Fiabilité d'un relai alimenté en permanence

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Bonjour,

Pour assurer une fonction de sécurité, je dois alimenter un relai (type
2RT, montage PCB) en permanence.

J'ai peur pour sa fiabilité à long terme... sera-t-il capable de décoller
après par exemple 2 ans de collage en continu? Ne va-t-il pas trop
chauffer?

Merci pour vos retours d'expérience
Bertrand

Re: Fiabilité d'un relai alimenté en permanence
Bertrand a ecrit
Quoted text here. Click to load it

bonjour
pas de mystere dans cette problematique :
ça passe inevitablement par :
- le dimensionnement
- la redondance
- le sourçage

selon le "vrai" besoin reel (qui est ? ) :

Utiliser des relais scellés sous gaz neutre (genre utilisé en aero)
en mettre (au moins) deux de sources differentes commandés
identiquement avec les RT en // ou en serie selon la contrainte de
securité.

Les contacts des relais souffrent essentiellement en continu du
phenomene d'arc lors des phases de commutation sur charge etablie, la
migration chimique ou metallique inter-contacts est quasi nulle à
l'echelle de 2 ans.

Vu d'un contact T, il n'y a pas de contraintes tres differentes qu'un
contact R, la pression aux points de contacts etant essentiellement
mecanique et compensée elastique.

Rvl



Re: Fiabilité d'un relai alimenté en permanence
Bonjour,
 
Quoted text here. Click to load it

Merci pour ta réponse.

J'explique mon application: refaire (à moindre coût) le coffret
electrique d'une pompe de relevage, en utilisant les élèments mécaniques
existants (1 pompe HS donc on l'oublie, 1 pompe restante, 1 flotteur de
niveau, 1 flotteur d'alarme).

Outre la protection et la commande classique du moteur (triphasé), à
savoir des fusibles + un relai 3 poles + un disjoncteur spécial, je
compte faire un circuit de commande et de contrôle à base de relais (pour
la fiabilité, je souhaite éviter l'electronique - j'ai posté ma question
initiale dans ce groupe car je pense qu'au sujet de la fiabilité des
relais il y a des connaisseurs ici).

Un relai pour l'alarme (buzzer + arrêt du relai de puissance) qui s'auto-
colle (il alimente sa bobine tout seul quand il passe en T), et un relai
pour commander le gros relai de puissance.

Comme je ne connais pas encore la "polarité" des flotteurs (NC/NO, chacun
n'ayant que 2 fils), il est possible qu'un des relais soit collé en
permanence et décolle de temps en temps. J'envisageais aussi l'ajout d'un
troisième relai d'alarme (ladite fonction de sécu, détectant la fusion de
fusibles) d'où ma question.

Quoted text here. Click to load it

A mon avis, pour cette application, c'est "overkill" :)

Quoted text here. Click to load it

Et à l'échelle de 10 ans?
Je me donne comme objectif de faire une installation qui dure une dizaine
d'années, sans maintenance de la partie electrique (pour les pompes c'est
une autre histoire).

Quoted text here. Click to load it

C'était effectivement une question sous-jacente; je me demandais si un
relai collé en permanence n'aurait pas tendance à perdre son "élasticité"
et donc sa capacité à décoller.

Merci encore et joyeuses paques :)
Bertrand

Re: Fiabilité d'un relai alimenté en permanence
Bertrand a ecrit
Quoted text here. Click to load it

OK
Peut etre surement, mais c'etait un debut de reponse à un exposé assez
succint :oÞ


Quoted text here. Click to load it
Sur du "standard" c'est +/- Epsilon !

Quoted text here. Click to load it

Alors il faudra profiter des visites "regulieres" des pompes pour
(re)verifier l'etat de la "commande" et definir une procedure de test
et/ou de (re)qualification de la commande !

"Ma solution à moi que j'ai"  pour une problematique domestique pas
vraiment electroniquement differente :

Realiser (au moins) 2 "circuits" à l'identique et apres test/validation
"archiver" sous film plastique avec :
- la doc de "à quoi ça sert et comment ça s'installe "  :oÞ
- un sachet dessicant
-- et surtout ne pas oublier où le spare est dispo :oÞ

Rvl



Re: Fiabilité d'un relai alimenté en permanence

Quoted text here. Click to load it

L'aspect rémanence (légère aimantation du noyeau fer) est possible.
Mais je ne pense pas qu'il surpasse la force du ressort (ou autre
système) qui le fera revenir au repos une fois l'alimentation retirée.
J'ai eu l'occasion de 'croiser' des relais de sécurité ou la position
repos est assurée par... la gravité terrestre (pas de ressort donc).
Et d'autres relais ou c'était un aimant permanent qui ramenait
l'armature mobile au repos.

