Détecteur infiltration d'eau ?

Do you have a question? Post it now! No Registration Necessary

Translate This Thread From French to

Threaded View
Bonjour,

Depuis deux mauvaises surprises (fuites d'eau venant de l'appartement
du dessus dans un immeuble ancie), je pense à installer deux détecteurs
d'humidité au plafond, pour détecter l'humidité dans celui-ci.

Afin d'être averti avant que cela coule.

Donc pas une mesure au sens propre, juste un seuil.

Autant je pense qu'un pic fera très bien le travail, autant je suis
pensif sur le capteur (plafond en plâtre).

Les capteurs du commerce sont plutôt pour des mesure d'ambiance, ce qui
n'est pas le cas içi.

Peut-être un système avec deux vis ou clous en inox plantés dans le
plafond, un peu comme les mesureurs d'humidité ?

Je pense que la mesure est ensuite capacitive mais je n'ai pas trouvé,
(sans doute mal cherché) d'informations sur le sujet.

Avec l'électronique dans un boitier (étanche !) fixé au plafond.

Merci pour vos idées.

Cordialement



Re: Détecteur infiltration d'eau ?
Parce que vous savez avec précision ou va être votre infiltration ?
Pourquoi ne pas mettre un plafond tendu et un "détecteur de gouttes"

snipped-for-privacy@none.fr...
Quoted text here. Click to load it



Re: Détecteur infiltration d'eau ?

snipped-for-privacy@none.fr...
...
| Peut-être un système avec deux vis ou clous en inox plantés dans le
| plafond, un peu comme les mesureurs d'humidité ?
...

Un détecteur d'humidité est facile à faire à faible coût : par ex. une bande
de papier entre 2 électrodes, le tout suivi d'un ampli op à très haute
impédance d'entrée, suivi d'un trigger, et dès que le papier devient un peu
humide, sa résistance électrique diminue et le trigger active l'alarme.
Le pb, c'est la localisation. Si on veut faire ça sur de grandes longueurs,
il ne faudrait pas une électrode à chaque bout de la bande, mais une de
chaque coté, le long de la bande. On peut peut-être même éviter la bande
simplement en collant au plafond en zig-zag 2 fils fins, parallèles, servant
d'électrodes.
2 "clous" à grande distance l'un de l'autre, ça ne marchera pas s'il reste
une zone sèche sur le trajet.








Re: Détecteur infiltration d'eau ?
Salut,

| | Peut-être un système avec deux vis ou clous en inox plantés dans le
| | plafond, un peu comme les mesureurs d'humidité ?

Dans le même genre, on peut metre un cheveu sur un micro-switch.
NO fermé quand sec... à l'humidité, le cheveu s'allonge et le NF se ferme.

... Dans l'hisoire je sais pas s'il faut des cheveux sec et abîmés...
Et je ne connais pas la marque du shampooing.

Mais, le gros problème sera sur un plafond d'une pièce humide.
Dans les HLM (ou autres habitations gerbées) toutes les salles de bains sont
localisées au même endroit. (pour des raisons de distribution et
d'évacuations)

Donc, si l'on prend une douche, le détecteur va sonner.
Il faudra donc hydrofuger la zone à contrôler.
Et prendre les mesures dans la masse et non en surface.
... variation de résistivité ...

Un morceau d'éponge qui acctionne le micro-switch d'un buzzer en gonflant !
Ce serai pas con...
Mais il faut le pacer dans un trou de drainage qui va jusqu'au béton.
Elle sera la première à "capter" l'eau qui monte en pression à la jonction
du support du platre.
Donc, tube + éponge très absorbante+micro-switch waterproof + système de
buzzer (alarme incendie bon marché).
Sinon y'a moins chère ... aller faire la leçon au propriétaire du haut !!!
J'ai d'autres idées, mais là, il faut casser les murs.
;-)




Re: Détecteur infiltration d'eau ?

