Ingénieur - Page 6

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Re: Ingénieur
Le Thu, 26 Sep 2013 07:49:51 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    On est à beaucoup plus que 500 mA. De toute façon, le problème de
    fond n'est pas là. Un régulateur linéaire, ça se fait sur un tableau
    noir lorsqu'on comprend comment fonctionne un transistor.

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Wed, 25 Sep 2013 09:19:15 +0200, Pascal06 a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Quand un arbre tombe, il fait un grand fracas.
Quand 100 graines d'arbres germent, il n'y a aucun bruit.

Je suis assez surpris de voir de jeunes ingénieurs au diplôme tout juste  
sec se lancer dans la création d'entreprise. Qu'il n'y ait a terme qu'une  
seul sur 100 qui survive, c'est déjà construire l'avenir.

Je suis a 3 ans de la retraite mais je reste optimiste avec la  
combativité que je vois autour de moi ou plutôt autour de mes enfants.



--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Re: Ingénieur
Le Wed, 25 Sep 2013 17:23:50 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    Moi, entre autre, j'audite le fameux CIR et je ne vois parmi ces
    jeunes créateurs que des gens dont le but est de faire le maximum de
    pognon en un minimum de temps, pas de construire une entreprise
    pérenne. Leur but est de vendre leur boîte rapidement avec un
    maximum de plus-value. La plupart sont mauvais techniquement et savent
    bien embobiner des gens qui ne comprennent pas tout. Je ne dis pas qu'il
    n'y a que cela, mais cela représente l'immense majorité.
    Malheureusement.

    D'autant que pour créer une entreprise en France ou simplement être
    à son compte, il faut être sacrément fou vus les risques, le manque
    de reconnaissance et la fiscalité.

    Cordialement,

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Wed, 25 Sep 2013 17:28:31 +0000, JKB a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Il y a ça, aussi:
http://almandinfrance.jp/
 24 ans, la fondatrice, diplômée de l'ENSMM et de la TDU (japon).

a partir d'un petit pavillon de Seine et Marne...

C'est vrai que j'ai souvent affublé du terme de chasseur de subvention  
certains qui collent a ton descriptif, on ne voit qu'eux mais ils ne sont  
pas les seuls. Sans bruit, alors que des vieux préfèrent laisser mourir  
leur entreprise, l'avenir est en train de germer.

Et crois-tu que les ancien entrepreneurs n'étaient pas avide de succès  
rapide et d'argent facile?



--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Re: Ingénieur
Le Wed, 25 Sep 2013 18:11:13 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    Les vieux laissent mourir leurs entreprises parce qu'ils y sont
    contraints par la fiscalité. Il vaut mieux fermer et liquider
    (IS+IR) que de vendre et se prendre la plus-value au passage ou de
    donner à ses enfants (sucession). C'est un choix de société, pas un
    choix d'entrepreneur.

Quoted text here. Click to load it

    Si. Mais il y a encore quelques années, tu ne trouvais pas d'argent
    facilement lorsque tu avais une idée fumeuse (et même lorsque tu
    avais une idée géniale que tout le monde a repris par la suite).
    En d'autres termes, il y a encore vingt ans, une entreprise lorsque
    tu la débutais te coûtais réellement de la sueur. Beaucoup plus
    qu'actuellement, d'autant plus que tu jouais avec ton argent et que
    tu n'avais pas le droit à l'erreur. Aujourd'hui, un 'startupeur'
    joue avec celui des autres. Ça change un petit peu la donne.

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Wed, 25 Sep 2013 19:00:38 +0000, JKB a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Mieux vaut appauvrir l'état que s'enrichir...
Je ne crois pas un seul mot de ce laïus. C'est seulement que beaucoup de  
vieux entrepreneurs sont simplement incapable d'envisager la succession  
et quand vient l'idée, la boîte est déjà morte.
  

