mise en parallèle d'accumulateurs - Page 4

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Quoted text here. Click to load it

ça tombe bien, je veux conserver la tension indemme, et n'augmenter que
l'autonomie, et donc, la capacité totale :D

Justement, si je pouvais ne pas toucher aux tensions, ça m'arrengerait
ENORMEMENT.

--
 >o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info /
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Quoted text here. Click to load it

Voilà, c'est cet aspect qui m'intéresse pour le débat.

Je n'ai pas la place de faire un surveilleur; alors, quel serait
exactement le problème d'une mise en // ?

Le téléphone étant allumé 24/7, il consomme en permanence; en soit, ça
évite déjà un soucis (celui des courants circulants entre les accus: le
téléphone n'est jamais éteint).

Je peux, au mieux, insérer une résistance de faible valeur (et je n'ai
vraiment pas de place pour le faire). Le téléphone consomme entre 30mA et
850mA; l'accu fait 1.6A (d'ou l'autonomie de 2h en utilisation intensive
... ).

Je ne demande pas comment résoudre les problèmes; je demande à ce qu'on
m'explique quels problèmes risque d'arriver. Peux-tu détailler ton
problème d'équilibrage ?

--
 >o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info /
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: mise en parallèle d'accumulateurs
DEMAINE Benoit-Pierre formulated the question :
Quoted text here. Click to load it

Lire plus haut (sic....)

Si nos explications ne vous conviennent pas,faite donc comme vous
pensez...

EOT



Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Le Thu, 05 Jul 2012 11:43:38 +0200,
Quoted text here. Click to load it

    C'est bientôt le 14 juillet. On va peut-être avoir droit à un feu
    d'artifice impromptu et non payé par nos impôts ;-)

    JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Quoted text here. Click to load it
du
Quoted text here. Click to load it

C'est pourtant vrai que je n'ai pas vu non plus de vraie explication bien
"scientifique" dans ce thread. J'ai eu l'idée de le faire avec des batteries
au plomb (avec un fusible sur chaque batterie en cas de défaillance de l'une
d'elles), mais apparemment et si je me rappelle bien, ça pouvait être
préjudiciable à l'une d'elles à cause de tensions au repos non identiques
même les deux chargés, mais ici j'ai surtout des batteries récupérées dont
je
n'ai pas l'historique.


-- cLx

Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Le Thu, 05 Jul 2012 19:55:04 +0200, cLx a écrit :

Quoted text here. Click to load it

pas l'historique et aussi l'appairage (même type et même lot de
fabrication)

C'est la même chose où on voit des LEDs en //.
Si elles sont différentes cela se verrait.

Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Quoted text here. Click to load it

Les diodes en // le gros problème c'est que la tension de coude (Vf), si une
led chauffe un peu plus que les autres, Vf va diminuer, et elle va avoir
tendance a absorber une plus grosse part du courant global, et du coup elle
va chauffer d'avantage ... etc.

-- cLx

Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Quoted text here. Click to load it

Selon moi, avec les LEDs, il n'y a pas débat: du série, et jamais de // pure.

J'estime qu'en ajustement de tension, il faut qu'une ligne de LED soit
mise en série avec une résistance qui devra absorber 33% de la tension de
la ligne de LED, soit 25% de la tension totale à fournir (3 portions pour
la ligne de LEDs, une portion pour la résistance); j'ai estimé que c'est
le ratio minimum pour que le coefficient positif de la résistance absorbe
totallement le coefficient négatif de la courbe de réponse de la ligne de
LED ... suffisement pour la ligne complète (LED+R) retrouve une courbure
avec un coef positif. Et alors là, on fait disparaître l'emballement
thermique.

Autrement, faut passer à la régulation active. J'ai déjà publié un schéma
minimale de régulateur de courant en 4 composants (et terriblement
efficace !!! je fous ça absolument partout depuis que je l'ai créé ).

Une fois que la ligne est protégée, là on peux passer au // ...

--
 >o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info /
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Quoted text here. Click to load it

C'est gentil de me réconforter, mais, d'autres estiment avoir déjà fournis
les dites informations. Justifiant donc de laisser ce thread tomber dans
l'oubli.

Quoted text here. Click to load it
dont je
Quoted text here. Click to load it

Pour les gros accus de type plomb voiture ...

