Effet Hall et signe des charges

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Bonjour,

Le sens de la  tension de  Hall permet de déterminer le signe des charges
qui constituent  le courant électrique.

Voir par exemple:
http://www.physique.usherbrooke.ca/fournier/enseignement/guides/Hall-PF.pdf

Or je n'ai jamais vraiment compris cela car les charges positives (les trous)
n'existent pas vraiment. Ce sont toujours des e- qui circulent et qui
subissent la force magnétique. f = -eV^B

qqun a t'il une explication ?

merci




Re: Effet Hall et signe des charges
Le 01/10/2010 17:45, ast a écrit :
Quoted text here. Click to load it

En idéation corpusculaire, tu aurais raison.
Mais y a-t-il un mot de vrai dans l'idéation corpusculaire ?

--
La science se distingue ainsi des autres modes de transmission des
connaissances : nous croyons que les experts sont faillibles, que les
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Effet Hall et signe des charges
On Oct 1, 5:55A0%pm, jc_lavau

Quoted text here. Click to load it
27FJ7A
Quoted text here. Click to load it

Pour passer de "charge" E0% "trou" il suffit d'inverser le signe, non ?

| En idE9%ation corpusculaire, tu aurais raison.
| Mais y a-t-il un mot de vrai dans l'idE9%ation corpusculaire ?

Celle-ci est assez valable pour la plupart des E9%lectroniciens.

Re: Effet Hall et signe des charges
Jean-Christophe a tapoté du bout de ses petites papattes :
Quoted text here. Click to load it
http://www.google.com/url?sa=D&q=http://www.physique.usherbrooke.ca/fournier/enseignement/guides/Hall-PF.pdf&usgAF%QjCNFpHhDYC_zYdpDIuNN2BCie27FJ7A
Quoted text here. Click to load it

C'est d'ailleurs le plus gros problème de l'électronicien qui
s'intéresse aussi à la physique. La notion de trou, pour le physicien,
est une vue de l'esprit alors que celle d'électron est quasiment
concrète. Ca m'a d'ailleurs fait des ennemis à l'école que tu sais. ;)

--
LeLapin



Re: Effet Hall et signe des charges

Quoted text here. Click to load it

Une recherche sur " idéation corpusculaire" sur google ne renvoit pas
grand chose, à part en 1 ère position votre site internet "Quantique
pour les nuls"


Re: Effet Hall et signe des charges

Quoted text here. Click to load it

Ah, tout ce que google a trouvé vient de vous !
Vous êtes le seul a utiliser cette expression


Re: Effet Hall et signe des charges
Le 01/10/2010 20:55, ast a écrit :
Quoted text here. Click to load it

En psycho cognitive et en psychiatrie, voici une définition (sommaire) :

L'idéation représente, d'un point de vue psychologique, la formation et
l'enchaînement des idées.

La formation des idées apparaît dans notre conscience avec le décodage
de certain influx nerveux engendrés par des évènements extérieurs (les
cinq sens) ou par réminiscence, souvenirs, rêves (ce qu'on possède déjà
en nous et qui peut surgir de l'inconscient). Ensuite, l'enchaînement
se fait par affirmation ou infirmation d'une hypothétique continuité ou
rupture, ou encore, d'une relative correspondance ou différence entre
divers éléments naissants/déjà nés d'une formation d'idées. L'idéation
peut être d'ordre rationnel, émotionnel ou combiné.

Fin de citation.

Les modes d'idéations paranoïaques sont un peu plus étudiés que
d'autres, car ils sont vraiment déroutants, et épuisants.
Confère le théâtre de Luigi Pirandello.

La petite clique qui a pris le pouvoir sur la physique théorique en
1927, et qui l'a conservé depuis, s'est cramponnée à l'idéation
corpusculaire, et à son nègre-blanc de "dualité onde-corpuscule", non
pas pour quelque raison scientifique - c'est intenable - , mais pour
des raisons territoriales, pour marginaliser complètement le seul
concurrent sérieux : Erwin Schrödinger.

Si l'effet Hall dans les semi-conducteur de type p prouve que ce sont
les trous qui sont les porteurs de charge mobiles, il ne reste plus
qu'à l'accepter, et tâcher d'en faire la modélisation théorique.

Je suggère, mais je n'ai pas prouvé, que c'est le trou qui a une
équation d'onde, avec vitesse de phase et vitesse de groupe, et qui a
une certaine liberté à l'énergie de Fermi du cristal. Quant à sa masse
effective, c'est une question fort complexe, où tu n'es pas au bout de
tes surprises.

--
La science se distingue ainsi des autres modes de transmission des
connaissances : nous croyons que les experts sont faillibles, que les
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Effet Hall et signe des charges
Le 01/10/10 17:45, ast a écrit :

Quoted text here. Click to load it

J'en parlerai aux protons.

Quoted text here. Click to load it

Oui : dirais-tu qu'une bulle n'existe pas, que ce n'est pas une bulle
qui monte mais des molécules d'eau qui descendent ?