--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Re: Ingénieur
Le Wed, 25 Sep 2013 19:31:23 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    Détrompe-toi. Un entrepreneur au statut de TNS (et je sais
    PARFAITEMENT ce qu'est le statut, j'en suis un) touche à sa retraite
    à peu près 30% de son revenu net annuel _moyen_ sur ses années
    d'activité. Ça ne fait pas beaucoup. C'est pour cela qu'il y a des
    boîtes avec des patrons très âgés parce qu'ils ne peuvent pas partir
    à la retraite, rarement parce qu'ils n'envisagent pas la succession.
    Si tu n'as pas réussi à investir dans du locatif ou à
    te payer une retraite Madelin, tu es _réellement_ dans la merde à ta
    retraite. Et c'est pour cela que tu trouves aussi des petits
    commerçants de 80 piges derrière un comptoir, parce que c'est la
    même chose pour eux.

    Pour te fixer les idées, j'ai la dernière simulation de la CIPAV,
    l'une des caisses de retraite des TNS. À 68 ans, âge de mon départ à taux
    plein, j'aurais (si j'arrive à maintenir mon CA) 860 euros bruts par mois,
    base et complémentaire. Et mon CA mensuel personnel tourne autour de 8000
    euros HT. Rassure-toi aussi, une fois que je vire les charges (non
    déductibles en grande partie cette année, la bonne blague) et l'IR,
    il ne reste de loin pas un statut de cadre pour au bas mot 45 heures
    de boulot par semaine et un bac+8. Je ne sais pas si à 68 ans, je tiendrai
    encore le coup, mais c'est un autre débat.

    S'il vend sa boîte, il passe sur les plus-values et l'IR. Il ne
    reste rien. S'il passe à des successeurs, pareil. Il a intérêt
    fiscalement à fermer parce que cela lui coûte moins cher. C'est un
    scandale français mais c'est comme cela (tout comme la
    défiscalisation de l'ISF dans le capital social des PME pour le
    même genre de raisons).

    Tu peux donc traiter mon discours de laïus. Ça ne changera pas le
    problème. La CGPME (dont je fais partie) se bat pour faire changer
    les choses, mais comme il faut bien trouver de l'argent là où il se
    trouve, ce n'est pas demain que ça va changer. Et le nombre de
    boîtes bénéficiaires avec des gens de valeurs qui ferment sur ces
    problèmes est loin, mais alors vraiment loin d'être négligeable.
    Mais il ne faut surtout pas le dire, ça ne va pas dans le sens d'une
    vérité établie.

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Wed, 25 Sep 2013 21:08:47 +0000, JKB a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Je ne connais rien de ce secteur là. Les informations que je possède sont  
au sujet d'entreprises qui dépassent largement le million annuel et  
quelque fois bien plus. C'est plutôt dans l'industrie et en Auvergne.

Vendre une entreprise de moins de 100000 euros de CA annuel, est-ce  
possible? Si en plus elle est basée sur le savoir de son fondateur, ça me  
semble encore plus aléatoire.

Donc ce que je disais ne s'applique pas a ces activités isolées de TNS  
mais aux bonhommes qui ont quelques dizaines de salariés et qui auraient  
pu vendre leur entreprise 10 fois dans les 20 dernières années.


--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Re: Ingénieur
Le Wed, 25 Sep 2013 21:47:54 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    Je parlais de mon CA _personnel_, pas celui de mon entreprise qui
    dépasse le chiffre que tu donnes et que je n'ai pas les moyens de
    vendre (alors qu'il y a des acheteurs). Tu le dis toi même, tu ne connais
    rien à ce secteur-là, donc ne parle pas de problèmes que tu ne
    connais pas.

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Thu, 26 Sep 2013 06:02:10 +0000, JKB a écrit :

Quoted text here. Click to load it

  C'est là où je ne comprends pas la logique. J'ai vu quelques sessions  
dont une dans le monde de l'électronique a des tarifs qui posent plus des  
problèmes d'isf que de dénuement.
  C'est le monde des travailleurs non salariés isolés que je ne connais  
pas.


--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Re: Ingénieur
Le Thu, 26 Sep 2013 07:37:11 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    Eh bien, figure-toi que le monde des travailleurs non salariés est
    celui de la majorité des patrons de PME qui font entre 100 000 et
    1 000 000 d'euros de CA depuis les réformes de Mitterrand en 1982.
    Il y a des statistiques là-dessus à l'INSEE, elles sont publiques et
    je te les laisser chercher.