La bonne solution est ailleurs. Mon idée est de déconnecter les accus
quand on s'en sert pas; avec des relais par exemple. Pour la reconnexion,
il est impératif de gérer les problèmes de tension. Il faut donc
reconnecter en plusieurs étapes. L'étape finale sera un relais qui laisse
passer la pleine patate. Mais je suggère de rajouter des étapes
intermédiaires: 1 ou 2 autres relais mis en série avec des résistances à
choisir judicieusement ... qui auront le bon gout d'amener
<<progressivement>> tous les accus à la même tension. Ca se joue autour de
1 ohm. Donc, tu peux utiliser des ampoules de phare, ou tout simplement
... du fil sous calibré (avec l'équation bien connue de résistivité du
cuivre en fonction de sa section); il chauffera un peu, mais comme ce
n'est censé fonctionner que quelques secondes ... si il est correctement
sous-calibré, il devrait chauffer sans fondre.

Tu peux rajouter autant d'étapes que tu veux si tu es riche en relais. Je
parle d'étapes de 3 à 10s chacune.

La théorie des fusibles, je la connais, je l'ai pratiquée (sur des
appareils neufs conçus avec cette approche), et ça m'a claqué dans les
mains; donc je la déconseille. Dès que le delta est un peu plus fort que
l'usine a prévu, il fond, et plus rien ne marche. Donc, prévoir une
résistance permettant d'absorber une plus forte puissance.

Les fusibles de gros ampérage ne seront pas assez résistifs pour la mise à
niveau voulue.

--
 >o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info /
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Quoted text here. Click to load it

J'ai déjà essayé, et j'ai pas réussi.

Deux LiPo 4V sur une batterie de voiture 12V, ça a fumé les pattes de
connection en cuivre, mai quel dal d'intéressant. Pas gonflé, pas de
fumée, pas de feu, pas d'explosion autre que celle de la vaporisation du
cuivre.

--
 >o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info /
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Quoted text here. Click to load it

J'avais lu un article expliquant pourquoi il y a des courants circulants
quand on relie entre eux des accus au plomb sans les utiliser.

Je n'ai rien trouvé sur les accus au plomb en // quand on s'en sert, ni
rien d'aucune sorte sur les autres technos (liion, lipo, nicd, autres
variétés).

Donc, j'aurais voulu savoir si le problème des courants circulants existe
potentiellement sur le li-ion (et le lipo au passage tant qu'à faire,
autant m'instruire pour le futur proche), et dans quels cas (en stockage,
en charge, en décharge), comment évaluer ce courant, à quel vitesse il
affecte les accus, et à partir de quand il devient négligeable.

En gros, si ce courant vide, imaginons par exemple, des accus stockés en
un mois, vu que dans mon utilisation, je les cycle toutes les 24 à 72h,
alors ce courant circulant est complètement négligeable pour moi.

Et comme par ailleurs, mon téléphone est en utilisation continu (il est
censé avoir encore 2 ans à vivre), les considérations relatives au
stockage passif peuvent être passées sous silence (sauf à des fins
didactiques, ou illustratives).

Par contre, les considérations sur les courants circulants, si ils
existent, durant la charge, là ça m'intéresse au plus haut point.

Donc, si un site en particulier m'a dit, en un mot, que je peux foncer
dans mon idée, je reste en attente d'éclairements sur beaucoup de détails.

Entre autre, vous m'avez rappelé des potentiels considérations thermiques;
et ça, ça va me poser des soucis. Mon téléphone utilise des accus à 4
connections; je sais (à 99% de certitude) que chaque accu a un numéro de
série, et que le téléphone sait l'identifier; je dois donc travailler sur
le sujet pour voir si j'ai un moyen d'expliquer au téléphone qu'il a 3
accus dans les fesses, de rendre mon montage détectable logiciellement (ce
que je vais faire n'est évidement pas prévu par les développeurs; par
contre, j'ai bien bidouillé dans le soft, donc si mes accus sont
mergeables, je peux faire un soft qui détecte mon montage), et, enfin,
trouver une astuce pour renvoyer au téléphone ... la plus forte des 3
températures.

Les problèmes de température sont critiques pour moi. Mon téléphone passe
souvent en veille, en hivers, quand je le place sur le support voiture,
qui se trouve passablement dans le passage de l'air chaud; l'air chaud
destiné à l'habitacle a plusieurs fois fait passer le tel en sécurité par
surchauffe.

Donc, si quelqu'un sait comment est géré la température sur un accu de tel
à 4 connections, et confirmer qu'il y a bien un bus numérique, et comment
jouer avec, ça m'intéresse au plus haut point (oui, cette question était
absente de mon premier post).

--
 >o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info /
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: mise en parallèle d'accumulateurs
le mercredi 4 juillet 2012 08:00, Benoit-Pierre DEMAINE a écrit:



Quoted text here. Click to load it
  J'ai lu bien des réponses, mais pas toutes. Les problèmes de mise en
parrallèle des accus me font penser a reprendre la question de départ.
Si j'ai bien compris, il s'agit d'augmenter l'autonomie du téléphone
entre deux recharges.