"GzavSnap" <zx81.pas.de.spam.ordi5.chez.free.en.france> a écrit dans le
...
| Dans le même genre, on peut metre un cheveu sur un micro-switch.
| NO fermé quand sec... à l'humidité, le cheveu s'allonge et le NF se ferme.
|
| ... Dans l'hisoire je sais pas s'il faut des cheveux sec et abîmés...
| Et je ne connais pas la marque du shampooing.
|
| Mais, le gros problème sera sur un plafond d'une pièce humide.
| Dans les HLM (ou autres habitations gerbées) toutes les salles de bains
sont
| localisées au même endroit. (pour des raisons de distribution et
| d'évacuations)
|
| Donc, si l'on prend une douche, le détecteur va sonner.

Je ne vois pas pourquoi, si les seuils sont bien choisis.

Aurais-je tort de penser que sur un forum d'électronique, les gens qui
viennent ont certaines dispositions pour le bricolage électronique et
l'expérimentation ? Ma réponse s'adressaient à eux.
Pour les autres, il y a Casto. Il doivent bien avoir ce genre d'articles...
Ca ne marchera pas forcément mieux, mais ce sera plus cher, et d'un certain
côté, c'est rassurant :-)










Re: Détecteur infiltration d'eau ?
On May 10, 5:02A0%pm, "FranE7%ois Guillet"

Quoted text here. Click to load it

Dites les gars, vous n'en avez pas marre de ce troll ?

Re: Détecteur infiltration d'eau ?

snipped-for-privacy@l31g2000yqm.googlegroups.com...
On May 10, 5:02 pm, "François Guillet"

Quoted text here. Click to load it

| Dites les gars, vous n'en avez pas marre de ce troll ?

A propos de troll, on va commencer à compter les BI



Re: Détecteur infiltration d'eau ?
On May 10, 7:58 pm, "FranE7%ois Guillet"

Quoted text here. Click to load it



Pourquoi ne pas compter les insultes que tu as lachE9% ici.

Re: Détecteur infiltration d'eau ?

snipped-for-privacy@37g2000yqm.googlegroups.com...
On May 10, 7:58 pm, "François Guillet"

Quoted text here. Click to load it



| Pourquoi ne pas compter les insultes que tu as laché ici.

"Ici", on ne voit qu'un type qui fait des projections en me traitant de
troll et qui tient des propos diffamatoires à mon égard. Non je n'ai insulté
personne.

.



Re: Détecteur infiltration d'eau ?
Salut,

| >> Aurais-je tort de penser que sur un forum d'électronique,
| >> les gens qui viennent ont certaines dispositions pour
| >> le bricolage électronique et l'expérimentation ?
|
| > | Dites les gars, vous n'en avez pas marre de ce troll ?
|
| > A propos de troll, on va commencer à compter les BI
|
| | Pourquoi ne pas compter les insultes que tu as laché ici.
|
| "Ici", on ne voit qu'un type qui fait des projections en me traitant de
| troll et qui tient des propos diffamatoires à mon égard. Non je n'ai
insulté
| personne.

Burps !
On s'éverve pas.
Premièrement, François a repris mon message.
Deuxièment, François semble regrèter la présence de "Bricolages
Expérimentaux" sur ce bloc.
Pour lui, ils n'ont rien à faire sur ce news sérieux...

L'électronique, pour lui, est une science exacte où tous les éléments de
base, ce trouvent dans les catalogues!
Il a apris à faire des montages électroniques à l'école... comme on
construit une voiture en Légos...
Pour lui, s'il n'y a pas dans le catalogue de composants, c'est la panique!
Pour lui, il n'y a pas de créativité... et l'électronique est rigide...

C'est une réaction normal car l'électronique à tout remplacé.
Les montres mécaniques ont été remplacées par des montres à quartz, les
machines à écrire par des traitements de texte... etc...
Toujours en mieux.

Mais, moi, j'ai appris l'électronique avec "Sciences et vie".
Ses petits montages à transistors de la rubrique "Electronique Amusante" et
"Physique Amusante".
Ca marque pendant toute  un vie...