    Pour eux, la retraite est un graal qu'ils n'atteindront jamais parce
    qu'entre les plus-values, l'ISF qui passe (oui, la ligne comptable
    fonds propres se transforme en patrimoine qui n'est plus un outil de
    travail, donc paf, l'ISF), leur retraite misérable ne leur suffit pas.
    Continuer à bosser tant qu'ils le peuvent n'est _pas_ un choix.

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Thu, 26 Sep 2013 08:18:09 +0000, JKB a écrit :

Quoted text here. Click to load it

J'ai du mal a associer ISF et retraite misérable... Excuse moi, je vois  
de l'indécence dans ces propos.
Les cercueils n'ont pas de poche et le patrimoine peut parfaitement être  
utilisé pour ses vieilles années. Le seuil de l'ISF permet plus de 20 ans  
a 65000 euros de dépenses annuelles, où est-ce misérable?.


--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Re: Ingénieur
Le Thu, 26 Sep 2013 09:04:15 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    Je vais te donner un scoop. En 2005, j'ai payé l'ISF et j'ai bouffé
    aux restos du coeur. L'ISF est un impôt qui est calculé sur un
    patrimoine _potentiel_ à savoir le prix de ton appartement si tu le
    vendais (dans ce cas, tu vas coucher sous les ponts ?), de lignes
    comptables sur ton bilan en plus de patrimoine mobilisable, bref,
    d'argent que tu n'as pas forcément en trésorerie. Tu peux très bien
    être imposable sur l'ISF et ne pas avoir de revenus importants. Tu n'as
    certainement jamais entendu parler du problème lié à la flambée des
    prix du foncier à l'Île-de-Ré et des retraités non imposables sur le
    revenu et dont la majorité des revenus annuels passaient en ISF !

Quoted text here. Click to load it

    Tu viens juste de prouver que tu ne sais pas ce qu'est l'ISF ni
    comment il fonctionne. Renseigne-oi un peu, on pourra avoir une
    discussion intéressante après cela.

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Thu, 26 Sep 2013 09:44:13 +0000, JKB a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Il y a là une anomalie conjoncturelle. Le simple fait de vendre une  
partie de son patrimoine apporte a la fois de l'argent pour vivre et une  
sortie de l'ISF.  
Je suis fils de paysan et je vois très bien ces vieux assis sur leurs  
terres acquises au prix de leur sueur et incapable de seulement envisager  
de les vendre. Pour ceux qui n'ont pas d'héritiers, ça fera le bonheur de  
la collectivité. Vendre et vivre sur le fruit de cette vente est la seule  
chose a faire, les habitudes de dépense font qu'il n'est plus question de  
20 ans pour épuiser les fonds mais de 40 à 50 ans. S'apitoyer sur ces  
gens là, c'est disserter sur la faim dans le monde pendant un repas chez  
Trois Gros.  

Quand je me suis approché de ce seuil, j'ai choisi de dépenser...
Et je dis qu'il vaut mieux avoir des revenus que du patrimoine mais en  
fait le vrai, le seul patrimoine, c'est le savoir. A nous ensuite de  
l'utiliser de façon pertinente et de le mettre a jour.  


--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Re: Ingénieur
Le Thu, 26 Sep 2013 11:20:54 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    Tu as la comprenette bouchée à l'émeri. L'IR, la plus-value, la
    succession, ce sont des impôts sur tes _revenus_. Tu ne peux donc
    pas payer plus de ces impôts que tes revenus réels. Pas l'ISF. Un type
    qui vend sa boîte à 65 ans peut très bien en deux ou trois ans,
    payer plus d'impôts que ses revenus sur la même période.

    Si tu n'arrives pas à comprendre cela, je devrais écrire si tu ne
    _veux_ pas comprendre ça, je ne peux rien pour toi puisque ta
    position est du ressort de l'idéologie.

