 50 V max est lié au fait que l'usager risquait d'être en
contact avec un conducteur sous tension. Mais, l'est-il plus avec un
téléphone, un interphone, une installation de sécurité qu'avec son
moulin à café ?

Quoted text here. Click to load it


Sur pas mal d'appareils maintenant on a coupure du DC commandée par des
circuits de détection de faute. Pourquoi n'a-t-on pas encore de CB
modulaire à base de SSR ? Et pourquoi pas de CB DC avec un MOSFET ?
Pour le risque rare de défectuosité de la protection, on intègre une
cartouche fusible. La longueur du fil fusible règle le problème
d'extinction de l'arc.

Je pense que si on devait passer à du 240 VDC les solutions ne
manqueraient pas. Et la détection de fuite diférentielle en DC avec un
circuit solid state, intégrée à chaque modulaire, ne me semble pas poser
de problème non plus.

...

Quoted text here. Click to load it

A quel prix ... actuellement.  Avec les aimants à 1.5 tesla qui sont
maintenant monnaie courante, l'électronique qui est à prix de plus en
plus bas, le brushless va devenir un standard. Vous imaginez le sèche
cheveux et le bruit qui casse les oreilles actuellement ? Et tous les
appareils du petit électroménager ?
C'est le même problème que les alternateurs et les dynamos des voitures.
L'inertie de l'industrie.

--
JC Pinoteau

Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Le 10/01/2011 00:41, Benoit-Pierre DEMAINE a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Le problème des fluocompactes est malheureusement qu'elles tombent en
panne vite, alors qu'elle devraient durer 20 ans.

Passons vite aux éclairages à LED, bien que cela impose des changements
dans la conception d'un éclairage. Le luminaire au milieu de la pièce,
qui monte et qui descend grace à une contrepoids, c'était chez ma grand
mère. Il faut juste ce qu'il faut, là où il faut.



Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
"bien que cela impose des changements dans la conception d'un
éclairage."
... ce n'est plus forcement nécessaire avec les lampes à LED qui
éclairent sur 360°. Ici dans mon appartement (un 2 piéces en HLM)toutes
les lampes sont à LED sauf une fluo-compact dans le séjour qui sera
changé par une LED dés que le prix des lampes à LED 360° de forte
puissance diminuera.
Pour info on trouve des lampes 220 v à 48 LED sur 360° pour moins de
15¤.
Daniel

Charles avait soumis l'idée :
Quoted text here. Click to load it



Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Le 10/01/2011 17:28, F1TAY a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Ça promet

http://www.elektor.fr/nouvelles/11-w-seulement-pour-produire-1000-lumens.1649930.lynkx

--
capfree

Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Quoted text here. Click to load it

Chez deal extrE8%me, ils ont des 50 et 80W, avec le meme rendement.

On m'a demandE9% un projecteur E9%quivalent 800W incandescent, "qui ne
casse pas quand il tombe".

Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Le 10/01/2011 16:28, F1TAY a écrit :

Quoted text here. Click to load it

 > "bien que cela impose des changements dans la conception d'un éclairage."
 > ... ce n'est plus forcement nécessaire avec les lampes à LED qui
 > éclairent sur 360°. Ici dans mon appartement (un 2 piéces en HLM)toutes
 > les lampes sont à LED sauf une fluo-compact dans le séjour qui sera
 > changé par une LED dés que le prix des lampes à LED 360° de forte
 > puissance diminuera.
 > Pour info on trouve des lampes 220 v à 48 LED sur 360° pour moins de 15¤.
 > Daniel

Oui, mais pourquoi rester sur de vieux concepts, nés des premiers temps
de l'électricité où il n'y avait qu'un point lumineux central avec une
lampe à filament de carbone.

Si je me base sur ce que les architectes d'intérieur conçoivent pour
divers lieux, publics essentiellement, je constate qu'on peut repenser
complètement l'éclairage avec les LED, élément ne produisant que peu de
chaleur, très fiable et en basse tension.

Par exemple, chez soi, éclairer un couloir aveugle, n'est-il pas mieux
avec une bande lumineuse près du sol, sous tension 24/24, qu'avec un
spot au plafond qu'on allume et éteint ?

http://www.lighting.philips.fr/lightcommunity/trends/led/led_lighting_possibilities.wpd


Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Quoted text here. Click to load it

Ca oblige E0% refaire toute la dE9%co, et une partie du circuit
E9%lectrique.

Les proprios qui font du locatif s'en foutent.

LEs gens qui refont la dE9%co chez eux ne s'intE9%ressent qu'E0% la couleur
de la peinture. UNE FOIS QUE LA PEINTURE EST SECHE, ils se demandent
comment ils vont E9%clairer. Trop tard, peux plus toucher au circuit
E9%lectrique, puisque c'est peint.

Sans parler des gens qui passE9% un certain age, REFUSENT de changer de
fonctionnement, et refusent de quitter le ponctuel.

Re: pannes courantes des ampoules fluo-compactes ?
Y a surtout que les LEDs, mEA%me les 5W, E7%a E9%claire que dal. Donc, si o=
n
doit utiliser des LEDs, lE0% ou une fluo 12W E9%tait insuffisante, je vais
devoir mettre 3 LED 5W minimum, peut EA%tre 4. Donc, mes lustres actuels
ou j'ai 3 fluo de 12W, bah, je suis bloquE9%, parce que mon lustre a
dE9%jE0% tous ses culots de pleins; devoir multiplier le nombre d'ampoules
par 3, E0% 5 ... c'est relou E0% cE2%bler.

Quand je vois les rubans de LEDs E0% 220lm/m, je pige pas. Moi, j'ai
besoin de 800lm/m; E7%a veut dire qu'en pose standard, je dois poser les
rubans par 4.

Et quand je demande des lampes E0% LEDs 20W, bah, d'abord, la 20W, elle
existe pas, y a que 5W max, et ensuite, la 5W, elle E9%claire comme une
40 incan. Donc quand j'ai besoin d'une E9%quivalence 250W incan ...
c'est la dE8%che.

Moi, j'attends les LEDs de 20W, 15 grand minimum, sur des ballastes
AVEC PFC; parce que c'est bien mignon, de faire des ampoules de moins
de 30W, juste pour pouvoir se passer du PFC, mais quand je met jusqu'E0%
5 voir 10 ampoules ensemble, la puissance totale dE9%passe largement 30W
par piE8%ce.

Selon moi, le PFC devrait EA%tre obligatoire dE8%s 3W absorbE9%.

Site Timeline