Pour moi, il ne s'agit pas de parler banchement de composant, il y a des
datasheets pour cela.
La finalité de ce news n'est-il pas de trouver des idées afin de résoudre
des problèmes?
Que penseriez vous de voir un news Proffessionnel, sans questions naïves et
sans intèret?
Exemple de question: "[BRANCHEMENT] A quoi sert la patte 1 du MAX232 ?"

Certaines publications sont de l'ordre du bricolage...
Vulgaire pour François... un passe temp ou la recherche d'une résolution
d'un problème attypique pour d'autres.
Tout ce qui n'est pas industriel est donc "Bricolage" pour François.

Il y a les solutions simples à certains problèmes... pourquoi ce compliquer
la vie!
Donc, François nous insulte bel-et-bien!

Pour ma part, j'ai eu du mal a lire la phrase:
| >> Aurais-je tort de penser que sur un forum d'électronique,
| >> les gens qui viennent ont certaines dispositions pour
| >> le bricolage électronique et l'expérimentation ?

...Aussi longue que prétencieuse.

Mais, je pleins aussi tous les "expérimentateurs" qui lisent ce news.
Ils passent après les "bricoleurs" !
Mais, le rigide François n'a pas totalement tort.
Ce news ce doit d'être sérieux.
Ses réponses sont d'ailleurs pertinantes et juste.
Mais manquent de simplicité...
Il y a 30ans: 3 transistors et 5 résistances aurraient suffit.
De nos jours, il faut un PIC en plus.

Il est plus long et plus dur de simplifier un projet, que de le faire sans
réfléchir.
Les bricoleurs le savent bien...

Nota:
Un bon bricoleur ne fait rien dans l'approximation.
Toutes ses erreurs sont murement pensées durant la nuit!





Re: Détecteur infiltration d'eau ?

"GzavSnap" <zx81.pas.de.spam.ordi5.chez.free.en.france> a écrit dans le
...
| Burps !
| On s'éverve pas.
| Premièrement, François a repris mon message.
| Deuxièment, François semble regrèter la présence de "Bricolages
| Expérimentaux" sur ce bloc.
| Pour lui, ils n'ont rien à faire sur ce news sérieux...
| L'électronique, pour lui, est une science exacte où tous les éléments de
| base, ce trouvent dans les catalogues!

Au contraire, sur un forum d'électronique, je pense que le bricolage (les
montages) et l'expérimentation sont la motivation première de ceux qui sont
réguliers ici. Ce n'est pas le cas ? Il y a bien sûr aussi les occasionnels,
qui essaient de dépanner ceci ou cela, et viennent aussi chercher des
tuyaux.

| Il a apris à faire des montages électroniques à l'école... comme on
| construit une voiture en Légos...

Mais de quoi parles-tu ?
J'ai monté mon premier récepteur radio et interphone à l'âge de 10 ans (3
transistors germanium, je me souviens même des références : AF116, et 2
AC126). Et depuis, mes montages, c'est par dizaines, y compris à lampes même
si ce n'était pas de mon temps. La théorie est venue après, et m'a servi
pour la pratique.

| Pour lui, s'il n'y a pas dans le catalogue de composants, c'est la
panique!
| Pour lui, il n'y a pas de créativité... et l'électronique est rigide...

Je ne comprends pas comment tu as pu comprendre ça alors que c'est tout le
contraire. Cela fait des années que je n'ai pas acheté un transistor, mais
hier encore j'en utilisais. J'ai mes tiroirs pleins de récup et j'utilise ce
que j'ai sous la main, rien de rigide donc.

 ...
| Mais, moi, j'ai appris l'électronique avec "Sciences et vie".
| Ses petits montages à transistors de la rubrique "Electronique Amusante"
et
| "Physique Amusante".
| Ca marque pendant toute  un vie...

Moi j'avais le Haut-Parleur, Radio Plans, puis Electronique pratique (les
anciens doivent se souvenir).

| Pour moi, il ne s'agit pas de parler banchement de composant, il y a des
| datasheets pour cela.
| La finalité de ce news n'est-il pas de trouver des idées afin de résoudre
| des problèmes?