Quoted text here. Click to load it

    Visiblement tu es salarié. Tu n'as jamais payé l'ISF et tu es très
    content de ne pas savoir ce que c'est, ni ce que sont les
    obligations fiscales d'un patron de PME et encore moins à quelle
    sauce il est mangé. L'ISF, pour la majorité des
    entrepreneurs, c'est un impôt sur les plus-values _potentielles_ qui
    ne se traduit jamais pas un crédit en cas de moins-values (comme
    c'est bizarre), et c'est un impôt qu'il est obligé de payer parce
    qu'il n'a pas les moyens de dépenser pour y échapper. Il ne sait pas
    de quoi demain sera fait, lui, et n'a aucune couverture sociale en
    cas de coup dur. Il joue avec ses biens propres et
    il lui faut un tapis de sécurité ne serait-ce
    que pour pouvoir licencier tous ses salariés en cas de coup dur
    (oui, je te donne un scoop, les charges URSSAF sont du domaine des
    charges personnelles, relis la règlementation et essaie d'en
    comprendre les implications. Il y a des patrons de PME qui terminent
    à la rue à cause de ce _personnelles_).

    Maintenant, reste sur ta position, compare les terrains des paysans
    à la vente d'entreprises (cela n'a juste rien à voir en terme de
    fiscalité). C'est à cause de ce genre de raisonnement mené par les
    gouvernements successifs français depuis un peu plus de trente ans
    que le tissu des PME françaises est ténu là où il existe une
    foultitude de PME de tailles intermédiaires (400 à 500 salariés)
    dans les pays limitrophes.

    Fin de la discussion,

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Thu, 26 Sep 2013 11:35:33 +0000, JKB a écrit :

Quoted text here. Click to load it

http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/877-isf-exoneration-des-biens-professionnels




--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Re: Ingénieur
Le Thu, 26 Sep 2013 11:47:48 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    Merci de nous faire voir que tu ne comprends rien. Une fois que le
    petit patron a vendu sa boîte, le capital qu'il en retire _n'est
    plus exonéré car plus considéré comme un bien professionnel_ ! Il se
    prend en pleine poire la double peine sur les revenus (une année
    sauf à demander un étalement pour revenus exceptionnels mais le
    montant reste au final le même sauf à ce qu'il passe l'arme à gauche
    avant la fin de l'étalement) et sur le nouveau patrimoine (toutes
    les années jusqu'à extinction dudit patrimoine).

    Autre chose : le petit patron, il doit avec les réformes Mitterrand
    avoir un bas de laine. Ce n'est pas non plus un bien professionnel.
    S'il est propriétaire de sa maison/son appartement/sa niche/son
    dessous de pont, la première tranche de ISF arrive très vite (et est
    aussi bouffée très vite s'il a une dizaine de salariés.

    Par ailleurs, un conseil, hein, prends tes infos au moins sur
    légifrance sauf à vouloir avoir de grosses surprises au vu de
    l'instabilité fiscale française. Enfin, je dis ça je dis rien et je
    ne vois pas pourquoi je perds encore du temps à te répondre. Tu es
    convaincu d'avoir raison, je te laisse donc avoir raison.

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Thu, 26 Sep 2013 12:11:32 +0000, JKB a écrit :


http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/877-isf-exoneration-
des-biens-professionnels
Quoted text here. Click to load it

Bien sur, et alors?  
L'argent obtenue de la vente peut tout aussi être utilisée pour compenser  
une retraite que tu as qualifiée de «misérable».
Encore une fois, les cercueils n'ont pas de poche et il faut manger tous  
les jours et avoir un logement confortable.  
Sans revenus, il ne reste que l'utilisation de son patrimoine, je ne vois  
pas en quoi ce serai une chose inaliénable qu'il indispensable de  
conserver en l'état dans le seul but de le voir croître.

La retraite «misérable» n'est que le fruit d'une certaine imprévoyance.  
Il y a depuis longtemps des dispositifs vantés par les ennemis de feu un  
président pour assurer des revenus sur la base de capitalisations  
diverses. Mais il faut accepter de voir ses revenus de la période active  
réduits de façon significative.


C'est l'association ISF et misérable que je trouve indécente. Après, tout  
le reste n'est que manière de voir. Je dis que, avec le seuil à 1,3M  
d'euros, il y a de quoi vivre sans revenus de longues années en laissant  
fondre le capital. Même que certains arrivent aussi a le faire fructifier  
quand même.