  Pourquoi ne pas se contenter d'un commutateur et de deux chargeurs
supplémentaires pour les deux batteries ajoutées?

avec un peu de chance, tu peux avoir ici le chargeur qui va bien pour
tes accus
http://dx.com/
mots clés de recherche: Charging Dock Cradle
et le sku 34994 est donné comme universel.

Moins de 10 ? de dépense....  Je ne pense pas que ce soit plus compliqué
que le circuit de protection pour chaque accu.
Perso j'ai le sku 59097 pour un Motorola defy.



  A noter que j'ai a jetter un accu Li-ion qui a rendu l'âme après 10
mois d'utilisation. Où le jetter?


--

http://www.youtube.com/watch?v=ugCuhqw0ftU

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬


Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Quoted text here. Click to load it

Parce que je réfléchis au problème de commutation entre deux accus, et en
4 ans, je ne l'ai pas résolu. Il y a deux problèmes sur mon terminal:
- la commutation de la borne + (comment faire en sorte que le saut de
tension de la mourrante, vers la fraiche se passe bien ?)
- la commutation du bus numérique; je sais que les accus ont un
identifiant numérique; tout le téléphone (hard et soft) est prévu pour
qu'un changement d'accu produise un re-init; donc, je pense que le
téléphone réagira très mal si je lui impose un changement d'accu à chaud:
même si je parvenais à résoudre proprement le problème du bus numérique,
je pense que ça conduirait à des bugs hard (dans le POST, ou le firmware
qui gère l'accu) et/ou soft (Android).

Pour la charge, ce n'est pas un soucis: il suffit de commuter le téléphone
sur l'accu le moins chargé. Ca les charge une par une, mais ça évite de
devoir embarquer deux chargeurs externes.

Quoted text here. Click to load it

C'est là que j'ai acheté mes 2 accus en sus, et leur chargeur associé.

Quoted text here. Click to load it

Le but, au cas ou tu ne l'aurais pas compris, est que les 3 accus fassent
corps avec le terminal.

Quoted text here. Click to load it

bacs récupérateurs dans toutes les grandes surfaces (alimentaires et
bricolage), ou boutiques de téléphonie, déchetterie ...

--
 >o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info /
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: mise en parallèle d'accumulateurs
Donc, connexion des accus quand ils sont à pleine charge, car c'est le
point ou un faible courant peut les faire beaucoup changer de tension,
donc, ou un écart de tension donné engendrera le plus faible échange
d'énergie (certes, il y a un courant instantanné non négligeable, mais
l'énnergie échangée sera minime - ce n'est pas le courant qui est
dangereux pour un accu, mais l'énergie: un courant peut être fort, si sa
durée tend vers zero, alors son énergie tend vers zero).

Par contre, il se trouve qu'un des matériaux utilisé pour plusieurs
connexions s'avère fortement résistif, et ce, de manière très gênante.
J'utilise par endroits une feuille de graphite dont l'impédance varie de 1
à 60R selon la pression. C'est à la fois bon et mauvais.

Une faible impédance est bonne, car elle va limite les échanges entre
accus, et absorber les forts appels de courants.

C'est mauvais dans mon cas, car l'impédance est telle qu'elle limite
significativement le courant: quand le téléphone consomme 450mA, seulement
18 sortent des deux accus externes.

Par contre, le truc rigolo, c'est que quand le téléphone est en veille
(écran éteint, CPU au ralentis, mais récepteur GSM allumé), les accus
s'égalisent, et l'accu interne voit sa tension remonter.

Sur le premier essai, aucune énergie n'était sortie des accus externes;
après 18h, l'accu interne était HS (3.2V), et les externes toujours à
4.05. Je viens de refaire toutes mes connexions, et j'espère avoir diminué
mes impédances de contacte (essayez de faire des contactes sans prise, par
effleurement, ou l'accu en sus est sur la coque, et ou la coque se retire
dans un mouvement compliqué, et quand la coque contient des éléments
actifs du terminal: je ne peux pas percer la coque, à peine me coller dessus).

Donc pour l'instant:
- c'est rigolo, de voir la tension remonter après avoir laissé l'écran
éteint 30mn
- c'est vexant, de voir que j'ai des connexions qui font croire à mon
voltmètre, et mon testeur de continuité que j'ai des contactes, mais qu'en
pratique, je ne peux pas faire passer de courant dedans
- le principe marche
- la connexion des accus s'est très bien passée
- je n'ai gagné aucune autonomie

--
 >o_/ DEMAINE Benoit-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info /
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work \_o<

We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.

Site Timeline