Quand je disais : "Aurais-je tort de penser que sur un forum d'électronique,
les gens qui viennent ont certaines dispositions pour le bricolage
électronique et l'expérimentation ? Ma réponse s'adressaient à eux."
Ce n'était pas de l'ironie.
C'était en réponse à ton objection qu'il y aurait des détections
intempestives. Probable, mais pour celui qui se fait son montage, il ne
devrait pas y avoir de difficulté à faire quelques règlages de sensibilité
et de seuil pour bien ajuster le bazar. C'était le sens de ma réponse :
celui qui se lance dans ce genre de réalisation, je le crois a priori
capable d'ajuster une recette en fonction du terrain (= bricolage).

| Que penseriez vous de voir un news Proffessionnel, sans questions naïves
et
| sans intèret?
| Exemple de question: "[BRANCHEMENT] A quoi sert la patte 1 du MAX232 ?"
|
| Certaines publications sont de l'ordre du bricolage...
| Vulgaire pour François...

Certainement pas. Tu as vraiment compris le contraire de ce que je disais.
Je trouve bien plus vulgaire celui qui se contente de bazarder des liens
trouvés sur Google.

| un passe temp ou la recherche d'une résolution
| d'un problème attypique pour d'autres.
| Tout ce qui n'est pas industriel est donc "Bricolage" pour François.
|
| Il y a les solutions simples à certains problèmes... pourquoi ce
compliquer
| la vie!
| Donc, François nous insulte bel-et-bien!

Certainement pas. "Bricolage" n'est pas un terme péjoratif et je ne l'ai pas
utilisé dans ce sens. J'ai l'impression que ça te complexe de le penser. Il
n'y a pourtant pas de raison d'en avoir honte.
Dans le sens où je l'ai utilisé (montage divers, expérimentation), j'en suis
un, de bricoleur, même si je sais aussi utiliser la théorie pour calculer un
minimum et pas me lancer à l'aveuglette.

...
| Mais, je pleins aussi tous les "expérimentateurs" qui lisent ce news.
| Ils passent après les "bricoleurs" !

Mais c'en est. Quand tu expérimentes, tu n'appliques pas des recettes toutes
faites, tu ne sais pas prédire exactement le résultat (sinon inutile
d'expérimenter), donc tu es bien un "bricoleur". Ca n'a rien de dégradant.

| Mais, le rigide François n'a pas totalement tort.
| Ce news ce doit d'être sérieux.

Tu parles !...

| Ses réponses sont d'ailleurs pertinantes et juste.
| Mais manquent de simplicité...
| Il y a 30ans: 3 transistors et 5 résistances aurraient suffit.

Ce qui marchait à l'époque marche toujours.

| De nos jours, il faut un PIC en plus.

Mais non. Tout dépend du temps que tu veux y passer et des moyens techniques
dont tu disposes.

...
| Nota:
| Un bon bricoleur ne fait rien dans l'approximation.
| Toutes ses erreurs sont murement pensées durant la nuit!

:-)

En tout cas, ton post était basé sur un complet malentendu, en particulier
une mauvaise compréhension de la signification du mot "bricoleur". J'espère
avoir éclairci l'histoire.




Re: Détecteur infiltration d'eau ?
François Guillet avait prétendu :
Quoted text here. Click to load it

Bjr,
Bon et bien en résumé excusez moi d'avoir posé un problème existentiel
insoluble avec mon détecteur d'humidité....
J'ai compris que je devais me débrouiller par moi-même, ce sera mieux
pour tout le monde.
Au revoir et merci.
Cordialement



Re: Détecteur infiltration d'eau ?
On May 11, 9:42 pm, SansNom

Quoted text here. Click to load it

Non, non, d'habitude les choses ne se passent pas ainsi !

Si on reprend le sujet, une dE9%tection d'humiditE9% peut se faire :

Soit avec des dE9%tecteurs capacitifs ou rE9%sistifs
http://www.smartec.fr/intl/fr/humidity.php
http://www.pobot.org/Capteur-d-humidite-resistif.html

Soit comme tu le proposais avec des conducteurs insE9%rE9%s
dans le plE2%tre du plafond. Mais il s'agit alors d'une surface
assez localisE9%e et non E9%tendue comme tu le demandes.