--
Christophe Dang Ngoc Chan
snipped-for-privacy@wanadoo.fr

Re: Effet Hall et signe des charges

Quoted text here. Click to load it

On a encore jamais vu un proton circuler dans un conducteur


Quoted text here. Click to load it
monte mais des molécules
Quoted text here. Click to load it

?


Re: Effet Hall et signe des charges
Le 01/10/10 20:49, ast a écrit :
Quoted text here. Click to load it

Je répond à la phrase "les charges positives n'existent pas vraiment".

Quoted text here. Click to load it

Bon voilà, le problème est là.

Si tu comprend qu'un déplacement de matière dans un sens est équivalent
au un déplacement de vide dans l'autre sens, tu auras avancé.

--
Christophe Dang Ngoc Chan
snipped-for-privacy@wanadoo.fr

Re: Effet Hall et signe des charges

Quoted text here. Click to load it
déplacement de vide
Quoted text here. Click to load it

La force de Lorentz f = qV ^ B s'applique aux charges qui se déplacent,
les électrons, et pas aux trous qui eux restent immobiles, même si de loin
on a l'illusion d'un déplacement des trous.


Re: Effet Hall et signe des charges
Le 04/10/2010 20:29, ast a écrit :

Quoted text here. Click to load it

Que les dieux t'inspirent une meilleure réplique !

--
La science se distingue ainsi des autres modes de transmission des
connaissances : nous croyons que les experts sont faillibles, que les
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Effet Hall et signe des charges

Quoted text here. Click to load it


Apportez une contribution au lieu de vous gausser !

Croyez moi, je ne suis pas le seul à ne pas comprendre comment
la force de Lorentz peut s'appliquer aux trous comme cela
est montré par l'effet Hall avec un semi conducteur dopé p.


Re: Effet Hall et signe des charges
  04/10/10 12:53, ast:

Quoted text here. Click to load it

Donnez-moi 10 ans, et je vous explique :)


Re: Effet Hall et signe des charges

Quoted text here. Click to load it

Il vous faut étudier la théorie quantique des solides


Re: Effet Hall et signe des charges
  04/10/10 13:14, ast:
Quoted text here. Click to load it




Oui, je viens de voir ça.
20 ans, alors.

Re: Effet Hall et signe des charges
Le 04/10/10 21:14, ast a écrit :

Quoted text here. Click to load it

On peut aussi comprendre ça avec les mains.
En comprenant, par exemple, que l'on peut définir des forces qui
s'exercent sur les bulles (poussée d'Archimède) alors même qu'elle ne
contiennent pas de matière (ou si peu).

--
Christophe Dang Ngoc Chan
secouriste bénévole, moniteur
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Effet Hall et signe des charges

Quoted text here. Click to load it

Une première surprise est venue du fait que certains matériaux ne possédaient
pas le bon signe de porteur de charges, celui-ci était positif au lieu d'être
négatif !
C'est la théorie quantique des solides qui a donné la solution de cette énigme,
la conduction dans les semi-conducteurs pouvant se faire par des trous positifs.

http://www.futura-sciences.com/fr/definition/t/physique-2/d/effet-hall_4715 /







Re: Effet Hall et signe des charges
Le 04/10/10 20:29, ast a écrit :
Quoted text here. Click to load it


Il faut revenir à la notion de charge dans les cristaux. On parle de
charges *relatives*, voir par exemple la notation de Kröger et Vink
<URL:http://fr.wikipedia.org/wiki/Notation_de_Kr%C3%B6ger_et_Vink

La charge globale est neutre (condition nécessaire de stabilité).
En absence de défaut, la charge locale (sur une maille cristalline) est
également neutre.

Un électron libre peut se "déplacer" -- entre guillemets, puisqu'on le
décrit comme une onde étendue à tout le cristal, on peut voir ça comme
un pic de densité qui se déplace --, on a alors une charge relative
négative (notée ') et une charge relative positive (notée °).

Un peu comme une vague sur l'eau, qui a une crête au dessus du niveau
moyen et de l'autre côté une creux en dessous du niveau, sauf que là la
crête et le creux peuvent s'écarter loin l'un de l'autre.

On peut aussi avoir un atome qui se déplace ; s'il s'agit d'un cristal
ionique, ou bien avec un atome très électronégatif, on se retrouve avec
un déséquilibre de charges (' et °), voir par exemple les défauts de
Frenkel et de Schottky.
<URL:http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9faut_ponctuel#Association_de_deux_d.C3.A9fauts

On peut donc très bien avoir un déplacement de particules chargées
positivement dans un cristal.

Toussa toussa.

--
Christophe Dang Ngoc Chan
secouriste bénévole, moniteur
We've slightly trimmed the long signature. Click to see the full one.
Re: Effet Hall et signe des charges

4ca60207$0$2659$ snipped-for-privacy@news.free.fr...
Quoted text here. Click to load it


Ouuh, punaise. quel idée as tu eu de poser cette question ici ?
Voila t'y pas que maintenant on va dériver sur  l'interprétation de
copenhague...
J'adore la physique, c'est beau, c'est planant,
mais sur fsp ca vire vite à la foire d'empoigne ;-)

Bonne nuit



Site Timeline