Quoted text here. Click to load it
Le bas de laine est la base de toute vie prospère, cf Guizot.  
Le petit patron, pour moi, ne part pas retraité avec un patrimoine du  
niveau du seuil de l'ISF. Il est dans une position bien plus précaire que  
la mienne ou même que bien d'autres salariés moins bien lotis. J'ai  
souvenir d'un charcutier qui avait moins d'argent pour lui que le salaire  
de son ouvrier.

Quoted text here. Click to load it
Là encore, on ne peut argumenter du risque qui justifie les gains  
importants et les déplorer quand la performance n'est plus là.  



--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Re: Ingénieur
Le Thu, 26 Sep 2013 13:08:55 +0000 (UTC),
Quoted text here. Click to load it

    Mais est-ce que tu sais de quoi tu parles ? Des petits patrons comme
    moi qui arrivent à facturer 8000 HT euros sur sa personne par mois, je
    n'en connais pas beaucoup. Et avec ce CA, je n'ai pas les moyens de
    me payer ne serait-ce qu'une prévoyance me donnant 45 jours de
    carence. Pourtant, il paraît que je suis un nanti. Alors la retraite
    Madelin qui réduit de façon significative ses revenus, ça me fait marrer,
    parce que si je prennais une retraite Madelin, j'aurais un revenu
    négatif. Investir dans la pierre me collerait immédiatement la
    première tranche d'ISF dans la vue et j'ai déjà donné. Le
    petit patron, comme tu le dis, touche en moyenne moins que le
    salaire médian de son entreprise (source INSEE). C'est bien de
    s'ériger donneur de leçon sans avoir une idée de ce qu'il reste dans
    les poches d'un patron de PME à la fin du mois. Tu serais réellement
    surpris.

Quoted text here. Click to load it

    Tu n'est pas concerné par le problème. Permets-moi de te dire que
    tes propos sont indécents pour tous ceux qui sont des petits patrons
    avec statut de TNS. Le petit patron avec statut de TNS ne peut pas
    (sauf à toucher 200 000 euros bruts par ans) investir dans du
    dispositif Madelin. Quant aux 1,3M d'euros, il est _très_ vite
    atteint dès que tu as un appartement dans une grande ville et que tu
    vends une entreprise fonctionnant bien.

Quoted text here. Click to load it

    Encore une fois, tu ne sais pas de quoi tu parles. Va rechercher ce
    que signifie "charges personnelles". Cela signifie, parce qu'il faut
    te faire un dessin, qu'un patron de PME doit avoir sur
    ses comptes un an de salaire chargé pour chacun de ses salariés sauf
    à être à la rue en cas de faillite ou d'arrêt d'activité. J'ai un voisin
    imprimeur qui n'a pas trouvé de repreneur et qui avait oublié ce détail.
    Il avait un appartement, une boîte avec 20 salariés. Aujourd'hui, il vit
    avec sa femme dans une caravane.
    
Quoted text here. Click to load it

    Je n'ai jamais dit cela. J'essaie simplement de te faire comprendre
    qu'une fois que les impôts sont passés, il ne lui reste rien et
    qu'il n'a pas intérêt à s'arrêter. Mais comme tu as des oeillères,
    autant souffler dans une contrebasse pour faire de la musique.

Quoted text here. Click to load it

    C'est bien de se contredire en aussi peu de lignes.

Quoted text here. Click to load it

    Les gains ? Quels gains ? En dehors de deux ou trois startups qui
    brassent du vent, cela fait des années qu'il n'y a plus de
    trésorerie dans les entreprises. Le petit patron est même un
    imbécile qui joue ses biens personnels pour donner du boulot aux
    autres. Parce qu'en sachant que sa rémunération est inférieure pour
    90% des entreprises au salaire médian de la même entreprise, la
    notion de gain est particulièrement relative.

    Au fait, bienvenue dans ma boitakon.

    JKB

--  
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Ingnieur
Le Thu, 26 Sep 2013 13:47:33 +0000, JKB a écrit :

Quoted text here. Click to load it

C'est beau l'altruisme...  
Comme si la constitution d'un patrimoine et passer nombre de dépenses  
privées dans la comptabilité de l'entreprise ne représentait rien.


--  

http://www.youtube.com/watch?v=Mq-LpAKuhDs

    Philippe Vessaire  Ò¿Ó¬

Site Timeline