Je serais plus attentif à la qualité des contacts, s'il sont peu
sollicités (nb d'ouverture/ferméture, courant traversé) ils auront
tendance à s'isoler. Si le courant n'est pas trop important, le
top serait d'utiliser des RLS (relais avec ILS/Interrupeur à Lame
Souple, sous verre / gaz inerte).

Pour limiter l'échauffement, on peut mettre en série une résistance à
déterminer pour assurer un courant de maintien suffisant auquel on
applique un 'coefficient de sécuité'. Cette résistance sera doublé
d'un condensateur en paralelle pour assurer l'excitation correcte
à la mise sous tension.


Jean-luc

Re: Fiabilité d'un relai alimenté en permanence

Quoted text here. Click to load it
===============
On choisit d'utiliser de préférence  son contact  R ou T surtout  pour
minimiser  la consommation.
La garanti de la fiabilité d'un relais , est déterminée par le nombre de
manoeuvres qu'il peut supporter.
Si ses autres caractéristiques correspondant à son utilisation  ne sont pas
dépassées (adaptées  la nature et fréquence du courant qu'il contrôlera  ,
son pouvoir de coupure  etc ... ) et si  l'alimentation de la bobine est
nominale (et également adaptée à la nature de son courant de travail )
aucune raison pour qu'elle  surchauffe , sauf évidemment incident sur
l'alimentation auquel cas  on peut ajouter un composant  de protection.




Re: Fiabilité d'un relai alimenté en permanence
Le Thu, 08 Apr 2010 07:34:25 +0200, "Pierre-François (f5bqp_pfm)"

Quoted text here. Click to load it

... et non, pas dans son cas...
Le relais bistable ne reviendra pas à sa position
de repos en cas de coupure d'alimentation.

Le principe du relais qui retombe en cas de coupure
d'alimentation, c'est un classique rapide à mettre en
oeuvre.

Cela ne pose pas de souci particulier. Je dispose d'alarmes
sur ce principe depuis près de 20 ans et tout va pour le
mieux (Sirènes d'alarme automobile reconvertie en sirènes
alarme d'habitation autoalimentées).

Cordialement,
Ludovic
http://inforadio.free.fr


Re: Fiabilité d'un relai alimenté en permanence
Quoted text here. Click to load it

Quel est l'aspect sE9%curitaire ?
S'il a un rapport avec la protection humaine, il y a
une catE9%gorie de relais prE9%vu pour.

--
-Stan

Re: Fiabilité d'un relai alimenté en permanence
Bonsoir,

Quoted text here. Click to load it

Est ce que "ne pas se faire frapper par le propriétaire des objets
entreposés dans la zone à protéger des innondations en cas d'innondation"
ca compte dans la protection humaine ??

;) ;)

Bertrand

Re: Fiabilité d'un relai alimenté en per manence
Quoted text here. Click to load it

dans le doute, oui :-)
obligation de moyens, tout C3%A7a...

Quoted text here. Click to load it
yg
--20%
http://ygdes.com / http://yasep.org

Re: Fiabilité d'un relai alimenté e n permanence
Stan a écrit :
Quoted text here. Click to load it
Bonjour,

l'utilisation d'un relais collé en permanence n'est pas forcement
nécessaire.

si je comprends, c'est plus le fait que tu n'aies pas le choix du
contact (poire de niveau) qu'un choix technique !

en gros, n'importe quel relais sérieux peut convenir. tu vas chez
télémecanique, merlin ou finder et tu trouveras ton bonheur.

assures toi qu'ile est bien prévu pour être alimenté 100% du temps.

qu'il faille coller ou décoller, le problème du coincement reste le même.

la probabilité d'une défaillance peut tout aussi s'appliquer à la poire
et au buzzer.

JJ

Re: Fiabilité d'un relai alimenté en permanence
Salut,

Quoted text here. Click to load it
 
En fait c'était un moyen naif de créer une alarme en cas de coupure
d'alimentation (par disjoncteur ou fusible). Depuis j'ai appris qu'il
existe des disjoncteurs avec contact auxiliaire qui permet justement de
detecter ce type de problème.

Plus besoin du relai.

Quoted text here. Click to load it

Disons que c'était aussi pour évoquer le problème, parce qu'une fois que
j'ai commencé à me poser une question, même si j'ai contourné le problème
initial, je continue à chercher une réponse!

++
Bertrand

Re: Fiabilité d'un relai alimenté en per manence
Le 03/04/2010 12:59, Bertrand a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Moi j'utiliserai un relais bistable.

pf


Site Timeline