Pour une surface de l'ordre de quelques mE8%tres carrE9%s,
une solution E0% envisager serait d'installer un maillage
(rE9%gulierement espacE9%) de quelques dE9%tecteurs.
Si l'eau s'infiltre en diffusant dans le platre poreux,
tu aurais alors une bonne probabilitE9% de dE9%tection.

HTH

Re: Détecteur infiltration d'eau ?

snipped-for-privacy@none.fr...
Quoted text here. Click to load it
========
Tu as pourtant eu des réponses  à ta question auxquelles  tu n'as pas prêté
attention

<<< Peut-être un système avec deux vis ou clous en inox plantés dans le
plafond, un peu comme les mesureurs d'humidité ? Je pense que la mesure est
ensuite capacitive mais je n'ai pas trouvé, >>>>

Oui, deux électrodes,  "non  pas"  réaction capacitive mais  [résistive] .
Principe de base de toute détection "d'humidité"  dans un matériaux ( mesure
de l'humidité (qualité) du bois par exemple)
Exemple à 20 euros :
http://www.foussierquincaillerie.fr/quincaillerie/6-18236/testeur-d-humidite-bois-et-materiaux-burg.html
A partir de cette information il te suffit d'expérimenter  simplement  le
capteur de ta fabrication   en connectant en série  une source de tension,
le capteur  , un
ampèremètre  ou voltmètre  très sensible (c'est un ohmmètre)
Tu verras que la valeur de la  tension ou de courant dépendra de la distance
entre les deux vis,  de l'humidité du matériaux , de la tension appliquée et
surtout de la sensibilité de l'appareil de mesure ( montage amplificateur de
tension ou de courant à base de composants de type MOS, transistors ou
circuits intègres digitaux )




Re: Détecteur infiltration d'eau ?
maioré avait soumis l'idée :
Quoted text here. Click to load it
http://www.foussierquincaillerie.fr/quincaillerie/6-18236/testeur-d-humidite-bois-et-materiaux-burg.html
Quoted text here. Click to load it

Merci, j'avais apercu mais dans le "buit" ambiant...

Toutefois, étant donné que les mesures vont durer...un "certain temps",
je crains une réaction électrolytique au niveau d'une électrode avec du
courant continu.

On peut bien sûr mesurer une résistance avec de l'alternatif... mais
alors je risque bien de détecter toutes les ondes radio du voisinage
car on mesure à peu près de 1 à 10 Mohms.

Pas si simple...

cordialement



Re: Détecteur infiltration d'eau ?
On May 12, 7:40 am, SansNom

Quoted text here. Click to load it

Cette rE9%action sera proportionnelle au courant, et vu les impE9%dances
en jeu ce courant sera infime, et par suite la rE9%action le sera aussi.
( mais il est vrai que ce montage sera alimentE9% en permanence )

Quoted text here. Click to load it

Pour E9%viter l'oxydation des contacts mE9%talliques,
le signal de mesure n'a pas besoin d'etre E0% frE9%quence E9%levE9%e :
E0% l'entrE9%e du circuit de dE9%tection tu ajoutes un passe-bande
centrE9% sur cette frE9%quence pour shunter la HF E9%ventuelle,
ainsi que les potentiels continus comme l'E9%lectricitE9% statique.

Au pire, la grande impE9%dance d'entrE9%e du montage pourrait
le rendre sensible aux parasites E0% large bande spectrale.
( comme par un orage par exemple )

Re: Détecteur infiltration d'eau ?

Quoted text here. Click to load it

Si le milieu est humide, l'oxydation se fera mEA%me sans courant.
Il faut utiliser des electrodes inoxydables.
Et si tu utilises un montage E0% base de transistors, voir
de FET, ce ne sont pas les quelques micro-ampE8%res qui vont nuire.


Quoted text here. Click to load it

Regarde du cF4%tE9% des FET/MOSFET, genre BS170, tu peux faire
un dE9%tecteur trE8%s efficace en multipliant les points
de dE9%tection.

http://www.sonelec-musique.com/electronique_realisations_detecteur_humidite =
_003.html


--
-Stan



Re: Détecteur infiltration d'eau ?

snipped-for-privacy@none.fr...
Quoted text here. Click to load it
================
Le principe étant déterminé, la réalisation est une autre  rubrique.
La fréquence nécessaire pour s' affranchir de la corrosion inégale des
électrodes  peut n'etre que de quelques dizaines de hz , aucune chance de
détecter des ondes radio.
D'autre part,  dans ton application le matériau sera le plus souvent sec,
donc pas de courant permanent dans le capteur ...  et puis ..... si l'on
tient "sérieusement " à un projet il faut toujours commencer  par  faire
taire le bavardage  et  s'attaquer au prototype et aux  essais de base , si,
déjà,  cela   fonctionne  en courant continu  la suite est simple



Re: Détecteur infiltration d'eau ?

snipped-for-privacy@none.fr...
...
| Merci, j'avais apercu mais dans le "buit" ambiant...
|
| Toutefois, étant donné que les mesures vont durer...un "certain temps",
| je crains une réaction électrolytique au niveau d'une électrode avec du
| courant continu.

Alors il faut prendre de l'inox ou du carbone, ou bien utiliser des tensions
en-deça des seuils des potentiels d'oxydo-réduction (avec 0,3 v par ex, on
devrait être à peu près tranquille).

| On peut bien sûr mesurer une résistance avec de l'alternatif... mais
| alors je risque bien de détecter toutes les ondes radio du voisinage
| car on mesure à peu près de 1 à 10 Mohms.

pas en BF. Même à 60 hz il y a peu de souci de réaction électrolytique,
c'est un des points qui avait fait gagner Tesla contre Edison pour le choix
alternatif contre continu des réseaux de distribution, au début de
l'électrification.




Re: Détecteur infiltration d'eau ?
Salut,

| Merci, j'avais apercu mais dans le "buit" ambiant...

Oui, je sais ... je suis toujours dans la 4ème dimension...
Mais j'ai eu une idée...

Serait-il possible de faire un système de détection optique d'humidité?
Le principe serai basé sur un détecteur nuit/jour.
Comme une barrière IR, mais en lumière visible.
Donc, led et photo-transistor...

Le principe serai de mesurer un seuil chromatique sur une encre
hydro-réactive!
Oui, les encres qui changes de couleur à l'humidité...
Les encres qui se trouvent sur les poupées... les jouets ...
Quand le badge est sec, la couleur est claire... donc réflection de la
lumière.
Quand le badge est humlide, la couleur est sombre... donc opturation
lumineuse.
Et déclanchement du nouvel état.
Problème, je ne sais pas si cette encre est réactive à l'humidité ou à
l'immersion.
Donc, il sera peut-être trop tard si l'alarme ce déclanche une fois le
plafond trempé!
Sinon, résistivité du support par points distants (voir maillage comme
évoqué précédement).

Il est difficile d'imaginer une plaque parcourue par des pistes, posées sur
le support.
Il pourrai y avoir une formation de vapeur sur la plaque... rien que par la
différence de température de la plaque... et du plâtre.

Mais ce qui m'embête dans ta question, c'est le problème de "prévention du
rique".
Si le problème vient d'une douche avec des joints poreux, l'humididé du
plafond va grimpée à chaque utilisation!
Donc, si le carrelage et l'isolation à l'eau n'est pas règlée sur cette
"douche", le problème va être redondant.
Par contre, si ce système est là pour détecter un accident (rupture d'une
évacuation, débordement...), l'alarme est justifée.
Dans tous les cas, l'alarme doit être donnée à la  "source" et non quand
l'eau monte en pression dans la dalle du plancher, là les dégats sont déjà
fait!
L'eau a des réactions innatendue, et la fuite n'est pas forcément à l'aplomb
de la résurgence de l'eau !




Site Timeline